Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

29 déc. 2014

Histoire d'une époque où le radium était du dernier chic

L'affiche de l'exposition au Musée
 historique de la pharmacie
, à Bâle.
Prolongée jusqu'au 28 février.
Exposition au Musée historique de la pharmacie à Bâle "Les deux visages de la radioactivité"...  "Il fut un temps où la radioactivité n’était pas associée à la maladie et la mort, mais, au contraire, à l’énergie et à la vie"... "Devenu argument marketing, le radium s’invite partout"... "bébé souriant, ravi de porter sa petite laine imprégnée de radium"... "montres radioluminescentes avec de la peinture au radium"... Ces mots nous rappellent "l'hystérie" de la technologie sans fil - qui émet elle aussi le rayonnement : des services mobiles protables comme les "smart pyjamas" pour bébés, les montres intelligents, ou Google Glass... L'histoire se répète ?

Histoire d'une époque où le radium était du dernier chic
par Lucie Monnat, 24heures, 24 décembre 2014

Une exposition raconte «les deux visages de la 
radioactivité». Il y a cent ans, les vertus de l’uranium étaient incontestées.

A l’évocation de la radioactivité ou du radium viennent à l’esprit les images du champignon nucléaire de Nagasaki ou d’enfants mal formés de Tchernobyl. Il fut un temps où la radioactivité n’était pas associée à la maladie et la mort, mais, au contraire, à l’énergie et à la vie. Le Musée historique de la pharmacie de Bâle retrace son histoire, de la découverte de l’uranium en 1789 jusqu’à la Seconde Guerre mondiale.

28 déc. 2014

Le Rapport BioInitiative 2012 : Les nouvelles preuves du danger des technologies sans fil

Les ordinateurs portables équipés d'une
connexion Wi-Fi peuvent endommager l'ADN
du sperme.  N'utilisez jamais un ordinateur
portable connecté au Wi-Fi sur les genoux !
Voir la traduction en français des arguments pour des seuils de protections du public fondés sur les effets biologiques des rayonnements électromagnétiques du Rapport BioInitiative 2007.

Le Rapport BioInitiative 2012 : Les nouvelles preuves du danger des technologies sans fil
par J.Maherou, asef-asso.fr, 8 janvier 2013

Tout récemment publié, le nouveau rapport Bioinitiative 2012 apporte de nouvelles preuves de la nocivité des champs électromagnétiques et des technologies sans fil. Le rapport examine plus de 1 800 nouvelles études scientifiques montrant que les utilisateurs de téléphones portables, les futurs parents, les jeunes enfants et les femmes enceintes sont exposés à un risque particulier. Cela concerne aussi bienles fréquences électromagnétiques émises par les lignes électriques, le câblage électrique, les appareils et les combinés que les technologies sans fil (téléphones portables et sans fil, stations cellulaires, « compteurs intelligents », Wi-Fi, ordinateurs portables sans fil, routeurs sans fil, interphones de surveillance pour bébé et autres appareils électroniques).

Risque de gliome

Les études mettent notamment en évidence une augmentation du risque de gliome (une tumeur maligne du cerveau) et de névrome acoustique avec l'utilisation de téléphones portables et sans fil. Selon Lennart Hardell, Docteur en médecine de l'Université d'Orebro, en Suède, les preuves épidémiologiques indiquent que les ondes devraient être classées comme cancérigènes pour l'homme. Aujourd’hui, elles sont considérées comme « peut-être cancérigène »… Le médecin suédois a rajouté que les niveaux de référence et les limites de sécurité publique ne sont pas adéquates pour protéger la santé publique.

23 déc. 2014

Comment votre smartphone, votre ordinateur et votre tablette vous affectent

Santé: comment votre smartphone, votre ordinateur et votre tablette vous affectent
par Lindsay Holmes (traduit de l’anglais), The Huffington Post Mahgreb,
22 décembre 2014

SANTÉ - La technologie est une chose merveilleuse. Elle nous relie aux autres, elle est hyper pratique et, à condition de l’utiliser à bon escient, elle peut même nous apaiser. Mais vous savez qu’il ne faut pas abuser des bonnes choses. Ce n’est un secret pour personne: déconnecter de temps en temps peut faire beaucoup de bien.

Or, nous passons toujours plus de temps rivés à nos écrans et il est établi que cette utilisation intensive a un effet négatif sur notre santé. La preuve? Vous trouverez ci­-dessous une liste partielle des conséquences sur le corps et le mental. Il est peut­-être temps de faire une pause.

17 déc. 2014

"Nanotoxiques" par Roger Lenglet

"Avec ce premier livre en français sur la toxicité des nanoparticules, Roger Lenglet tente de prévenir un nouveau scandale sanitaire d'une ampleur inimaginable."

Nanotoxiques : une enquête

franceculture.fr, octobre 2014

Nanotoxiques par Roger Lenglet (2014)

Les produits contenant des nanoparticules envahissent notre quotidien. Invisibles à l'oeil nu, ces nouvelles molécules hightech laissent parfois deviner leur présence par les accroches publicitaires : aliments aux « saveurs inédites », « cosmétiques agissant plus en profondeur », « sous-vêtements antibactériens », fours et réfrigérateurs « autonettoyants », articles de sports « plus performants », et armes plus destructrices...

10 déc. 2014

France : Cancers des dockers : "Ce jugement fait jurisprudence"

Des cargos sur les docks de Saint-Nazaire, mars 2014© Frank Perry - AFP
Cancers des dockers: "ce jugement fait jurisprudence"
Propos recueillis par Aurélie Delmas, bfmtv.com, 9 décembre 2014

Jean-Luc Chagnolleau, docker, est mort d'un cancer en 2011, persuadé que ses conditions de travail étaient en cause. Sa famille et une association ont continué son combat devant la justice et viennent d'obtenir la reconnaissance de sa pathologie en maladie professionnelle. Une bonne nouvelle pour tous les dockers malades.

Trois ans après sa mort, le tribunal des affaires de sécurité sociale (Tass) de Nantes a reconnu le cancer de Jean-Luc Chagnolleau, un docker du port de Nantes Saint-Nazaire, comme maladie professionnelle vendredi. Un espoir pour des dizaines d'autres malades en France, comme le confirme Serge Doussin. Proche de Jean-Luc Chagnolleau, il est aujourd'hui président de l'Association pour la protection de la santé au travail des métiers portuaires qui a soutenu la famille du docker. Il réagit au jugement du Tass sur BFMTV.com.

7 déc. 2014

Les dangers du téléphone mobile

« …des technologies de plus en plus dangereuses, du fait qu´elles n´ont pas été éprouvées sur la durée, sont mises sur le marché pour le plus grand bien de cette mondialisation-laminoir qui fabrique des consommateurs qui ne pensent pas mais qui dépensent en victimes consentantes. » Excellent article sur les dangers du téléphone mobile !

La révolution du portable : Les dangers de l’addiction
par Chems Eddine Chitour, mondialisation.ca, 
6 juin 2011

«La science a fait des hommes des dieux avant qu’ils ne deviennent des hommes.»
Jean Rostand (Pensée d’un biologiste)


Un pavé dans la mare le 31 mai, l´OMS publie une étude concernant les dangers potentiels du portable. Cette organisation, on s´en souvient, a été discréditée lourdement dans l´affaire de la grippe aviaire et précédemment dans son rôle de caisse de résonnance de l´Aiea dans l´affaire de Tchernobyl où le drame a été minimisé sur instruction. Comment alors comprendre ce revirement vertueux quand on sait que depuis près de vingt ans, c´est une véritable guerre de tranchées que se livrent les barons mondiaux de la téléphonie mobile et les Etats et les sociétés civiles. Globalement et pendant longtemps, les études sur la nocivité des ondes électromagnétiques ont été financées par…les lobbys, ce qui fait que les résultats étaient, on l´aura compris, favorables aux fabricants de portables.

2 déc. 2014

Pétition : Amiante : Porter Stephan Schmidheiny devant la Cour pénale internationale pour "crimes contre l'humanité"

[Note de la Rédactrice de ce blog :  Nous ne comprenons pas pourqoui il y a très peu de signatures : plus de 1'500 personnes ont regardé ce message !]

Veuillez signer cette pétition, lancée par Massimiliano Francia de Casale Monferrato 

pour que M. Schmidheiny, héritier des usines d'amiante Eternit, soit aussi poursuivi par la Cour pénale internationale "pour les crimes contre l'humanité." M. Schmidheiny, condamné à 18 ans de prison et une amende de 100 millions de francs suisses pour crimes contre la santé (3'000 morts en Italie du à l'exposition à l'amiante) et l'environnement, a été récemment acquitté par la Cour de cassation à Rome.

Petitioning Presidente del Consiglio dei Ministri Matteo Renzi and 11 others

Portiamo Stephan Schmidheiny davanti al Tribunale Penale dell'Aja per crimini contro l'Umanità. "PER UN MONDO SENZA AMIANTO"


Massimiliano Francia
Casale Monferrato


1 déc. 2014

Quatrième Colloque Anniversaire de l'Appel de Paris (14 novembre 2014) : Allocution de bienvenue du Pr Dominique Belpomme

Allocution de bienvenue du 
Pr Dominique Belpomme

A la mémoire de Lorenzo Tomatis et 
Stéphane Hessel
Et en hommage à James Loevelock

Mesdames, Messieurs,

Bienvenue à ce quatrième colloque de l’Appel de Paris qui célèbre aujourd’hui ses dix ans d’existence.

En préambule, permettez-moi de vous rappeler les trois articles clés de cet appel, un appel signé en 2004 par de très nombreuses personnalités scientifiques dans le monde, l’ensemble des Conseils de l’Ordre des médecins des 25 Etats-membres de l’Europe à l’époque, 1500 ONG et 350.000 citoyens européens :

Article 1 : la plupart des maladies sont causées par la pollution chimique ;

Article 2 : en raison de cette pollution, l’enfance est en danger ;

Article 3 : si nous continuons à polluer l’environnement comme nous le faisons, c’est l’espèce humaine elle-même qui se met en danger.

Dix ans se sont écoulés. L’heure est au bilan de ce qu’a apporté cet appel.

24 nov. 2014

Appel pour la création d'une Cour Pénale Internationale de l'Environnement et de la Santé

Appel pour la création d’une Cour Pénale Internationale de l’Environnement et de la Santé, maintenant !
(53'600 signatures à ce jour)

Le 30 janvier 2014, un consortium d’organisations s’est rassemblé au Parlement Européen, pour lancer la « Charte de Bruxelles » par laquelle elles appellent officiellement à la création d’une Cour Pénale européenne et Internationale de l’Environnement et de la Santé. Cette Charte demande la reconnaissance du crime environnemental comme crime contre l’Humanité et crime contre la Paix par les Nations Unies.

La Charte propose une approche progressive en trois étapes :
Soutenir la mise en place d’un Tribunal Moral permettant à la société civile de s’emparer et de juger les responsables des crimes et délits environnementaux
La création d’une Cour Pénale Européenne de l’Environnement et de la Santé
La création d’une Cour Pénale Internationale de l’Environnement et de la Santé

Suisse : Clowns tendres contre l'électrosmog

"Innocenzo", un spectacle côté tendresse.  Godeliève et Jonathan (avec
Nathanaël Morier en arrière-fond) en pleine répétition hier dans leur
maison des Ponts-de-Martel.  (Richard Leuenberger)
J'ai assisté à l'avant-premier d'“Innocenzo”, présenté par le Piti Theater Company à Colombier.  C'est un spectacle joyeux, pleine d'humour et de magie, et surtout, instructif concernant notre exposition à l'électrosmog.  Les acteurs principaux, Godeliève et Jonathan, sont très créatifs et doués. J'admire leur engagement à sensibiliser le public à cette question, surtout les jeunes enfants, et leur souhaite beaucoup de succès dans leur détermination de tourner ce spectacle dans les pays anglophones et francophones.  

"Innocenzo":  Par le Piti Théâtre Company, avant-première le 26 novembre 2014 au Centre de prévention et santé de Colombier, Suisse.  Site: www.ptco.org


Clowns tendres contre l’électrosmog
L’Impartial, 22 novembre 2014

Godeliève et Jonathan du Piti Theatre Company vont jouer "Innocenzo" pour dénoncer la pollution électromagnétique. Un spectacle basé sur une expérience vécue... "J'étais malade, mais je ne savais pas pourquoi", explique Godelièvre Richard, des Ponts-de-Martel. A ne plus pouvoir dormir, à avoir des vertiges, des maux de tête... Après un vrai parcours du combattant, elle a découvert ce dont elle souffrait: une hypersensibilité à l'électromagnétisme. Elle a mis des stratégies en place, sa santé s'est rétablie, mais sa vie s'est singulièrement compliquée. Comment vivre "débranchée" alors que le wi-fi est partout? Elle et son compagnon Jonathan Mirin vivent sur les hauteurs des Ponts-de-Martel. "On n'a pas de wi-fi. L'ordinateur est câblé, et le répondeur aussi... Il y a diverses manières de protéger sa maison quand on se sait électro-sensible. C'est possible, mais c'est compliqué."

Des abeilles à l'électrosmog

Godeliève et son compagnon Jonathan Mirin, natif du Massachussets, sont les fondateurs et auteurs-acteurs principaux de la petite troupe Piti Theatre Company, basée aux Ponts-de-Martel et au Massachusetts (le couple fait régulièrement l'aller-retour).

21 nov. 2014

Suisse: Procès Eternit : Condamnation annulée pour Stephan Schmidheiny


(Keystone)
Procès Eternit : Condamnation annulée pour Stephan Schmidheiny
par Daniela Mariani, swissinfo.ch,
20 novembre 2014

La Cour de cassation italienne a annulé mercredi soir la condamnation à 18 ans de prison infligée à Stephan Schmidheiny. Motif invoqué: la prescription des faits. En Suisse, le Tribunal fédéral avait classé une poursuite pénale contre l’industriel pour la même raison. En matière de droit civil, le délai de prescription pourrait être d’ici peu rallongé. Mais pas assez pour les victimes de l’amiante.

«Annulation sans renvoi devant la justice de la condamnation à 18 ans de Stephan Schmidheiny, car tous les faits sont prescrits». La demande présentée mercredi soir par le procureur Francesco Mauro a été rapidement avalisée par la Cour de cassation italienne. En février 2012, l’industriel milliardaire, ancien propriétaire de la société Eternit, avait été condamné à 16 ans de réclusion en première instance pour avoir provoqué la mort de 3000 personnes dans ses usines d’amiante en Italie. En juin 2013, le tribunal d’appel avait encore alourdi la peine de deux ans supplémentaires.

Mais la Cour de cassation n’a pas été du même avis. «Le désastre environnemental est prescrit pour la fermeture des usines en 1986. Et étant donné qu’on ne peut pas lier le désastre environnemental aux victimes, la condamnation est donc annulée», a expliqué le procureur général.

Cette sentence a été accueillie avec incrédulité par les personnes présentes au tribunal, dont de nombreux parents de victimes. La public a crié «honte, honte».

Forum Scientifique et Citoyen sur les Effects Génétiques des Rayonnements Ionisants, Genève, 29 novembre 2014


Forum Scientifique et Citoyen sur les Effets Génétiques
des Rayonnements Ionisants


à Genève le 29 novembre 2014 de 8 h 30 à 18 h 
au Centre oecuménique , 150 route de Ferney

avec la participation de 6 experts de renommée internationale
 (Japon, USA, Finlande, Angleterre, Allemagne).

Forum organisé par le collectif IndependentWHO
 – Santé et Nucléaire 


Entrée libre - 
Merci de vous inscrire à l’avance

Interprétation simultanée français et anglais 




20 nov. 2014

L'amiante : Stephan Schmidheiny gagne le procès à la Cour suprême de Rome

Des manifestants se tiennent mercredi devant la Cour suprême de Rome.
Elle a cassé le jugement de la Cour d'Appel de Turin, de l'été 2013, qui
condamnait Stephan Schmidheiny à 18 ans de prison et à une amende
de plus de 100 millions de francs.  Image:  Andrew Medichini/Keystone
Ce jugement est scanduleux et brise le coeur des personnes qui ont perdu, comme moi, un être cher du aux maladies liées à l'exposition à l'amiante. Les cours devraient montrer plus d'intégrité en traduisant en justice ceux, comme le responsable d'Eternit, qui commettent les crimes contre la santé humaine et l'environnement.

Stephan Schmidheiny gagne le procès de l’amiante à la Cour suprême de Rome

par Thomas Thöni, Zurich, Tribune de Genève
19 novembre 2014

L’industriel saint-gallois est acquitté d’avoir causé intentionnellement un désastre.

Ouf. Le soulagement est palpable. Le milliardaire Stephan Schmidheiny ne devra pas passer tout le reste de ses jours en Suisse. La Cour de cassation de Rome, la plus haute et dernière instance italienne, a cassé le jugement turinois tombé il y a 15 mois. Le fameux industriel qui avait hérité de l’entreprise Eternit de son père Max (son frère Thomas ayant repris le cimentier Holcim), n’est pas condamné à passer 18 ans en prison, ni à payer une amende de plus de 100 millions de francs.

19 nov. 2014

L'évaluation de la toxicité des pesticides repose quasi-exclusivement sur les données des industriels

L’évaluation de la toxicité des pesticides repose quasi-exclusivement sur les données des industriels
par Audrey Loubens, techniques-ingenieur.fr, 12 novembre 2014

Un rapport publié par l’ONG européenne Pesticides Action Network révèle que seules 23% des publications universitaires sont prises en compte dans l’évaluation des risques des pesticides.

Et si les industriels écartaient sciemment de leurs dossiers les études publiques portant sur les pesticides dont ils demandent la mise sur le marché ? C’est le doute posé par l’ONG Pesticides Action Network (PAN) et l’association française Générations futures. Elles viennent de publier un rapport sur la façon dont les autorisations de mise sur le marché tiennent compte de l’ensemble des travaux existant. D’après leur étude, il apparait que les évaluations européennes reposent majoritairement sur les données fournies par l’industriel lui-même.

18 nov. 2014

Lettre des associations de défense des droits des personnes électrohypersensibles des pays de l'Union européenne

Lettre des associations de défense des droits des personnes électrohypersensibles des pays de l'Union européenne au Comité économique et social européenne.  04.11.2014
(Date de la lettre : 22 septembre 2014)

Nous, associations européennes de défense des droits des personnes EHS, regrettons de ne pas pouvoir participer personnellement à cette audience, étant donné que nous n'en avons eu connaissance qu'au dernier moment, et que nous n'avons pas été directement informés par le comité d'organisation.

A TRAVERS CETTE LETTRE NOUS VOUDRIONS EXPRIMER CE QUI SUIT :

Compte tenu du fait qu'au cours des dernières décennies, les champs électromagnétiques non ionisants artificiels ont connu une augmentation exponentielle en raison de l'utilisation généralisée des technologies sans fil, tant sur les lieux de travail que dans les foyers et, en général, dans les espaces publics (antennes-relais de téléphonie mobile, WiMAX, Internet par satellite, Wi-Fi, téléphones sans fil DECT, téléphones mobiles, ...).

16 nov. 2014

EHS & MCS : Recherche et traitements

EHS & MCS :  Recherche et Traitements

Que vous soyez médecin ou professionnel de santé, que vous soyez malade, et/ou que vous pensiez être devenu intolérant aux champs électromagnétiques (CEM) ou aux produits chimiques, ce site vous est destiné.

C’est au nom du serment d’Hippocrate et par conséquent dans le strict respect de l’Ethique et de la Déontologie médicale que ce site a été créé. Il est consacré principalement aux malades, parce que ceux-ci se doivent d’être pris en charge et traités au mieux des connaissances médico-scientifiques et des possibilités sociales.

Note à l’attention des personnes intolérantes aux champs électromagnétiques. 

Pour préserver votre santé, il vous est conseillé d’imprimer et de lire sur papier 
le contenu de ce site. 

Ce site est la propriété exclusive de l’ARTAC. Son contenu sous la forme de documents écrits ne peut être diffusé dans le public sans autorisation. 

Le contenu de ce site est le résultat de plusieurs années de recherche et de prise en charge diagnostique et thérapeutique de plus de 700 malades atteints d’électrohypersensibilité, autrement dit d'hypersensibilité aux CEM (EHS), et/ou d'hypersensibilité aux produits chimiques ou « Multiple Chemical Sensitivity » (MCS) par le Pr. Dominique Belpomme et son équipe.

Revue du livre: "Menace sur nos neurones" par Marie Grosman et Roger Lenglet

Les auteurs de ce livre, Marie Grosman et Roger Lenglet, donneront une conférence gratuite, "Notre cerveau assiégé : Alzheimer, Parkinson... les neurotoxiques en cause" à Villeurbanne, France, le 18 décembre 2014.  Voir détails ici.

Le livre, « Menace sur nos neurones » de Marie Grosman, spécialiste en santé publique et environnementale, et Roger Lenglet, philosophe et journaliste d’investigation, publié en 2011, est le fruit de 15 années d’enquêtes.   Il parle de l’étendue du fléau des maladies qui affectent le cerveau et le système nerveux et les liens environnementaux avec ces maladies :  métaux lourds, pesticides, vaccins à l’aluminium et au mercure pour les bébés, gavage médicamenteux des personnes de tous âges, résidus des médicaments dans l’eau du robinet, amalgames, nanoparticules, champs électromagnétiques.  Nous vivons, disent-ils dans « une société où l’on se fait ronger le cerveau ».  « Les affairistes (industries pharmaceutiques, agroalimentaires, et les assurances) transforment la situation en un vaste marché. »  … « Les politiques préfèrent négliger les causes de l’hécatombe, mettre les moyens publics au service de l’industrie pharmaceutique et favoriser le développement de structures privées de prise en charge des malades... La plupart des chercheurs – partenaires scientifiques des autorités sanitaires et politiques-, se focalisent sur des paramètres très éloignés des causes, retardant l’action préventive et contribuant à sa paralysie. » 
                                                            
Le dernier chapitre, « Que faire ? » offre des solutions :

14 nov. 2014

"La plupart des maladies sont liées à l'environnement"

L'obésité est également une maladie de l'environnement, causée par des
polluants chimiques notamment. 
© Manuel Cohen/AFP
"En plus de la pollution chimique vient s'ajouter maintenant la pollution électromagnétique (émise par les antennes-relais, portables, Wi-Fi..., NDLR). Nous pouvons maintenant affirmer avec une quasi-certitude que les champs électromagnétiques sont néfastes pour la santé." - Professeur Dominique Belpomme 


"La plupart des maladies sont liées à l'environnement"
Propos recueillis par Émilie Trevert, Le Point, 14 novembre 2014

Dix ans après l'Appel de Paris, le cancérologue Dominique Belpomme espère faire reconnaître la pollution comme "crime de santé publique". 

À l'origine du plan cancer sous Chirac, le professeur Dominique Belpomme*, cancérologue de renom, a été le premier à ouvrir une consultation en médecine environnementale et à alerter sur le rôle des champs électromagnétiques dans différentes maladies comme celle d'Alzheimer. En 2004, il s'était entouré de scientifiques et d'écologistes pour lancer l'Appel de Paris. Dix ans après, alors que s'ouvre, ce vendredi à la maison de l'Unesco, le colloque anniversaire, Dominique Belpomme espère faire reconnaître la pollution comme "crime de santé publique".

Suisse : Wi-Fi dans les écoles neuchâteloises: l'arrêté du Conseil d'Etat imitant l'usage de cette technologie est peu connu, voir ignoré

Wi-Fi dans les écoles neuchâteloises: l'arrêté du Conseil d'État imitant l'usage de cette technologie est peu connu, voire ignoré
Document destiné à la presse par l'Association Romande Alerte et le Piti Théâtre Company, 3 novembre 2014

Neuchâtel, 3 novembre 2014 ─ Le canton de Neuchâtel a été le premier canton suisse à prendre des mesures de prévention d'ordre juridique avec l'adoption fin 2010 d'un arrêté limitant l'utilisation des technologies Wi-Fi à l'école, spécialement enfantines et primaires. Deux techniciens, membres de l'Association Romande Alerte aux ondes électromagnétiques (ARA), ont visité dix-huit établissements préscolaires et primaires neuchâtelois. Même si cet échantillon représente à peine 15% des établissements de l'enseignement obligatoire, il offre quelques indications intéressantes en l'attente de futures enquêtes plus formelles.

Des installations illégales dans les locaux des écoles enfantines

13 nov. 2014

Suisse : Wi-Fi dans les établissements pour personnes âgées

Lettre adressée à la Secrétaire générale de la Fédération genevoise des EMS (Etablissements médico-sociaux) le 7 octobre 2014 - sans réponse. Pas surprenant à Genève, un canton qui compte 346 points d'accès Wi-Fi et où le Département de l'Instruction Publique déclare : "L’OFSP [Office fédérale de la santé publique] observe... que le rayonnement généré par les réseaux sans fil est trop faible pour provoquer des effets sanitaires détectables, ceci s’appliquant également aux enfants et aux adolescents. Et de conclure qu’à ce jour, aucune nécessité de réglementation ne s’impose, ni en ce qui concerne le nombre croissant de stations publiques, ni en ce qui concerne le rayonnement ou les conséquences sur la santé."

Madame la Secrétaire générale,

On remarque que de plus en plus de résidents des EMS et d’autres établissements pour les personnes âgées utilisent les tablettes et les ordinateurs portables connectés au Wi-Fi pour accéder à Internet. Les opérateurs présentent souvent cette technologie comme le seul moyen de se connecter, cependant il existe le câble qui assure une transmission rapide et sûre, sans risque pour la santé.

Le Wi-Fi émet les champs électromagnétiques (CEM) de haute fréquence, classés en mai 2011 par le Centre international de recherche sur le cancer « peut-être cancérogènes » pour l’homme. D’autres effets néfastes sur la santé sont liés aux CEM : troubles de sommeil, maux de tête, nausées, palpitations, étourdissements, dépression du système immunitaire. Plus de 1'800 d’études indépendantes publiées ces seules dernières cinq années démontrent une relation entre les CEM et les effets biologiques sur la santé.

11 nov. 2014

Suisse : Les ondes errent dans les classes

Les ondes errent dans les classes
par Santi Teril, L’Express - L’Impartial,
1er novembre 2014

Technologie Wi-Fi: Valeurs instantanées prises dans seize écoles du canton.

Nos petits écoliers sont-ils réellement bien protégés contre les effets de la pollution électromagnétique? Dans le canton de Neuchâtel, on serait tenté de répondre par l'affirmative: pionnières, les autorités cantonales ont adopté un arrêté en 2010 déjà pour fixer les conditions d'utilisation des ordinateurs dans les classes d'école. Dans le cadre du déploiement du réseau pédagogique neuchâtelois (RPN), l'arrêté stipule que seuls les réseaux filaires (câbles métalliques ou fibres optiques) sont autorisés dans les écoles enfantines. L'accès à internet par le Wi-Fi y est donc strictement interdit. Idem dans les classes de primaire, les écoles spécialisées et les écoles du secondaire 1, hormis dans les espaces partagés ou sur dérogation du Bureau de l'informatique scolaire. La disposition est plus souple pour le secondaire 2.

Des radiations bel et bien présentes dans les classes

18 oct. 2014

Le Wi-Fi endommage l'ADN des ovules et toute la descendance des femmes : Extraits d'une interview de Barry Trower

Le WIFI endommage l’ADN des ovules & toute la descendance des femmes
by (Free) Hugues

Regardez ce vidéo de 14 minutes : Barrie Trower parle de la nocivité du Wi-Fi.

Un physicien expert en micro-ondes ayant travaillé pour la Navy, révèle que les micro-ondes sont employées couramment par les armées et les gouvernements pour nuire à des opposants ou des ennemis en les rendant malades et ainsi les faire mourir à petit feu.

C’est déjà suffisamment cynique et horrible comme cela, mais Barry Trower explique que le pire, c’est le Wi-Fi : les micro-ondes du Wi-Fi altèrent le matériel génétique et plus spécialement l’ADN des ovules, au point que toute la descendance d’une femme atteinte par ces radiations sera impactée de manière irréversible.

Des révélations de premier ordre à connaître absolument.
Extraits d’une interview de Barry Trower

16 oct. 2014

Mobile, WiFi... Des mesures pour protéger les petits

En mars dernier, la Belgique a interdit
l'usage du téléphone portable chez les
enfants de moins de 6 ans.
(Pas la photo avec l'article original.)
Cet excellent article, publié dans le magazine français, "Parents", n'est plus disponible ni sur Internet, ni sur le site de "Parents".  Nous l'avons retapé de la version scannée, placée sur la page Facebook de l'association suisse, l'ARA (www.alerte.ch - Association romande alerte aux ondes électromagnétiques) - lien Facebook.  [C'est nous qui mettons l'accent sur certaines parties du texte.]

Mobile, WiFi… Des mesures pour protéger les petits
par Candice Satara-Bartko, Parents, août/septembre 2014

Babyphones, tablettes, portables… Difficile aujourd’hui d’échapper aux ondes. Par précaution, de nouvelles recommandations pourraient bientôt entrer en vigueur. Comment limiter l’exposition des enfants ?

Le Wifi sera-t-il finalement interdit dans les crèches et dans les maternités ? Le Sénat vient de repousser à octobre une proposition de loi sur les ondes, qui prévoyait notamment cette mesure. Le texte, voté en janvier dernier par l’Assemblée nationale, avait déjà été largement édulcoré par rapport à sa version d’origine. « Nous aurions en effet préféré que l’interdiction soit aussi étendue aux écoles maternelles, mais c’est une première étape, se réjouit la députée Laurence Abeille, auteure de la proposition de loi. On reconnaît enfin qu’il est urgent de protéger les plus jeunes de cette pollution subie en permanence. »

7 oct. 2014

Sein contre portable: danger

OCTOBRE : Mois de sensibilisation au cancer du sein

Sein contre portable:  danger
par Meris Michaels, Tribune de Genève (courrier des lecteurs), 19-20 octobre 2013

Les cas de cancer du sein chez les jeunes femmes augmentent à Genève. Cette tendance a été confirmée par des études au niveau européen. Une des raisons pourrait-elle être leur habitude de tenir leur téléphone portable dans le soutien-gorge ? Les fabricants de portables avertissent les utilisateurs d'éviter le contact avec la peau. Les notices d’Apple, par exemple, conseillent de garder l’iPhone à une distance d'au moins 15 mm du corps, car ces appareils émettent un rayonnement électromagnétique, classé possiblement cancérigène par l’OMS. Aux Etats-Unis, certains médecins voient de plus en plus de cancers du sein chez des femmes de 21 à 39 ans, sans prédispositions génétiques au cancer, mais qui, depuis plusieurs années, portaient leur téléphone dans le soutien-gorge une partie de la journée. Ces tumeurs sont parfois agressives et, en dépit d’une mastectomie, il y a des métastases. Garder le portable dans le soutien-gorge est plus commun qu’on ne croyait chez les jeunes femmes : pendant le jogging, en conduisant la voiture, pour les cacher à l’école ou au travail... La sensibilisation de la jeunesse aux risques de cette pratique doit désormais faire partie des campagnes de prévention du cancer du sein.

24 sept. 2014

Suisse : Rencontre avec le Dr Nathalie Calame, médecin intégratif du Centre de Santé et Prévention de Colombier

Le Centre de Santé et Prévention de Colombier, Suisse
Médecine intégrative : Rencontre avec le Dr Calame
Santé intégrative, no. 40, juillet/août 2014

Quelques questions au Docteur Nathalie Calame, médecin intégratif au Centre de Santé et Prévention de Colombier, Suisse.

Dr Nathalie Geetha Babouraj : Médecine intégrative et Dr Nathalie Calame : quelle connexion? qu'est-ce qui t'a inspiré au début de ta carrière, les limites de ta formation conventionnelle, l'envie de travailler en équipe ?

Dr Nathalie Calame : Depuis le début de mes études en médecine, j’ai eu le besoin et l’intérêt de connaître d’autres langages médicaux, d’autres visions et systèmes de référence que celui de la médecine conventionnelle moderne occidentale. Je me sentais en danger de me faire mettre des oeillères, de me conformer à un point de vue unique, et cela ne me convenait pas. J’ai donc déjà pendant mes études de médecine à Lausanne, suivi des cours de massage, d’acupuncture, de naturopathie, d’homéopathie, et fait personnellement l’expérience de plusieurs méthodes thérapeutiques. J’ai également collaboré avec un collectif de thérapeutes bénévoles au suivi d’un lieu de vie pour enfants autistes, je me suis donc aussi intéressée aux courants psychanalytiques et à l’antipsychiatrie dans les années 70. Puis j’ai eu la chance de pouvoir aller rencontrer des médecins traditionnels au Japon, en Inde, en Chine, avant l’âge de trente ans et d’être enseignée par eux. Depuis l’âge de 18 ans, j’ai vécu et travaillé dans des structures communautaires et associatives, ce n’était donc que normal pour moi de travailler en équipe.

14 sept. 2014

Fœtus sensibles à l'électrosmog

Fœtus sensibles à l'électrosmog
Rédaction online, Bon à savoir (magazine des consommateurs en Suisse romande),
10 septembre 2014

Alors que l'électrosensibilité fait toujours débat, une étude anglaise révèle les effets de la pollution électromagnétique sur les enfants à naître. Des conclusions qui devront toutefois être évaluées par des experts externes.

Les nouveau-nés seraient moins développés lorsque la mère vit à proximité d'une ligne électrique ou d'un transformateur. Telles sont les conclusions d'une étude de l'Université de Manchester (GB). Les chercheurs ont porté leurs analyses sur quelque 140 000 naissances, avec des résultats qui interpellent: lorsque la mère vit à 50 mètres ou moins d'une source d'électrosmog, l'enfant pèse en moyenne 200 grammes de moins à la naissance. Cette différence serait indépendante d'autres facteurs, comme un tabagisme important ou le poids du parent, selon les auteurs.

9 août 2014

Les vrais dangers du téléphone portable ou comment la presse fait la propagande d'un gadget de destruction massive

Tandis que quelques volatiles grippés, en février 2006, firent confiner illico toutes les basses-cours françaises, les enfants victimes des antennes-relais sur leurs écoles à Lyon ou à Saint-Cyr-l'Ecole depuis une décennie, atteints de lymphomes, de tumeurs au cerveau, de leucémies, n'ont déclenché ni révolte ni affolement chez les abonnés du portable. La vie d'une dinde importe plus à l'opinion que celle d'un gamin...

On ne peut pas avoir le portable ET la santé, la sauvegarde de la planète, l'autonomie individuelle, la protection de la vie privée…


Les vrais dangers du téléphone portable ou comment la presse fait la propagande d’un gadget de destruction massive
par Pièces et Main d’Oeuvre, 29 septembre 2008

"Nous n'avons rien contre le téléphone portable". Riverains opposés aux antennes-relais, journalistes "enquêteurs", associations "citoyennes" : chacun s'inquiète des effets du téléphone portable, personne n'a rien contre l'objet lui-même. Nous, c'est le contraire. Ayant démonté les ravages sociaux, environnementaux, politiques, humains, de ce "gadget de destruction massive", nous avons tout contre le téléphone portable. Question de logique. On ne peut pas avoir le portable ET la santé, la sauvegarde de la planète, l'autonomie individuelle, la protection de la vie privée.

Orange, Nokia, STMicroelectronics et le Mobile Manufacturers Forum remercient les journalistes qui, durant tout l'été 2008, ont défendu le téléphone portable contre les critiques. Tandis qu'un livre publié par les éditions L'Échappée démontait les ravages de cette prothèse électronique1, la presse se concentrait sur les "risques sanitaires" des champs électromagnétiques pour mieux rassurer et affirmer l'attachement universel au sans-fil.

27 juil. 2014

Documentaire : "On a retrouvé la mémoire de l'eau" - Rediffusion sur France 5 le 4 août 2014


L'Orbs a décidé de mettre à la disposition du public l’intégralité de « l’incroyable découverte médicale de Luc Montagnier ».   Le documentaire "On a retrouvé la mémoire de l'eau" est la source de quelques vagues depuis sa diffusion sur France 5. Il sera à nouveau diffusé sur France 5 le 4 août 2014. Voici l'article de France 5 sur le documentaire. 


On a retrouvé la mémoire de l'eau - Documentaire
par Amandine Deroubaix, france5.fr, juillet 2014

« Le jour où l’on admet que les ondes peuvent agir, on peut agir et traiter par les ondes. C’est un nouveau domaine de la médecine qui fait peur à l’industrie pharmaceutique », souligne Luc Montagnier.

Mort en 2004, Jacques Benveniste, chercheur à l’Inserm, fut au centre d’une controverse mondiale avec sa thèse sur la mémoire de l’eau. Appliquant cette théorie à ses propres recherches, le prix Nobel de médecine Luc Montagnier a fait un constat surprenant qui provoquera peut-être une révolution en matière médicale...

26 juil. 2014

Bracelet connecté : une plainte collective déposée contre Fitbit

Bracelet connecté : une plainte collective déposée contre Fitbit
par Cécile Bolesse, 01net.com, 20 mars 2014

Le plaignant accuse la start-up californienne d'avoir négligé l'information des consommateurs sur les risques que leur faisait courir le bracelet connecté.

Trois semaines après avoir dû rappeler ses bracelets connectés Force en février 2014 à cause de nombreux cas d’allergies déclarés, Fitbit doit désormais faire face à une action de groupe en justice (class action) en Californie, révèle le Wall Street Journal. Pour Jim Spivey, le plaignant, la start-up californienne n’a pas assez fait pour alerter les consommateurs des risques liés à son bracelet connecté. Rappel des faits.

Dans les semaines qui suivirent, de premiers consommateurs commencèrent à se plaindre d’irritations au poignet allant de simples taches rouges à des lésions cutanées. En janvier, l’entreprise confirme une réaction allergique possible à certains éléments composant le bracelet. Le mois suivant, devant l’accroissement des cas constatés (9900), Fitbit décide de rappeler son dispositif connecté.

24 juil. 2014

France : Protection des enfants aux risques des ondes électromagnétiques : les bracelets connectés

Protection des enfants aux risques des ondes électromagnétiques
par Laurence Abeille, Députée, Groupe Ecologiste, France, 
24 juillet 2014

Laurence Abeille a interrogé la Ministre de la santé sur l’application des dispositions du code de la santé publique relatives à la protection des enfants aux ondes électromagnétiques.

Tout récemment, une entreprise multinationale a annoncé la commercialisation d’un « bracelet connecté » permettant aux parents de suivre et surveiller leurs enfants à distance et en continu. Cet accessoire va accroître encore un peu plus l’exposition des enfants aux champs électromagnétiques.

Ce bracelet électronique permet la géolocalisation du porteur mais aussi, sur activation des parents, la retransmission de tout l’environnement sonore de l’enfant. L’émission est donc loin d’être négligeable. Surtout, ce bracelet expose directement des enfants, plus vulnérables aux champs électromagnétiques.

17 juil. 2014

52 scientifiques internationaux réclament des mesures de protection pour limiter notre exposition aux radiofréquences

Déclaration: Des scientifiques demandent des mesures de protection pour ce qui est de l'exposition aux radiofréquences. 
Date of issuance : 9 juillet 2014

(Note: Ceci inclut- mais ne se limite pas - aux appareils émetteurs de radiofréquences tels téléphones cellulaires, téléphones sans fil et leurs bases de recharge, systèmes WI-FI, tours de télécommunications,compteurs intelligents et moniteurs de bébé sans fil.)

Nous sommes des scientifiques se consacrant à l'étude des impacts sur la santé et la sécurité des champs électromagnétiques et radiofréquences. Nous avons de sérieuses préoccupations en ce qui a trait aux lignes directrices du Code de sécurité 6 de Santé Canada.

15 juil. 2014

Bracelet connecté permettant aux parents de surveiller leurs enfants : Lettre du Robin des Toits adressée aux Ministres français

Lettre d'Etienne Cendrier, Porte-Parole national, Robin des Toits,
15 juillet 2014

Madame Marisol TOURAINE, Ministre des Affaires sociales et de la Santé 
Monsieur Jacques TOUBON, Défenseur des droits

Madame la Ministre,
Monsieur le Défenseur des Droits,

L'association nationale Robin des Toits, qui assure l'information du public sur les dangers des technologies sans fil et alerte les pouvoirs publics afin de promouvoir une régulation efficace en la matière, a pris connaissance, dans Le Figaro daté du 10 juillet, de la commercialisation, par la société LG, d'un "bracelet connecté" permettant aux parents de suivre et de surveiller leurs enfants à distance et en continu.

L'association s'émeut des perspectives ouvertes par cet accessoire en termes d'exposition des enfants aux champs électromagnétiques (CEM). Le dispositif de transmission inclus dans le bracelet est sans doute loin d'être négligeable puisqu'il permet non seulement la géolocalisation du porteur mais aussi, sur activation des parents, la retransmission de tout l'environnement sonore de l'enfant. Les enfants seront donc exposés à une source continue d'ondes électromagnétiques, au contact direct du corps, ce qui est une grave erreur sur le plan sanitaire.

12 juil. 2014

Procès de l'amiante : de nouvelles plaintes à prévoir en Suisse

Selon un avocat de victime de l'amiante, cette décision
montre "la voie à suivre" pour la justice suisse.  (Image: AP)
MISE A JOUR (12 juillet 2014) : 
Indemnisation, mais plus tard
20minutes.ch, 11 juillet 2014

En mars dernier, la Cour européenne des droits de l’homme donnait raison à la veuve de l’amiante. Selon les juges de Strasbourg, la Suisse n’a pas respecté leur droit à un procès équitable, en opposant la prescription à leur demande d’indemnisation pour tort moral, Jeudi [10 juillet 2014], le Tribunal fédéral a suspendu leur requête, jugeant préférable d’attendre une modification de la loi. En effet, le Conseil fédéral a décidé en fin d’année passée de simplifier la procédure afin que les victimes de dommages différés, comme celles de l’amiante, puissent obtenir réparation.

http://fr.1001mags.com/parution/20-minutes-geneve/numero-2014-07-11-vendredi/page-6-7-texte-integral

Procès de l'amiante: de nouvelles plaintes à prévoir en Suisse
ats/Newsnet, 12 mars 2014

Alors que la Suisse a été désavouée par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) mardi, d'autres victimes de l'amiante pourraient intenter des actions en justice.

5 juil. 2014

LED: prudence avec les écrans

TV, PC, smartphones, tablettes: les LED sont omniprésentes.
Photo: Tania Kolinko/shutterstock.com
Article paru dans le magazine de la Fédération romande des consommateurs, Mieux Choisir, et l'interpellation de 2013 de la Conseillère nationale, Yvonne Gilli, Parlement Suisse.

LED: prudence avec les écrans
par Ellen Weigand/planetesante.ch / Mieux Choisir, no.70, juillet-août 2014

Un mauvais usage des LED bleues font courir des risques, surtout aux petits. Mais les fabricants ne sont pas tenus de les indiquer.

Saviez-vous que certaines LED (lampes à diodes électroluminescentes) peuvent endommager la rétine, en particulier celle des enfants jusqu’à l’âge de 8-10 ans? En effet, le cristallin de leurs yeux n’absorbe pas les rayonnements de courtes longueurs d’onde.

Or, dès 2016, ce seront les seules lampes encore autorisées, avec les fluocompactes et certains halogènes. Selon l’industrie, les LED occuperont 90% du marché d’ici à 2020. Et elles éclairent déjà notre quotidien : lieux publics (rues, hôpitaux, supermarchés, écoles), phares de nos voitures (donc à hauteur des bébés en poussette et des petits enfants) et maisons (luminaire mais aussi éclairage d’appareils électriques et d’écrans TV, PC, smartphones, etc.).

3 juil. 2014

Suisse : Berne évalue un nouveau système de mesure d'électrosmog

Le canton de Vaud vient de commander deux appareils pour
effectuer une dosimètre sur 24 heures chez des particuliers
vivant à proximité d'une antenne.
"L’objectif  est de surveiller régulièrement les rayons qui nous entourent, comme cela se fait avec d’autres indicateurs de la qualité de l’air ou des nuisances sonores. L’étude nourrira la réflexion sur d’éventuels effets à long terme de ces rayons et devrait permettre, au besoin, de protéger la population."  Pour ceux qui lisent allemand, voir aussi le critique de l’Association faitière Electrosmog Suisse et Liechtenstein sur l’article du NZZ

La Confédération veut mesurer l’électrosmog
par Caroline Zuercher, Tribune de Genève,
30 juin 2014

A quelles radiations les Suisses sont-ils exposés ? Berne évalue un nouveau système de mesure

Téléphones portables, micro-ondes, tablettes, consoles de jeux, lampes à rayons ultraviolets… A côté des antennes et des lignes à haute tension, tous ces appareils produisent des rayonnements non ionisants. Cet électromagnétisme suscite la méfiance. Et une crainte : quels sont ses effets sur la santé à long terme ?

25 juin 2014

L'étonnante découverte médicale du Pr Luc Montagnier en 2013 : l'émission d'ondes électromagnétiques par l'ADN

Pr Luc Montagnier, Prix Nobel de
médecine 2008 pour la découverte en
1983 du virus du Sida avec
Françoise Barré-Sinoussi 
L'étonnante découverte médicale de Luc Montagnier : l'émission d'ondes électromagnétiques par l'ADN
par Maxence Layet, Ecrivain et journaliste français d'investigation scientifique. Editeur et directeur de la rédaction de la revue Orbs, l'autre planète, 15 novembre 2013

Luc Montagnier affirme avoir mis en évidence une nouvelle propriété de l’ADN : l’émission d’ondes électromagnétiques ! Dans un entretien à la revue Orbs, l'Autre planète, il explique que sa découverte pourrait bien être un moyen révolutionnaire de détection et de traitement des maladies chroniques.

Le Professeur Luc Montagnier a reçu le Prix Nobel de physiologie ou de médecine en 2008.

Nous avons découvert que certains ADN de virus ou de bactéries émettent des ondes électromagnétiques. Il s’agit d’un phénomène de résonance lié à l’excitation de ces molécules dans certaines dilutions dans l’eau. Ces ondes reproduisent l’information de l’ADN initial - ce sont des ondes extrêmement spécifiques.

Entrevue du Dr Belpomme avec Catherine Perrin (Radio Canada) : nuances

Entrevue du Dr Belpomme avec Catherine Perrin : nuances
par André Fauteux, Editeur et Rédacteur en chef, Maison du 21e siècle, 8 juin 2014

Pour répondre à l’étonnement et aux doutes de l’animatrice de Radio-Canada Catherine Perrin, qui accueillait le Dr Dominique Belpomme à son émission Médium large ce vendredi 6 juin, voici la source des divers sondages nationaux où plus de 10 % des Européens se disaient électrosensibles.

Nuançons :

• jusqu’à 13 % des gens disent être hypersensibles à de très faibles doses de certaines substances chimiques et/ou ondes, comme le relatait en 2003 une étude parue dans la revue scientifique Environmental Health Perspectives. (En 2013, des chercheurs citant cette étude soulignaient que les employeurs devraient adapter les milieux de travail de toute urgence en réduisant la pollution chimique.)

• mais de ce 13 %, seulement 1 à 3 % des gens sont hypersensibles au point d’avoir perdu leur emploi et vivre de graves problèmes de logement. Ils ne peuvent plus vivre ni travailler dans nos environnements modernes car ils vivent des symptômes aigus qui à la limite peuvent les tuer, comme un crise d’asthme, un choc anaphylactique, etc. Leur système nerveux est atteint si gravement qu’ils réagissent à un très grand nombre ou à toutes les substances chimiques et/ou fréquences d’ondes.

• mais selon le Dr Belpomme et des chercheurs comme Magda Havas, plus de 30 % de la population vit des symptômes incommodants – mais pas nécessairement handicapants – liés à la pollution, mais la majorité de ces personnes ne sont pas conscients de ce lien.

17 juin 2014

Sus à l'électrosmog dans la maison!

Sources du Wi-Fi à la maison
(Cet image n'a pas accompagné l'article.)
On n'a pas apprécié le commentaire sur l'électrosensibilité de Pierre Zweiacker chargé de cours à l'EPFL (Ecole polytechnique fédéral de Lausanne), paru dans un article d'un magazine destiné aux consommateurs en Suisse Romande : « Il n'est pas établi que quelqu'un puisse ressentir, de manière fiable, des champs au niveau d'intensité concerné par les équipements grand public. Par conséquent, il n'y a pas d'indication qu'une utilisation raisonnable soit nocive. »  Dès lors, nos recommandations pour limiter la pollution électromagnétique à domicile laissent notre expert dubitatif: « C'est vrai qu'il n'est pas judicieux de placer trop d'appareils près du lit, même si l'effet sur le sommeil n'est pas clairement établi. Pour le reste, les conseils que vous mentionnez sont probablement plus utiles psychologiquement que physiquement ...»

Le nombre croissant de personnes déclarant souffrir d'électrosensibilité laisse, en effet, songeur. Selon l'OMS, elle se caractérise par des symptômes dermatologiques (rougeurs, picotements), neurasthéniques (fatigue, difficulté de concentration) et végétatifs (nausées, palpitations cardiaques) reconnus comme réels, mais sans qu'un lien de causalité avec l'exposition aux ondes électromagnétiques ait pu être établi...

Sus à l' électrosmog dans la maison!
par Vincent Cherpillod, Tout Compte Fait, no.5, 21 mai 2014

Surprise:  Ce sont les appareils domestiques qui nous exposent le plus aux champs électromagnétiques davantage que les antennes de téléphone mobile ou les lignes à haute tension.  Peut-on s'en protéger, et comment?

12 juin 2014

Interview avec le Professeur Dominique Belpomme par Radio Canada sur les champs électromagnétiques et les électrosensibles

Les champs électromagnétiques causeraient l'alzheimer chez les électrosensibles
ici.radio-canada.ca, 6 juin 2014

Ecouter l’émission audio du Professeur Dominique Belpomme (19 min.) :
Le syndrome d'intolérance aux champs électromagnétiques avec le Dr Belpomme

Selon le Dr Dominique Belpomme, 90 % des cancers sont liés à l'environnement; 5 siècles avant Jésus-Christ, le cancer était inconnu. « Nous sommes aujourd'hui pris avec des fléaux de santé publique. Par exemple, on voit l'apparition de certains cancers causés par, entre autres, les basses fréquences et les fréquences radio. Ce fait est reconnu par l'OMS. Les champs électromagnétiques augmenteraient, pour les électrosensibles, les risques d'être atteints par la maladie d'Alzheimer. » Voici les propos du professeur de cancérologie à Paris et fondateur de l'Association pour la recherche thérapeutique anticancéreuse, des affirmations qui vont à l'encontre du point de vue de bien des gens.

28 mai 2014

"Tous Allergiques?" : Documentaire éclairant (ARTE)

Patrizia Marani, journaliste italienne, elle-même allergique, a mené
 l'enquête sur les facteurs expliquant l'accroissement des cas
d'allergies à travers le monde. 
Voir ici le documentaire éclairant, "Tous  Allergiques?" 

Parmi d’autres médecins qui expriment leurs vues sur les allergies : Professeur Dominique Belpomme et Dr Thomas Rau, Directeur de la Clinique Paracelsus en Suisse. Lire le sommaire de l'ARTE et l'article publié dans Le Monde qui suivent.

TOUS ALLERGIQUES ?
27 mai à 20h50 (74 min)

Comment expliquer la recrudescence des cas d'allergies dans le monde ? La journaliste italienne Patrizia Marani, elle-même allergique, part à la rencontre de chercheurs et de scientifiques. Au fil de son enquête, elle met en lumière la responsabilité de l'industrie chimique dans la propagation de ce nouveau mal moderne. Un documentaire éclairant et sans concession.

26 mai 2014

Le film transformateur de l'année : "Take Back Your Power"

Le film transformateur de l'année
par André Fauteux, Éditeur et rédacteur en chef du magazine La Maison du 21e siècle, Huffington Post Canada, 28 février 2014

« J'ai survécu aux nazis, aux soldats communistes, aux cosaques, mais personne n'a miné ma santé autant que les compteurs intelligents l'ont fait... J'ai quelque chose à vous montrer. Voici le sang de mon nez », dit Rosa Peric en montrant un sac de plastique plein de mouchoirs ensanglantés. Le cri du coeur de cette septuagénaire, livré en octobre 2012 devant les directeurs du service public d'électricité de Sacramento en Californie, est le clou du documentaire indépendant Take Back Your Power.


Après deux minutes d'exposition aux micro-ondes, à un pied d'un compteur intelligent, les globules rouges traumatisés se dégradent et s'agglutinent, ce qui nuit notamment à l'oxygénation des tissus. Ce phénomène se produit peu importe la sensibilité de l'individu, mais se résorbe lorsque cesse l'exposition.


En plus des saignements, Rosa Peric fut prise de violents maux de tête et d'insomnie dès l'installation, dans son immeuble, de 12 compteurs intelligents, lesquels émettent quotidiennement des centaines de milliers de pulsations de micro-ondes. Ces compteurs étaient situés sur le mur extérieur de son appartement, à seulement un pied de sa tête de lit.

19 mai 2014

Le combat des agriculteurs européens pour la reconnaissance du lien entre pesticides et maladies graves

MISE A JOUR (19 mai 2014):  Ce dossier de Politis.fr n'est disponible qu'aux abonnées :

Cancers des agriculteurs, la fin d’un tabou
par Ingrid Merckx, politis.fr, 15 mai 2014

Ces dix dernières années, les troubles de santé d’une cinquantaine d’agriculteurs ont été reconnus comme maladies professionnelles liées à une exposition à des pesticides, essentiellement des cancers et la maladie de Parkinson.

On aimerait penser que leur mode de vie les protège. Mais les agriculteurs sont les premières victimes des produits toxiques qu’ils utilisent. Ces dix dernières années, les troubles de santé d’une cinquantaine d’entre eux ont été reconnus comme maladies professionnelles liées à une exposition à des pesticides, essentiellement des cancers et la maladie de Parkinson. Ils sont soutenus par des associations de lutte sanitaire contre les pesticides, tandis que le modèle agricole dominant reste celui d’une agriculture intensive avec des objectifs de rendement plutôt que de respect de l’environnement et des populations. Les mutuelles agricoles commencent cependant à prendre la mesure du problème et les pouvoirs publics embraient doucement. Des politiques de réduction de l’usage des pesticides voient le jour, notamment depuis le Grenelle de l’environnement et le lancement du plan Ecophyto en 2008. Certains agriculteurs, tels une quinzaine de vignerons installés sur la côte Vermeille, n’ont pas attendu pour adopter des alternatives aux intrants chimiques (voir notre reportage), tandis qu’un éleveur de brebis à la retraite témoigne ici de son expérience et fait le point sur l’évolution des pratiques. Si les molécules les plus dangereuses utilisées dans les années 1970 ont été retirées du marché, la France reste le premier utilisateur de pesticides en Europe. Les conséquences de ces pratiques agricoles ne touchent pas que les agriculteurs, mais aussi leurs proches, particulièrement les enfants, explique Charles Sultan, professeur en endocrinologie pédiatrique, spécialiste des effets des pesticides sur le corps humain : « Qu’attend-on pour agir ? »

http://www.politis.fr/Cancers-des-agriculteurs-la-fin-d,26979.html


On salue le courage de ces agriculteurs européens qui ont lutté pour que soient reconnues leurs graves maladies causées par les pesticides.  Ces deux exemples sont les premiers dans le domaine du droit et très importants pour mettre en évidence les effets des pesticides sur la santé des agriculteurs.  Suite au jugement du Tribunal Permanent des Peuples des six plus grandes compagnies agrochimiques pour violations des droits humains (voir "Les six plus grandes compagnies agrochimiques jugées coupables ..." ), on espère que toujours plus de personnes auront le courage de poursuivre leurs revendications pour obtenir justice.  Depuis les scandales du Médiator et des implants mammaires du PIP fabriqués en France avec du gel silicone à usage industriel, il faut prendre des mesures plus strictes contre les compagnies  qui trompent le public sur la sécurité de leurs produits parfois nocifs pour la santé.

11 mai 2014

Initiative Citoyenne Européenne (ICE) sur les Rayonnements Electromagnétiques : Appel aux organisations socials et aux associations de citoyens

Les organisateurs et promoteurs de l’ICE vous demandent le soutien et la signature de votre association en appui au MANIFESTE qui synthétise les revendications de la future ICE.  Notre association en Suisse, l'ARA (Association romande alerte - www.alerte.ch) a signé cet appel et l'a diffusé aux autres ONGs dans la région.)  Voir détails à la fin de ce document.


INITIATIVE CITOYENNE EUROPÉENNE (ICE) SUR LES 

RAYONNEMENTS ÉLECTROMAGNÉTIQUES


Appel aux organisations sociales et aux associations de citoyens 

Depuis le début de 2013, diverses associations citoyennes de différents pays européens (Belgique, Espagne, France, Italie, Portugal, Suède, ...), avec la participation de l’ International EMF Alliance (IEMFA), ont lancé un processus d' élaboration d' une «Initiative Citoyenne Européenne» (ICE), nécessitant, pour être validée, un million de signatures de citoyens européens . Cette ICE s'est fixé pour objectif de créer un débat et d'amener la Commission et le Parlement européen à légiférer de façon efficace en faveur de la santé publique .Face aux risques liés au développement exponentiel des technologies numériques, elle demande notamment la reconnaissance et l'application du principe de précaution et du principe ALARA (aussi bas que raisonnablement possible). Et ce, conformément à la Résolution 1815 2011 de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe sur “le danger potentiel des champs électromagnétiques et leur effet sur l’environnement”.

4 mai 2014

Les méfaits des ondes radio reconnus par la NASA en 1981

Pour se protéger des ondes, certains électrohypersensibles
se réfugient dans des grottes, comme ici en France.
"Les dangers sanitaires liés à l’utilisation du sans-fil-à-tout-prix et en toute occasion sont connus depuis des décennies par les scientifiques, mais parfaitement bien occultés et cachés par nos autorités et les industries auxquelles cette ignorance des consommateurs profite aux entreprises par milliers de milliards de dollars à l’échelle planétaire!"

Les méfaits des ondes radio reconnus par la NASA en 1981
par Sosthène Berger (www.gigasmog.ch), 
Maison du 21e siècle, 24 avril 2014

Dès 1981, l’essentiel des dangers liés à l’exposition des organismes humains aux radiofréquences micro-ondes étaient connus et recensés explicitement par l’agence spatiale américaine (NASA), dans son rapport Electromagnetic Field Interactions with the Human Body : Observed Effects and Theories (Interactions des Fréquences électromagnétiques avec le corps humain : Effets observés et théories). Ceci y compris les symptômes de l’électrohypersensibilité (EHS) qui ne sont toujours pas connus par l’essentiel des médecins, ni reconnus par nos autorités, 33 ans plus tard!

25 avr. 2014

France : Dans l'Essonne, l'électrosensibilité reconnue comme un handicap

Dans l’Essonne, l’électrosensibilité reconnue comme un handicap
par Romain Loury, Journal de l'environnement, 11 avril 2014

La maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de l’Essonne a accordé fin janvier une aide financière à une personne électrosensible, une première en France, selon le Collectif des électrosensibles de France.

Vivant dans le sud de l’Essonne, Jérôme, 32 ans, a dû cesser son activité professionnelle en 2011 en raison d’une électrohypersensibilité (EHS) contractée au travail [1]. En cause selon lui, un appareil auquel il était, en tant que technicien dans un laboratoire public de recherche en chimie, quotidiennement confronté.

Si le statut de maladie professionnelle lui a été refusé -décision prise malgré l’avis positif d’un expert médical, et qu’il conteste actuellement devant la justice-, Jérôme a eu plus de succès auprès de la MDPH de l’Essonne, structure qui dépend du conseil général.

3 avr. 2014

France : Baisse de la qualité du sperme, infertilité, perturbateurs endocriniens : les jeunes s'inquiètent

Image: Bradon, alias teddyppl23
Le collectif Générations Cobayes estime que c'est "un véritable scandale de santé publique qui menace d'éclater si industriels et politiques ne s'emparent pas du sujet pour faire évoluer les réglementations" et diffuse sur internet une petite vidéo destinée à cibler les gestes quotidiens qui, dose après dose, modifient nos hormones.

Baisse de la qualité du sperme, infertilité, perturbateurs endocriniens: les jeunes s’inquiètent
par Anne-Sophie Novel, alternatives.blog,
lemonde.fr, 4 mars 2014

C'est un fait: les français sont inégaux devant la baisse de la qualité du sperme.  Mais "à quoi bon se soucier des générations futures s'il n'y en a pas?" interroge le collectif Générations Cobayes qui, après la soirée eco-orgasme de décembre 2013, mène depuis 10 jours une enquête à laquelle ont déjà répondu plus de 35000 jeunes.

Un attrait certain pour la question

Le test est réalisé avec le même style et le même format que celui utilisé pour l'enquête Génération Quoi qui a connu un grand succès auprès des 18-30 ans durant l'automne 2013. Sur le ton de l'humour, un brin décalé, le questionnaire évalue les gestes du quotidien - hygiène, sexe, alimentation, beauté – et identifie ceux qui pourraient dérégler système hormonal et organes de reproduction.

26 mars 2014

Suisse: "Jamais sans leur tablette"

Article paru dans le magazine suisse « Coopération » (tirage 605'668 exemplaires et 701'000 lecteurs) et pas une mention des risques pour la santé de cette technologie, sauf des sites aux contenus violents ou pornographiques.  Titre de l'Editorial : "Jamais sans leur tablette".
 
En classe avec leur tablette
Propos recueillis par Ariane Pellaton / Rédactrice : Joëlle Challandes, Coopération, 
No 13 du 25 mars 2014

Faut-il intégrer les nouvelles technologies de l’information à l’école? A Sion, le collège privé Ardévaz mise sur les tablettes numériques et les smartphones. Reportage et tour d’horizon.

Molécules d’alertes, histamine, réaction inflammatoire… Le vocabulaire du cours de biologie active les neurones des étudiants de Myriam Gaudin ce vendredi matin à l’école Ardévaz de Sion. Dans une salle de classe ordinaire, l’enseignante donne des explications: «Le vaisseau à proximité de la blessure va se dilater, c’est ce qu’on appelle une vasodilatation. Qu’est-ce que ça va provoquer au niveau du débit sanguin?» Les étudiants de cette école privée réfléchissent, puis tentent de répondre. Jusque-là rien d’étonnant. Plus surprenant, la plupart des jeunes ont une tablette numérique posée sur leur pupitre. La même image y est projetée que sur l’écran TV qui leur fait face. Il s’agit d’un schéma illustrant une réaction inflammatoire. Chacun le consulte, en réseau. Certains y incrustent des notes, d’autres écrivent sur du papier. «Le diamètre du vaisseau sanguin s’élargit et plus de sang arrive sur le lieu de la blessure. Qui dit plus de sang dit symptômes visibles de l’extérieur», poursuit l’enseignante.