Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

30 juil. 2015

Cyber-Criminologie par Xavier Raufer

Je suis en train de lire cet excellent livre...


Cyber-criminologie par Xavier RAUFER
cnrseditions.fr, publication janvier 2015

« L’univers cybernétique est désormais l’un des principaux domaines de la fraude et du crime », a déclaré un expert anglais à la suite du piratage de 233 millions de fiches clients d’un géant du e-commerce. Aujourd’hui, les victimes de la cyber-criminalité se comptent par dizaines de millions, des stars d’Hollywood aux habitués des réseaux sociaux ou du commerce en ligne. Comment, à partir de quels ordinateurs et de quelles techniques les nouveaux gangs du net opèrent-ils ? C’est ce que révèle le nouveau livre de Xavier Raufer. Fondé sur des informations seulement connues des spécialistes, Cyber-criminologie dévoile la gravité d’un phénomène qui menace le citoyen ordinaire, les grandes entreprises, les États, les banques, etc. Piratage et vente clandestine de données personnelles, maliciels pénétrant les ordinateurs publics et privés, fraudes identitaires ou à la carte bancaire, sites marchands illicites cachés dans le dark web : le monde du cyber-crime est aussi florissant qu’insaisissable.

27 juil. 2015

Suisse : Electrosensibles, ils se protègent

Frère et soeur, Godeliève et Léeonard Richard sont tous les deux
des électrohypersensibles et s'immunisent contre les ondes
wifi et des smartphones.  Notamment en recourant à des
téléphones à fil et des cartes protectrices dans leurs
téléphones portables.  (Christian Galley)
"[Les électrohypersensibles] ne savent souvent pas où et comment vivre. Je pense que la société a le devoir de les aider. Elles ont le droit à la vie, la santé et le respect, comme tout le monde."

Electrosensibles, ils se protègent
par Sylvia Freda, L'Impartial,
27 juillet 2015

Godeliève et Léonard Richard en ont bavé.

Même si les appareils sans fil sont éminemment pratiques et liés à la notion de liberté, le wifi et les téléphones portables, dès lors qu'ils sont à leur proximité, Léonard et Godeliève Richard, frère et soeur domiciliés aux Ponts-de-Martel, en souffrent. Et pas qu'un peu. Ils ne pâtissent pas que de petits vertiges anodins et de légers bobos de rien du tout. "C'était bien pire à un moment! A un certain stade, j'ai carrément cru devenir folle, car je n'arrivais même plus à réfléchir" , raconte Godeliève. "J'étais constamment étourdie comme dans un bateau, j'avais des picotements dans les doigts et les orteils, de la difficulté à bouger les membres, des maux de tête, des problèmes de concentration. Toujours fatiguée, agitée, je ne dormais pas."

26 juil. 2015

La montre connectée, nouvelle cible des pirates

La montre connectée, nouvelle cible des pirates
20 minutes, 23 juillet 2015

Le marché en pleine croissance des smartwatches pourrait devenir le nouvel eldorado des hackers, en raison des vulnérabilités découvertes par des chercheurs.


«Cent pour cent des montres connectées testées présentent des vulnérabilités significatives, comme une authentification insuffisante, l'absence de cryptage et des problèmes en matière de protection de la vie privée», a expliqué la société HP Fortify, du groupe Hewlett-Packard, dans une étude publiée mercredi portant sur 10 montres.

Les chercheurs ont trouvé que «les montres connectées avec leurs fonctionnalités de réseau et de communication étaient devenues la nouvelle frontière des cyber-attaques», indique HP. L'accroissement des risques est lié à l'augmentation du nombre d'appareils et d'objets connectés («internet of things»), tels que les réfrigérateurs, les voitures, les machines à café ou les ampoules.

22 juil. 2015

Au sujet du Syndrome Aérotoxique

Au sujet du Syndrome Aérotoxique
aerotoxic.org

Qu’est-ce que c’est que le syndrome aérotoxique?

Le syndrome Aérotoxique est le nom donné à la maladie causée par les effets de longue durée après avoir aspiré l’air contaminé de la cabine dans un avion. Le terme a été introduit en 1999 par Dr.Harry Hoffman, Professeur Chris. Winder et Jean-Christophe Balouet Ph.D.

Pourquoi l’air devient-il contaminé?

Pour avoir un environnement confortable et assez de pression de l’air dans la cabine pour pouvoir respirer aux altitudes où les avions de ligne voyagent typiquement, une provision d’air chaud comprimé est nécessaire. Cet air est fourni par les réacteurs et donc est en contact avec des pièces mobiles qui doivent être lubrifiées. Il y a plusieurs joints en place qui sont conçus pour assurer la séparation du lubrifiant et de l’air. En raison du genre de ces joints, ils ne peuvent pas être 100% effectifs et laisseront entrer une certaine quantité d’huile dans l’air. Ils sont aussi exposés à l’usure et comme toutes pièces mécaniques peuvent tomber en panne. Si une grande quantité d’huile se mélange avec l’air comprimé très chaud le résultat sera l’entrée de vapeurs nuisibles dans la cabine. Ceci s’appelle un «fume event» en anglais. Il n’y a pas de filtre dans la provision d’air dans la cabine pour empêcher ceci.

Scandale sur la mort de deux pilotes de cancer à cause des chemtrails aerotoxiques ?

Ils disent qu’ils sont sur le point de prouver devant un tribunal de droit l’existence d’un “syndrome aérotoxique”, une maladie chronique physique et neurologique ils prédisent que ce sera un jour considéré comme “le nouvel amiante”.


Scandale sur la Mort de deux pilotes de cancer à cause des chemtrails aerotoxiques ?
par Laurent Freeman , stopmensonges.com,
19 juillet 2015

Deux des pilotes les plus talentueux de British Airways ont trouvé la mort après s’être plaint d’années d’exposition à des vapeurs d’essence toxiques sur des avions de ligne.

Karen Lysakowska, 43 ans, a été enterré mardi dernier, tandis que Richard Westgate, également 43 ans, a été inhumé quatre jours auparavant.

Tous deux croyaient qu’ils avaient été empoisonnés par les vapeurs d’huile toxiques qui peuvent contaminer l’air de la cabine ce qui oblige régulièrement les pilotes a enfiler des masques à oxygène pour respirer.

14 juil. 2015

Électrosmog : Santé Canada crée de la confusion

© Shutterstock
« Les enfants devraient réduire leur exposition aux émissions du Wi-Fi et les femmes enceintes devraient éviter de mettre un portable ou une tablette sur leur ventre », conseille le Dr Anthony B. Miller, ancien directeur de la division d’épidémiologie à l’Institut national du cancer à Toronto, de 1971 à 1986. 

Électrosmog : Santé Canada crée de la confusion
par André Fauteux, éditeur et le rédacteur en chef, Maison du 21e siècle, 14 juillet 2015

Les conseils de Santé Canada en matière d’exposition aux radiofréquences (RF) pourraient mettre la santé des enfants en péril en les empêchant de récupérer la nuit, selon une nouvelle étude australienne constatant que les avis publiés dans ce domaine par 34 pays sont contradictoires.

La Dre Mary Redmayne, du Département d’épidémiologie et de médecine préventive de l’Université Monash, à Melbourne, a conclu que les lignes directrices nationales sur l’exposition des enfants aux champs électromagnétiques de radiofréquences (CEM-RF) émis par les appareils sans fil comme le Wi-Fi sont source de confusion pour les parents. Alors que plusieurs pays préconisent des mesures pour réduire l’exposition, comme la connection Internet câblée ou l’extinction d’un routeur Wi-Fi non utilisé, Santé Canada déclare : « Aucune mesure de précaution n’est nécessaire, car les niveaux d’exposition à l’énergie RF provenant de la technologie Wi-Fi sont généralement bien inférieurs aux limites de sécurité canadiennes et internationales. » Or, ces limites sont considérées comme dépassées par plusieurs pays et organismes, car elles ne tiennent compte que du risque d’échauffement des tissus après six minutes d’exposition et négligent les effets non thermiques à long terme, reconnus en 1986 par le National Council of Radiation Protection and Measurements américain.

13 juil. 2015

France : Bibliothèques parisiennes, derniers refuges pour les électrosensibles ?

Crédit photo : Ben_Kerckx CC0 Public domain
Comme l’a indiqué au Parisien Bruno Julliard, l’adjoint à la culture de la vielle Paris, « La Direction des affaires culturelles respecte déjà la loi, puisqu’il a été décidé, depuis plusieurs années, de ne pas déployer les bornes WIFI dans les espaces jeunesse des bibliothèques »

Bibliothèques parisiennes, derniers refuges pour les électrosensibles ?

par jay, L'errance d'un électrosensible
13 juillet 2015

J’avais déjà traité de la question de l’exposition aux radiofréquences dans les lieux publics et qu’il y avait déjà des initiatives qui allaient à contre-courant du tout sans-fil, si à la mode en ce moment, notamment avec la décision de ne pas déployer de réseau WIFI au sein de la BNF.

Une autre initiative de ce type vient d’être lancée ce 7 juillet par le Comité d’Hygiène, de sécurité et des Conditions de Travail de la Direction des Affaires culturelles de la Ville de Paris.

12 juil. 2015

France : Témoignage de Violette, 14 ans et électrohypersensible

Les montagnes d'Ariège
Violette Gould, Couserans, Ariège - 
août 2014
EHS: Lueurs sous les MHertz

À Tous.

Et bien voilà : de moi qu’une lettre. C’est tout ce que j’ai pu faire pour être active à ce rassemblement. Pourtant, être présente, rencontrer d’autres gens, échanger..., j’en rêve ! Me jeter dans le monde, construire avec tous..... Mon « destin » me le refuse.

Mais est-ce vraiment mon « destin » qui me le refuse ?

Je vais vous raconter le désastre qui s’est produit dans ma vie, vous pourrez ainsi vous faire une opinion sur la responsabilité de mon destin .

J’ai maintenant 14 ans. Quand ça a commencé, j’en avais 10. Jusqu’à ce moment là, ma vie était normale ; la vie dans ma famille, à l’école, avec les copains, mon amour pour les montagnes d’Ariège..... Du grand Bonheur, du très grand Bonheur : j’étais Libre (sauf quand mes parents me restreignaient !) Le début de la catastrophe c’est passé à la rentrée en 5ème. Je garderais à jamais le souvenir de cette période comme un cauchemar.

Electrosensibles : quand les ondes ravagent des vies

Des électrohypersensibles sont réunis lors du rassemblement international
qui s'est tenu du 25 août au 1er septembre 2014 dans les gorges du
Riou-Froid (Hautes-Alpes)  (Jéromine Santo-Gammaire/ FranceTV Info)
REPUBLIE : 

Electrosensibles : quand les ondes ravagent des vies
par Jéromine Santo-Gammaire, francetvinfo.fr,
8 septembre 2014

Les personnes intolérantes aux ondes électro-magnétiques militent pour la reconnaissance de leur maladie, et la création d'un lieu de vie préservé. Reportage dans une forêt des Hautes-Alpes, où plusieurs d'entre eux se sont rassemblés.

Accrochés aux arbres, des panneaux écrits à la main demandent aux promeneurs et aux automobilistes d'"éteindre impérativement" leur téléphone portable. La route étroite qui s'enfonce dans la forêt débouche sur une clairière où se dressent des groupes de tentes. Au centre, un grand chapiteau. C'est ici, dans les gorges du Riou Froid (Hautes-Alpes), que s'est tenu, du 25 août au 1er septembre, le Rassemblement international des personnes électrohypersensibles (EHS), ces personnes victimes de troubles qu'elles attribuent aux ondes électromagnétiques.

11 juil. 2015

Électrosensibilité, l’exclusion dès l’enfance

Crédit photo : Sasha Wolff CC BY 2.0
Commentaire par Jay, électrosensible, sur le témoignage d'électrosensibilité de Mélodie : "La grande question qui va se poser, que faire une fois bachelière, l’interview ne le dit pas mais la suite est tout aussi compliquée, comment fait-on pour apporter sa force de travail quand on ne peut plus vivre dans cette société qui ne veut pas nous reconnaître, ça risque de ne pas être facile non plus et j’en parle d’expérience."


Électrosensibilité, l’exclusion dès l’enfance
par jay, L'errance d'un électrosensible, 9 juillet 2015

En règle générale, quand on parle d’électrosensibilité, les médias nous montrent des personnes d’un certain âge qui ont plus l’air d’avoir peur des technologies sans-fil que de réellement souffrir d’une exposition aux ondes.

Sauf qu’a l’inverse de notre société qui prend en compte les pathologies qu’elle veut bien reconnaître, l’exposition aux radiofréquences ne semblent pas faire dans la discrimination et certains témoignages d’enfants laissent à penser que les plus jeunes peuvent eux aussi être atteints de ce mal.

Déjà que les adultes ont tout le mal du monde à faire reconnaître ce problème de santé vis-à-vis du corps médical, alors je ne vous explique pas comment un enfant puisse le faire. En plus de tenter de comprendre d’où vient ses problèmes de santé, il doit aussi convaincre ses parents que c’est potentiellement les ondes qui sont à l’origine de ses symptômes.

Autre problème qui se rajoute avec les enfants, c’est qu’ils ont tendance à être malléables et certains adultes pourraient en profiter pour faire du prosélytisme anti-ondes et d’en faire des malades imaginaires, ce qui rend la tâche encore plus compliqué pour diagnostiquer ce type de population.

3 juil. 2015

Suisse : La justice au secours du Climat?

Les vaches émettent aussi des gaz à effet de serre, en
particulier du méthane et du dioxyde de carbone, sous-
produits de la fermentation du fourrage.  En Suisse, la
participation de l'agriculture aux émissions de gaz à effet
de serre liées aux activités humaines s'élève à environ 11%.
(Source : Conseil fédéral)
La justice au secours du Climat?
ATS/ Tribune de Genève, 1er juillet 2015

Les Verts pourraient saisir des tribunaux pour contraindre la Suisse à réduire ses émissions de gaz à effet de serre

S'inspirant des Pays-Bas, les Verts invoqueraient la loi sur le CO2 et la Convention européenne des droits de l'homme (CEDH).  "Nous pourrions nous baser sur les articles 2 et 8 CEDH, qui garantissent le droit à la vie et la protection contre atteintes à la vie privée, explique le conseiller aux Etats vaudois Luc Recordon.  Les recours à la loi suisse se ferait en invoquant le cas d'une personne menacée dans sa santé par exemple par la multiplication des canicules."

2 juil. 2015

En Belgique, le pollueur - Eternit - devient enfin le payeur

En Belgique, le pollueur devient enfin le payeur
Association belge des victimes de l'amiante (ABEVA), 
23 juin 2015
abeva_press_release-1

L’OVAM, la société publique flamande de gestion des déchets, se décide à contraindre la société Eternit, à Kapelle op den Bos, près de Bruxelles, à assainir le(s) site(s) qu’elle a pollué avec l’amiante utilisé dans ses productions jusqu’en 1997.

L’Abeva se félicite de la décision prise par l’OVAM. Outre l’assainissement rapide des sols qui évitera que des vies supplémentaires soient exposées, les coûts de l’assèchement et de recouvrement seront entièrement supportés par la multinationale et non par les deniers publics.