Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

30 déc. 2012

Prière


Grand Père, Regarde comme nous sommes fragiles
Nous savons que dans toute la création
Seule la famille des hommes s'est écartée du chemin sacré.
Nous savons encore que nous sommes divisés et
Nous savons que nous devons nous rassembler
Pour avancer dans le chemin sacré




Grand Père, Très Saint, Apprends-nous l'amour, la compassion, l'honneur
Pour que nous puissions guérir la terre
Et nous guérir mutuellement.

6 déc. 2012

Le spermatozoïde français se fait rare: mode de vie et environnement en accusation

Une nouvelle étude montre un déclin "significatif" de la concentration en spermatozoïdes du sperme et sa qualité entre 1989 et 2005 en France, d'après une vaste étude sur plus de 26'600 hommes.  Concernant les facteurs environnementaux, cet article mentionne les perturbateurs endocriens comme les pesticides et aussi les phtalates, bisphenol A, tabac, obésité... L'article dans la Tribune de Genève constate : "Des études ont évoqué une correlation avec la fumée, la consommation de graisses saturées ou même l'utilisation du Wi-Fi!" Lire aussi le prochain "post" sur ce blog, "Micro-ondes: Le WiFi tueur de spermatozoïdes?" du décembre 2011.

Le spermatozoïde français se fait rare: mode de vie et environnement en accusation
Romandie, 5 décembre 2012

PARIS - La concentration en spermatozoïdes du sperme des Français a baissé d'un tiers entre 1989 et 2005, un constat qui relance le débat sur le rôle joué par les facteurs environnementaux ou le mode de vie dans la fertilité masculine.

Première enquête à l'échelle d'un pays entier, une vaste étude française réalisée sur plus de 26.600 hommes accueillis pendant 17 ans dans des centres d'assistance médicale à la procréation (AMP) et publiée mercredi dans la revue européenne Human Reproduction, va dans le sens de plusieurs recherches plus limitées parues sur le sujet.

4 déc. 2012

Tablettes toxiques

Un de mes amis sur Facebook a appelé la tablette « VTech Inno Tab 2 » destinée aux enfants âgés de 3 à 9 ans et vendue en Europe sous le nom de "Vtech Storio 2", un morceau de « carcinogenic technojunk ». Cela m’a poussée à entreprendre des recherches sur ce gadget qui se trouvera sous beaucoup de sapins de Noel cette année. Les références de Google ne m'ont pas donné d'informations sur la composition exacte de ce "jouet", à part la mention du caoutchouc et du plastique. Presque tous les sites font l'éloge de ces tablettes et incitent les parents à les acheter pour leurs enfants. A 139.99 Euros ( à la Fnac), cela rapporte beaucoup d'argent à Vtech et aux commerçants. Le magazine des consommateurs le plus populaire de Suisse romande  Bon à savoir (391'000 lecteurs), présente la tablette Vtech comme cadeau prisé des enfants et en compare les prix dans divers magasins. Il ne mentionne pas ses effets "toxiques" pour les personnes qui la fabriquent et sur le développement des jeunes enfants qui l'utilisent. 



Par contre, j'ai trouvé un rapport de 50 pages, publié en juin 2012 par "the Institute for Global Labor and Human Rights", sur les conditions déplorables de travail dans les usines Vtech à Guangdong en Chine." Beaucoup d'employés y mènent des vies pires que celles des travailleurs à Foxcom", producteur de masse pour Apple. Il y a aussi plusieurs articles concernant les effets néfastes de ces tablettes sur le développement des jeunes enfants. 



17 nov. 2012

Les équipements high-tech envahissent les écoles privées en Suisse; le service public hésite encore

"Les tablettes électroniques font leur entrée à l'école"
(dessin de Burki, 24 Heures)
Les équipements high-tech (tablettes et tableaux blanc interactifs) avec connexion sans fil envahissent les écoles privées en Suisse. Les écoles publiques vaudoises résistent au tout informatique. Les autorités parlent du coût financier (et pas sanitaire) de ces équipements.   Jacques Daniélou, président de la Société pédagogique vaudoise dit, « Je ne suis pas confronté aux revendications de collègues enseignants prêts à descendre dans la rue pour demander plus de technologie ! Je sens au contraire des réticences. Il s’agit à ce stade d’une évolution prématurée et subite, dont on peine à mesurer les avantages. » Suite à l’article paru dans le journal suisse 24 Heures, lire ce que deux associations (en France et au Québec) pour la sécurité sanitaire des technologies sans fil disent au sujet des tablettes et des tableaux blanc interactifs. Ces technologies ont de nombreuses conséquences pour la santé des enfants. Le Conseil d’Etat du canton de Neuchâtel a fortement limité l’utilisation de technologie sans fil à l’école. 

La technologie à l’école, une évolution qui divise
par Karim Di Matteo, 24 Heures, 13 novembre 2012

12 nov. 2012

Wi-Fi gratuit aux Hôpitaux Universitaires de Genève

Le Wi-Fi dans les chambres des patients à l’hôpital peut être nocif. En 2008, mon compagnon s’est retrouvé en chambre commune, à sept lits, après l’ablation du poumon droit (suite à un diagnostic de mésothéliome – cancer de la plèvre). Sa condition post-opératoire s’est détériorée : difficultés respiratoires et plaies qui ne cicatrisaient pas. Le patient dans le lit à côté travaillait toute la journée sur son ordinateur, connecté à Internet par le Wi-Fi. 

En juin 2008, on a installé le Wifi dans cet hôpital (HUG – Hôpitaux universitaires de Genève) – 200 antennes déployées dans les unités de soins des sites hospitaliers, y compris la Maternité, l’Hôpital des enfants, le Service de médecine palliative, et l’hôpital pour les personnes âgées.

L’article paru dans le magazine des HUG « Pulsations » en juin 2008 montre le niveau d’ignorance des professions médicales à Genève concernant les risques des technologies sans fil. Quand je leur ai écrit en 2010, le Directeur général des HUG a répondu, « Considérant l’absence de preuves, dans l’état des connaissances scientifiques actuelles, que l’exposition aux antennes Wi-Fi puisse être à l’origine de problèmes de santé, mais également de preuves de la totale innocuité de cette technologie, les [HUG] n’envisagent pas de revenir sur la décision d’offrir cette nouvelle prestation à leurs usagers, compte tenu notamment des avantages de l’utilisation du Wi-Fi à l’hôpital pour le confort des patients … »

10 nov. 2012

Les apiculteurs stoppent une antenne

Merci à l’ARA (Association romande alerte aux ondes électromagnétiques - www.alerte.ch - ) pour cet article.

Les apiculteurs stoppent une antenne 

Le 19 septembre 2012 la cour de justice de Zutphen en Hollande a annulé un permis d'installation d'une antenne UMTS vu sa proximité des ruches. 

Les juges ont retenu que la défense n'avait pas apporté suffisamment de preuves scientifiques que les rayonnements UMTS (30 KHz - 300 GHz) ne contribuent pas à la disparition des abeilles.

5 nov. 2012

La destruction de la nature par l'électrosmog - Des abeilles, des oiseaux et des hommes

Merci à Robin des Toits pour cet extrait du document d'Ulrich Warnke.


La destruction de la nature par l’« électrosmog » - Des abeilles, des oiseaux et des hommes - Ulrich Warnke - 1er novembre 2007

La destruction de la nature par l’« électrosmog ». Les effets de la téléphonie mobile et des techniques de communication sans fil. Une publication de Kompetenzinitiative zum Schutz von Mensch, Umwelt und Demokratie (Initiative Compétence pour la protection de l’homme, de l’environnement et de la démocratie). 


Les champs électromagnétiques : une condition et une menace pour la vie
(extrait de l'introduction) 

Nous sommes concernés par ces phénomènes, et cela pas seulement en raison des retombées économiques.

24 oct. 2012

Les dangers des iPads


SIX CENT MILLE.  (600 000). C’est le nombre de tablettes pour enfants qui pourraient, selon les experts, être vendues en 2012.  L'association safeinschool.org a récemment fourni les informations sur les dangers des iPads au « WEEP Initiative » (Wireless Electrical and Electromagnetic Pollution, Canada – www.weepinitiative.org). On achète ces outils pour les écoles en Europe. 

[Voir ce vidéo, "iPad WiFi Radiation" qui montre la mesure du rayonnement d'un iPad connecté au WiFi.]

« J’aimerais attirer votre attention sur le fait que les iPads connectés au Wi-Fi (en contact direct avec le corps des enfants : mains, genoux, abdomen etc.) représentent un danger pour leur santé, similaire à celui des téléphones mobiles.

« Un smartphone moyen utilise 35 fois plus de largeur de bande qu’un téléphone mobile ordinaire, la tablette utilise jusqu’à 121 fois plus de largeur de bande. 


« Au Canada, les parents et les écoles dépensent des milliers et des milliers de dollars pour acheter les iPads destinés aux domiciles et aux salles de classe (même s’ils coûtent trois fois plus qu'un Netbook câblé). On donne aux bambins les iPads comme jouets. J’ai été horrifiée d’apprendre qu’un parent a mis un iPad à côté de l'oreiller d’un jeune enfant pour lui permettre d’écouter des histoires et de la musique. Il faut informer les parents.


15 oct. 2012

"Résonance" : Documentaire sur les effets des ondes électromagnétiques sur l'organisme


Merci à l'ARA (Association romande alerte aux ondes électromagnétiques - www.alerte.ch ) pour ce résumé du documentaire, réalisé par Serge Fretto, qui montre non seulement les effets dommageables des ondes électromagnétiques mais aussi les effets positifs constatés dans les recherches médicales et agronomiques.


Résonance 
(Du à une violation du droit de l'auteur, ce film n'est plus disponible sur le Web en français.)

C'est le titre d'un documentaire par Serge Fretto, réalisateur indépendant à Strasbourg, qui donne une vision tout à fait différente et originale sur les effets des ondes sur l'organisme. Le réalisateur résume son film ainsi:

« Ce film présente la cellule vivante sous un nouvel éclairage. Capable de capter et d'émettre des ondes électromagnétiques artificielles et naturelles, elle se comporte comme un véritable circuit électronique. Dans un monde où les ondes sont omniprésentes, ce film va à la rencontre d'experts et de chercheurs qui nous présentent leurs travaux et nous offrent des clefs inédites de compréhension des effets des ondes sur le vivant. »

Attention: ARA vous conseille de prendre votre temps et de visionner ce documentaire intégralement, parce qu'il en vaut la peine! [Plus disponible sur Vimeo, mais sur Youtube en anglais : 
http://www.youtube.com/watch?v=E31vNK19e0A ]

L'originalité de ce documentaire est qu'il montre non seulement les effets dommageables des ondes électromagnétiques mais aussi les effets positifs constatés dans les recherches médicales et agronomiques. Contrairement aux autres documentaires de ce genre, l'approche du réalisateur reste rigoureusement scientifique et il ne tombe jamais dans le piège de l'ésotérisme. A la fin du documentaire, le réalisateur se permet quelques réflexions philosophiques, sans pour autant perdre la crédibilité du contenu.

Alors, les ondes sont-elles dommageables ou plutôt bénéfiques ?

Tout dépend de l'intensité et de la qualité des ondes. Leurs effets bénéfiques sont constatés dans une plage d'intensité beaucoup plus proche du niveau naturel. Dans notre environnement moderne, l'intensité des ondes d'origines techniques (GSM, DECT, Wi-Fi etc.) peut atteindre un niveau de quelques millions de fois plus élevé que le niveau naturel dans lequel la terre a évolué. De plus, les ondes d'origines techniques sont souvent pulsées et particulièrement agressives pour l'organisme.

Ceux qui croient encore que les effets des ondes électromagnétiques n'ont pas été prouvés scientifiquement sont certes bien aveugles. En effet, des milliers d'études ont établi des effets bio-physiologiques. L'industrie du sans fil continue à maintenir la confusion en disant « Aucun effet sur la santé n'a été scientifiquement établi ». Dans ce message, l'accent est mis sur la santé. En effet notre modèle scientifique a beaucoup de peine à établir les effets sur la santé d'une façon reproductible. Ceci parce que la notion de la santé est trop complexe et difficile à définir et non parce que ces effets n'existent pas.

A consommer sans hésitation !

Cri du coeur d'une électrosensible

Lettre ouverte et cri du coeur de Kathya Heppell, publié sur le site de la Coalition québécoise de lutte contre la pollution électromagnétique (www.cqlpe.ca).

"Bientôt, il n'y aura plus un endroit sur terre qui ne sera pas envahi par l'électrosmog. Plus un centimètre carré d'où vous ne pourrez plus texter à votre douce la description du pet' que vous avez fait ce matin en vous réveillant. Nulle part d'où on ne pourra pas appeler une ambulance... parce que la mort rôde, mieux vaut prévenir, n'est-ce pas !? Il y a des ados qui font des crises cardiaques dans des écoles secondaires dotées d'un réseau WiFi. On n'a jamais vu autant de jeunes enfants mourir de leucémie et de tumeurs cérébrales depuis une décennie. Mais là, faut que je m'arrête... parce que faut pas faire peur au monde. Le monde, quand il a trop peur, il se réfugie dans le déni et préfère garder son cellulaire sous son oreiller ..."

Le 5 octobre 2012

Voici ma réaction viscérale et émotive devant les drames qui se pointent à l'horizon avec la venue des compteurs-émetteurs au Québec.

« Vous êtes pas écoeurés de mourir bande de caves ! C'est assez ! » - Claude Péloquin - C'est ce que j'ai envie de hurler à la tête des gens qui osent encore me dire sérieusement que rien n'est prouvé quant aux dangers des téléphones cellulaires et des effets toxiques et réels des compteurs-émetteurs, ZigBee, routeurs puissants des voisins, routeurs et collecteurs des compteurs, antennes-relais, hot spots, du WiFi dans les écoles, dans les parcs, les autobus publics et scolaires, wagons du métro ainsi que pour les parcomètres et lampadaires et tutti quanti, bref, que tout cela reste controversé, sans plus.

J'ai aussi envie de cracher cette exclamation déchirante de Péloquin au visage de ceux qui croient naïvement qu'une industrie qui génère des milliards de dollars de profits pourrait docilement accepter de commander des études objectives sur ses propres produits de consommation. De l'enfoncer aussi à travers le coeur de l'insensible qui me dit « moi, je sens rien; ça me rend pas malade »... pendant que je pleure de désespoir en écoutant et en lisant nos médias donner la parole aux vendus et pseudo-scientifiques de l'industrie qui ne ratent pas une occasion de semer la désinformation, le doute et la controverse dans l'esprit de ceux qui ne vivent que par et pour ces technologies.

Mais je suis une femme bien élevée, je me contiens et je tente de discuter doucement, calmement et intelligemment avec celui ou celle qui ne se sent pas bien depuis peu, qui souffre soudainement d'insomnies (« ça fait trois nuits que je me réveille à 4 h du matin et que je ne me rendors pas ! »), d'acouphènes (« ça bourdonne dans mes oreilles-je deviens fou ! »), de maux de têtes plus fréquents et plus intenses (« pourtant, je n'ai pas bu hier »), de troubles digestifs (« j'ai l'air d'une femme enceinte de douze mois »), de problèmes de concentration (« koudonc, j'suis-tu en train de devenir Alzheimer ? ») ou de palpitations cardiaques inexplicables (« j'suis assise dans mon fauteuil et mon coeur bat comme si je venais de courir dix kilomètres »). Vous savez, parfois, l'oreille souffrante est plus attentive aux conseils qui pourraient la soulager qu'un ado sur son Xbox en passe de devenir le champion mondial des combats entre armées extraterrestres.

Il faut commencer par expliquer la victoire presque absolue de la campagne de dénigrement médiatique, politique, économique et sociale menée contre le consensus scientifique mondial actuel, qui ne cesse de plus de se confirmer et de s'étendre. Il faut ensuite faire comprendre que pour chaque scientifique payé par l'industrie des technologies sans fil, qui vit grassement dans le mensonge de ses études tronquées, truquées, déformées et remaniées (ça ne vous fait pas penser à l'amiante, la cigarette et le DDT ?!), des centaines d'autres scientifiques vivent dans la pauvreté et le mal-être de ceux qui savent mais qui n'ont pas les moyens de tenir tête à ces industriels sans scrupules. Parce qu'ils savent bien que ces multinationales richissimes les poursuivront, les diffameront, les ridiculiseront, leur feront perdre leur subventions en versant de généreux dons à l'établissement universitaire qui les abrite en échange de leur discrédit, voire de leur congédiement. Eh oui... les ravages plus qu'inquiétants de ces technologies sur des rats, souris, mouches, ¦ufs de poulet et f¦tus animaux et humains déformés, qui ont été observés à maintes reprises aux alentours et à l'intérieur des champs électromagnétiques, sont biens réels. Ce n'est pas de la science-fiction et ça s'en vient près de chez vous.

Bientôt, il n'y aura plus un endroit sur terre qui ne sera pas envahi par l'électrosmog. Plus un centimètre carré d'où vous ne pourrez plus texter à votre douce la description du pet' que vous avez fait ce matin en vous réveillant. Nulle part d'où on ne pourra pas appeler une ambulance... parce que la mort rôde, mieux vaut prévenir, n'est-ce pas !? Il y a des ados qui font des crises cardiaques dans des écoles secondaires dotées d'un réseau WiFi. On n'a jamais vu autant de jeunes enfants mourir de leucémie et de tumeurs cérébrales depuis une décennie. Mais là, faut que je m'arrête... parce que faut pas faire peur au monde.

Le monde, quand il a trop peur, il se réfugie dans le déni et préfère garder son cellulaire sous son oreiller plutôt que de commencer à se demander pourquoi le Code de sécurité 6 (norme canadienne d'exposition des êtres humains à la puissance des micro-ondes) serait dix mille fois plus contraignant en Russie qu'ici ? C'est comme si en Russie, on disait qu'il est dangereux de tomber d'un mètre, alors qu'au Canada, une chute de dix mille mètres serait sans danger ! Pensez-y deux minutes; ça ne vous donne pas envie de vous poser des questions ? Dans l'affirmative, faites-vous votre propre opinion, posez des questions, lisez, fouillez, comparez, cherchez à savoir.

Je continue cependant malgré tout de croire que nous aurons la sagesse d'adopter le principe de précaution en attendant d'établir des normes d'exposition véritablement sécuritaires, afin de procéder à un déploiement intelligent de ces merveilleuses et indispensables technologies sans fil*. D'ailleurs, ne vous méprenez pas à mon sujet, je travaille à l'ordinateur et j'adore Internet haute vitesse ! Je travaille toutefois avec un système filaire, dont l'innocuité est avérée.

Lorsque la vérité sortira enfin de l'ombre et du contrôle d'industriels multimilliardaires sans foi ni loi, quand vous saurez de quoi il s'agit quand on parle des effets sur le vivant des irradiations provenant des cellulaires, des compteurs-émetteurs, de la ZigBee, des routeurs puissants des voisins, des routeurs et collecteurs des compteurs, des antennes-relais, des hot spots, du WiFi dans les écoles, parcs, autobus publics et scolaires et wagons du métro et pour les parcomètre et lampadaires, etc., vous vous sentirez beaucoup mieux et vous cesserez de mourir, bande de caves !

Ceci dit, sachez-le, avec ma plus tendre bienveillance,

Kathya Heppell (kheppell@axion.ca) Sutton

14 oct. 2012

A votre bonne santé, Monsanto !

Dessin de Burki paru dans 24 Heures
Commentaire par Philippe Saegesser, paru dans le Courrier des lecteurs, 24 Heures  (journal suisse), 5 octobre 2012:

A votre bonne santé, Monsanto !

Récemment, nos médias se sont fait l'écho de résultats alarmants au sujet d'une étude expérimentale menée sur l'animal en lien avec la consommation de maïs génétiquement modifié, résistant à un herbicide, et produit par la multinationale Monsanto.  L'avalanche de réactions qui a suivi, contredisant cette étude, est à la mesure des enjeux commerciaux: colossale!

Comme par le passé face à certains travaux relayant les effets néfastes de la cigarette, nous assistons à une vague de contestations et de mises en doute, portant cette fois sur la validité d'études critiques à l'égard des OGM.  L'histoire se répète!

22 sept. 2012

Apple: Champion de l'obsolescence programmée

Avec l'iPhone 5, 4S pourrait devenir obsolète
(Itsuo Inouye/SIPA)
Côté noir du nouvel iPhone 5 : l’obsolescence programmée de ce gadget a un impact désastreux pour la planète. 

iPhone 5 d'Apple: contre l'obsolescence programmée de ce gadget, nous demandons une loi

par Martine Laplante, Présidente "Amis de la Terre", Le Plus du Nouvel Observateur, 13 septembre 2012.   
Édité par Lisa Beaujour Auteur parrainé par Henri Rouillier 

LE PLUS. Apple a dévoilé son nouvel iPhone 5 ce mercredi soir lors d'une keynote. Un modèle de plus, soupire l'association les Amis de la Terre, qui s'alarme des conséquences désastreuses pour la planète, de produits tout sauf durables. 


HIGH-TECH. 13,3 millions de smartphones, 3,4 millions de tablettes vendus en France rien qu’en 2012 ! Apparus il y a moins de 5 ans, ces appareils se sont imposés sur le marché et dans nos vies. Présentés à grand renfort de publicité et marketing comme indispensables, ces gadgets électroniques ont un impact environnemental inversement proportionnel à leur taille. Or, argent, cobalt, tantale ou encore terres rares sont devenus nécessaires à leur fabrication.

18 sept. 2012

"Divergence sur le luxe du nucléaire"

Le Président de la France, François Hollande, "n'a rien promis
d'autre que la fermeture de la centrale de Fessenheim".
« En France [qui compte 58 réacteurs nucléaires générant 75% de l'électricité], le lobby [nucléaire] est un Etat dans l’Etat. » L’industrie nucléaire, « c’est 500 000 emplois en France. » En mai 2011, la Présidente de la Confédération suisse, Doris Leuthard, annonçait la décision gouvernementale de sortir du nucléaire progressivement. Les cinq réacteurs en fonction fermeront lorsqu’ils seront en bout de course, au plus tard en 2034. Aucune autre centrale ne sera construite. Le Parlement a finalement laissé la porte ouverte au nucléaire, pour autant qu’une nouvelle technologie plus sûre soit opérationnelle.

Divergence sur le luxe du nucléaire
Editorial par Olivier Bot, Responsable rubrique Monde, Tribune de Genève, 28 août 2012

Quand Arnaud Montebourg, le ministre français du Redressement productif, dit que «le nucléaire est une filière d’avenir», il dit la vérité. L’Agence internationale de l’énergie atomique a évalué à plus de 100% la progression de son usage sur la planète d’ici à 2030, essentiellement en Inde et en Chine. Quand il justifie le choix du nucléaire en parlant d’une «énergie pas trop chère», le ministre français ment.

19 août 2012

LE Restaurant qui offre un rabais pour dîner sans téléphone portable

Christine Hoch, Directrice du « Center for Safer Wireless » a signalé cet article. Une très bonne initiative de la part des propriétaires d'un restaurant de Los Angeles. (Article en anglais: Radio 89.3KPPC)

LE Restaurant
qui offre un rabais pour dîner sans téléphone portable

C’est devenu un objet qui fait partie des ustensiles de la table des restaurants : couteau, fourchette, serviette et... téléphone portable.

La nouvelle habitude des clients est de dîner constamment distraits: « texting » fréquent avec les amis, « tweeting » photo du repas qu'on va prendre, ou « emailing » au patron. Pour de nombreux utilisateurs de smartphones, il est difficile de se concentrer sur la cuisine et l’entourage.

Depuis peu, un restaurant de Los Angeles donne aux convives une raison d'éteindre le monde numérique, en offrant à ceux qui le souhaitent de laisser leurs téléphones mobiles à la porte contre un rabais de 5 % sur l’addition. Le propriétaire- chef, Mark Gold, de « Eva Restaurant », situé à Beverly Boulevard près de N. Gardner Street, espère que ceci donnera à ses clients l’occasion de se détendre, d'apprécier la cuisine et surtout de s’entretenir en personne avec la famille et les amis présents.

15 août 2012

Des papillons mutants découverts près de Fukushima

Papillon bleu non mutant
Papillon bleu mutant
Des papillons mutants découverts près de Fukushima

Article de France Info (14 août 2012).  




Des chercheurs japonais ont découvert aux alentours de la centrale accidentée de Fukushima Daiichi des papillons qui ont souffert de mutations génétiques suite à l'exposition radioactive. Ces insectes auraient plusieurs malformations. Les résultats ont été publiés dans Scientific Reports, un journal diffusé sur le net par l'éditeur du magazine Nature. 

Selon les scientifiques de l'Université Ryukyu d'Okinawa (sud-ouest), environ 12% des petits papillons bleus (Zizeeria maha) qui ont été exposés à la radioactivité à l'état de larves lors de l'accident nucléaire en mars 2011, ont développé de "graves anomalies". Ce sont notamment des ailes plus petites mais également des pattes et des antennes plus longues avec une malformation des yeux.

20 juil. 2012

Effets nocifs des ondes GSM mis en évidence sur les fourmis et des protozoaires

« Des études réalisée à l’Université Libre de Bruxelles montrent clairement que les ondes GSM affectent la mémoire et la réponse aux phéromones de colonies de fourmis, et qu’elles dégradent la motilité de la membrane cellulaire protozoaires » (11 juillet 2012). Merci à Teslabel pour ces informations – www.teslabel.be

« Dans une série d'expériences, c'est toute la capacité d'organisation de la colonie [de fourmis] qui s'est vue affectée. Sous l'effet des ondes, les fourmis ne suivent que très peu leur phéromone de piste, viennent à peine sur des aires marquées de leur phéromone et s'orientent mal vers leur phéromone d'alarme. Par ailleurs, soumises aux ondes, les fourmis ne recrutent pas de congénères et sont incapables de rentrer au nid après avoir trouvé de la nourriture.


« Au terme de l'une et de l'autre de ces séries d'expériences, les sociétés s'étaient détériorées : les fourmis marchaient avec difficulté, mangeaient peu, mourraient ; les larves ne se développaient plus et même les reines mourraient. Une situation qui n'est pas sans rappeler le déclin de ruches d'abeilles souffrant du CCD (Colony Collapse Disorder) observé actuellement à l'échelle mondiale.»

Les résultats se confirment pour les protozoaires. Placés à proximité d'un GSM en état de communication, ils se déplacent mal et gonflent. Tous ces dysfonctionnements pourraient provenir de dégâts survenus aux membranes cellulaires, d'après l'étude.

Le président de Teslabel enfonce le clou sur les résultats « accablants » de l’expérience. « L’homme comprendra-t-il trop tard ? » , interroge Jean-Luc Guilmot. Pour la chercheuse Marie-Claire Cammaerts, l’impact des ondes sur la membrane cellulaire des fourmis et protozoaires prouve que le système nerveux de l’être humain, constitué de cellules similaires, peut également être affecté.

19 juil. 2012

Odorat et vue perturbés chez des fourmis soumises au rayonnement GSM: Etude à l'Université Libre de Bruxelles

« Les ondes de communication pourraient avoir un impact désastreux sur un large éventail d'insectes ayant recours à la mémoire olfactive et / ou visuel, par exemple, les abeilles. »

Les éditeurs européens de deux revues internationales ont refusé de publier cette étude belge qui montre les graves perturbations des mémoires olfactives et visuelles de fourmis soumises au rayonnement d’ondes de type GSM 900 Mhz. La revue américiane « Electromagnetic Biology and Medicine » l’a accepté pour publication en juin 2012. Merci à Teslabel pour ces informations (www.teslabel.be). 

Une étude belge (Université Libre de Bruxelles) montre les graves perturbations des mémoires olfactives et visuelles de fourmis soumises au rayonnement d'ondes de type GSM 900 Mhz. (25 juin 2012)

RESUME

Le rayonnement GSM 900 MHz inhibe la mémorisation, par des fourmis, d'indices olfactifs et visuels associés aux sites alimentaires.

16 juil. 2012

Combinaison de protection contre les irradiations des champs électromagnétiques



Mais puisqu'on vous dit qu'elles ne sont pas dangereuses les ondes électromagnétiques...




Merci à Robin des Toits pour cette photo de Joëlle Gicquel

12 juil. 2012

Témoignage d'une femme électrosensible (Suisse)

Ce témoignage d’une femme électrosensible vient du site d’ARA (Association romande alerte aux ondes électromagnétiques – www.alerte.ch ).   Nous invitons les personnes électrosensibles à partager leurs expériences. 

Une femme électrosensible déménage
Témoignage reçu en novembre 2004 à propos d'une installation de relais de téléphonie mobile

Mes ennuis de santé ont commencé au début décembre 1998. Je n'ai pas du tout fait la liaison avec les deux antennes que les propriétaires (qui n'habitent pas la maison) avaient fait installer sur notre toit six mois auparavant et que je prenais pour des antennes télé. Ce n'est que bien plus tard que j'ai su ce qu'elles représentaient. Donc, d'une part mon organisme n'a pas réagi tout de suite et d'autre part la réaction n'était pas psychologique, car je ne savais pas que c'étaient des relais Natel. Elles se trouvaient sur le toit, juste au-dessus de notre appartement du dernier étage, avec le toit comme séparation.

5 juil. 2012

Témoignage sur l'électrohypersensibilité

Yediot Aharonot, un des principaux journaux  en Israël a publié le 15 juin 2012 un article écrit par le journaliste Smadar Shir et le photographe Nadan Neuhaus, " Victime de Radiation", dans lequel Dafna Tachover, une avocate habitant aux USA,  témoigne de son électrohypersensibilité.  Suite à la publication de l’article, l’émission de radio classée numéro un en Israël, « Osim Tyohoraim » a présenté une interview de Dafna par téléphone  le 18 juin.  Choquée par l’afflux de réponses des auditeurs après l'’interview, et  estimant de son devoir de journaliste d’exposer cette maladie cachée, Yael Dan, l’animatrice de l’émission, a décidé de lancer en Israël  une campagne nationale sur l'’EHS.  « De nombreuses personnes nous ont appelés pour dire qu’elles aussi en souffrent.  Nous avons pris l’initiative d’enquêter sur cette maladie, de l’étudier, et de présenter les témoignages de ces personnes car c’est notre devoir. » (A noter dans la traduction:  l’EHS est une intolérance aux champs électromagnétiques, cependant nous avons référé à l’EHS dans le texte comme une « maladie ».)

Au passé, Dafna était très heureuse.  Après des années de travail comme dirigeante dans une compagnie d’investissement à Manhattan, elle a épousé le Dr Richard Stein, médecin et scientifique, nommé chercheur à l'’Université de Princeton.  Ils y ont déménagé et espéraient fonder une famille.  Le premier projet de Dafna était d’établir une étude d’avocats.  Pour cela, il lui fallait un ordinateur portable.  Le jour où elle a commencé à l'utiliser, toute sa vie a basculé.

Elle s’est transformée en une handicapée qui ne supportait plus la présence d’autres êtres humains.  Il lui a fallu renoncer à son métier car elle ne pouvait pas aller aux tribunaux qui sont équipés de Wi-Fi, ni prendre le train ou rester à côté des personnes qui utilisaient leurs portables. Quand elle a vu que sa maladie rendait son mari malheureux, elle s’est séparée de lui, et a renoncé à son rêve d’être mère.  Elle vit de son épargne.  Depuis son divorce, elle n’a plus d’assurance maladie.

Le message de Dafna est:  soyez audacieux et courageux, parlez, faites valoir vos droits et ceux des autres.  La plupart des gens savent qu’il y a quelque chose de nocif dans cette technologie et ils vous écouteront.  Beaucoup ont des symptômes qu’ils ne comprennent pas et veulent savoir.  Personne ne peut nous oter nos droits.  La science et la justice sont de notre côté.  Voir le blog de Dafna, « EHS Fights Back ».

8 juin 2012

Les jeunes et le portable : Alzheimer à 35 ans?


Voici un résumé du livre-audio, « Les jeunes et le portable : Alzheimer à 35 ans ? », publié en 2004.  L’auteur, la journaliste d'investigation scientifique, Annie Lobé, enquête depuis 2001 sur la téléphonie mobile.  Relayant les premières alertes des scientifiques, le livre s'adresse aux parents responsables qui y trouveront de (très) bonnes raisons de mettre en pratique le principe de précaution.

Le magazine « Temps présent » de la Télévision Suisse Romande a interviewé une dizaine de scientifiques pour diffuser, le 30 mars 2006, une émission intitulée : "Téléphoner peut nuire à votre santé", récapitulant les effets nocifs déjà prouvés des téléphones portables. À voir absolument ! 

Les jeunes et le portable :  Alzheimer à 35 ans ?

Ils en raffolent. Dorment avec lui, mangent avec lui. N'imaginent pas de vivre sans lui. 90 % des jeunes de 20 ans ne l'éteignent jamais, même la nuit. 6,3 % des 8-10 ans sont équipés, un pourcentage qui passe à près de 25 % chez les 10-13 ans, pour qui il est "devenu indispensable". Entre 2 et 7 ans, 35'000 enfants en possèdent. Quels seront les effets nocifs du téléphone portable sur leur cerveau et leur santé ? Relayant les premières alertes des scientifiques, ce livre s'adresse aux parents responsables qui y trouveront de (très) bonnes raisons de mettre en pratique le principe de précaution.

5 juin 2012

L'intolérance électromagnétique élucidée

Cet article a été publié par André Fauteux le 13 janvier 2012,  dans le journal canadien « Maison du 21ème siècle ».  L'explication du Syndrome d'intolérance aux champs électromagnétiques (SICEM) par le Professeur Dominique Belpomme est plus détaillée que sa présentation donnée au 8ème Congrès national sur l'électrosmog, Berne, Suisse, 30 avril 2011.

« L’intolérance électromagnétique élucidée »

Les champs électromagnétiques (CEM) modifient sensiblement la physiologie du sang et du cerveau des personnes électrosensibles et que l’impact sur ces marqueurs biologiques augmente et diminue selon l’intensité de l’exposition. «Nous savons avec certitude que l’hypersensibilité électromagnétique n’est pas psychosomatique», nous a confirmé l’oncologue Dominique Belpomme en entrevue téléphonique. « Les CEM provoquent des effets majeurs dans le cerveau. Le plus important d’entre eux est l’ouverture de la barrière hémato-encéphalique. Cela permet au mercure, aux organochlorés et à d’autres polluants de pénétrer dans le cerveau, où ils causent diverses maladies neuro-dégénératives.» 20 nouveaux patients par semaine.



Professeur d’oncologie à l’Université Paris Descartes, le Dr Belpomme est président de l’Association pour la recherche thérapeutique anticancéreuse (artac.info), qui s’est réorientée dans la prévention à partir de 2004. Depuis mai 2008, son équipe étudie ce qu’il a nommé le syndrome d’intolérance aux champs électromagnétiques (SICEM). « J’ai 450 malades et je vois jusqu’à 20 nouveaux cas chaque semaine, y compris des enfants qui ont des maux de tête, des troubles de la mémoire, de la concentration ou du langage.Nous avons la plus grande série européenne de malades électrosensibles. C’est un enjeu majeur de santé publique.» 


30 mai 2012

Forum scientifique et citoyen sur la radioprotection, Genève, 12 mai 2012: réflexions personnelles

A Genève, 200 personnes ont participé au Forum scientifique et citoyen sur la radioprotection, organisé par IndependentWHO, un collectif d'individus et d'associations, soutenu par une large représentation d'ONG. L’IndependentWHO s’adresse exclusivement à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui, par son alliance avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), ne peut pas remplir sa mission constitutionnelle : « Agir en tant qu’autorité directrice et coordinatrice dans le domaine de la santé » et « aider à former, parmi les peuples, une opinion éclairée en ce qui concerne la santé », y compris dans le domaine de la radioprotection.  L’OMS ignore les nombreuses et importantes recherches sur les souffrances des victimes des retombées d'essais nucléaires, d'explosions de réacteurs à Tchernobyl et Fukushima et d’autres accidents nucléaires, l’utilisation d'armes à uranium appauvri ou encore de rejets radioactifs liquides et gazeux dits « normaux » dans  la filière nucléaire.

Le Forum réunissait des médecins, des chercheurs indépendants, deux membres du Parlement Européen (Paul Lannoye, membre de la Commission santé-environnement et protection des consommateurs, et Michèle Rivasi, fondatrice de la Commission de recherche et d’information indépendante sur la radioactivité, la CRIIRAD, qui aide les gens de Fukushima), des membres d'associations et des citoyens, donnant à chacun l’occasion de partager des connaissances et des expériences  autour des catastrophes de Tchernobyl et Fukushima.  Les raisons d'organiser un tel forum n'auraient jamais dû exister.  Les catastrophes de Fukushima, Tchernobyl, Hiroshima, Nagasaki n’auraient jamais dû exister non plus.

15 mai 2012

Forum Scientifique et Citoyen sur la Radioprotection, Genève, 12-13 mai 2012: Communiqué de Presse


Voici le comuniqué de presse de l’IndependentWHO du 14 mai 2012 sur le Forum Scientifique et Citoyen sur la Radioprotection qui s’est tenu à Genève les 12 et 13 mai 2012. Voir :

« Le Forum Scientifique et Citoyen sur la Radioprotection : de Tchernobyl à Fukushima » organisé par le Collectif “IndependentWHO”, s’est tenu à Genève les samedi 12 et dimanche 13 mai.

La journée du samedi 12 mai a été consacrée aux exposés du Dr Eisuke Matsui, de Kolin Kobayashi, Aya Marumori, Wataru Iwata et Miwa Chiwaki (Japon), du Dr Galina Bandajevskaia, d’Alexei Nesterenko et Vladimir Babenko (Bélarus), d’Alexei Yablokov (Russie), du Dr Youri Bandajevsky (Bélarus – venu d’Ukraine), de Chris Busby (Royaume Uni), de Paul Lannoye (Belgique), des Drs. Michel Fernex (Suisse) et Sophie Fauconnier (France), de Paul Jobin, Roland Desbordes et Michèle Rivasi (France).


6 mai 2012

Comment demander aux voisins de réduire leur pollution électromagnétique?

Merci à l’Association romande alerte aux ondes électromagnétiques (ARA – www.alerte.ch) pour cet article (information fournie par Bürgerwelle Suisse, avril 2012).

Comment demander aux voisins de réduire leur pollution électromagnétique sans passer pour un apôtre apocalyptique ou un récalcitrant du sans-fil ?

C'est déjà un peu délicat de demander aux voisins d'éloigner leur chien de vos massifs de fleurs.

Surtout restez calme et utilisez des arguments sérieux et scientifiques.


A nos voisins

Les antennes de téléphonie mobile peuvent causer des nuisances à la santé et même des maladies. De plus, les téléphones sans fil DECT vendus depuis 1996 avec des combinés mobiles peuvent eux aussi produire des rayonnements nuisibles. La base DECT diffuse en effet des rayonnements en permanence, 24 heures sur 24, que vous téléphoniez ou non.

A la distance d'une longueur de bras d'une base DECT, le niveau de rayonnements équivaut celui d'une antenne de téléphonie mobile située sur un toit adjacent. Les murs en brique ou en béton sont facilement traversés par ces rayonnements.

Les nuisances de santé et les maladies causées par les téléphones sans fil DECT sont très fréquentes. Souvent des personnes sensibles souffrent de troubles du sommeil dus aux rayonnements des téléphones DECT provenant d'une ou plusieurs habitations voisines! Pourtant nombreuses sont celles qui n'en soupçonnent pas la cause.

25 avr. 2012

Nouvelles de Genève: Conférence sur "Le Marketing de la Folie"

Le 18 avril 2012, la Commission des citoyens pour les droits humains (CCDH) a organisé une conférence à Genève sur les diagnostics des maladies mentales, le marketing des psychotropes  et leurs effets indésirables sur la santé.  Le Dr Nicolas Franceschetti, Président de la CCDH, Genève, a ouvert la soirée en parlant des développements récents, par exemple, l’article dans le « British Medical Journal », publié le 27 février 2012 qui attire l'attention sur les effets nocifs d’une prise régulière de somnifères pouvant causer un cancer ou raccourcir la durée de vie.

Des extraits du documentaire, “Le marketing de la folie” (disponible à la fin de cet article  - 177 mn), ont été présentés.  Ce film montre comment les psychotropes, avec leurs effets secondaires nocifs et sans guérison à leur actif, en sont venus à dominer le domaine de la santé mentale. En exemple, l’élaboration du Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-IV), qui a " créé des maladies de la souffrance humaine", contribuant aux profits considérables des compagnies pharmaceutiques.  Un autre exemple est la prescription des antipsychotiques atypiques à 2,5 millions d’enfants aux Etats-Unis.  Ce nouveau type de psychotropes (Risperdal , Zyprexa …) peut entraîner une prise de poids, un dysfonctionnement cardio-vasculaire … Il faut souvent leur  ajouter d’autres psychotropes pour traiter leurs effets secondaires.

23 mars 2012

La Suisse: Ondes issues de la communication sans fil: Les Médecins en Faveur de l'Environnement demandent l'application stricte du principe de précaution

Bâle, le 22 mars 2012

Communiqué de presse des Médecins en faveur de l'environnement (MfE)

Téléphonie mobile: les MfE demandent des valeurs limites plus strictes

Le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) considère les ondes issues de la communication sans fil comme «éventuellement cancérigènes». Selon le CIRC, le risque de cancer pour ce type de rayons est donc similaire à celui de l'insecticide DDT, interdit à juste titre. Les Médecins en faveur de l'environnement (MfE) constatent avec inquiétude que les valeurs limites censées protéger la population suisse – et notamment les groupes vulnérables comme les enfants et les femmes enceintes – constituent une protection insuffisante. Dans un courrier envoyé à l'Assemblée fédérale, les MfE demandent donc l'application stricte du principe de précaution et – au vu du risque de cancer – des valeurs limites plus basses.

Chambres d'enfants, logements, trams ou bureaux connaissent une exposition croissante au
rayonnement de sources diverses: babyphones, téléphonie mobile, wifi, etc. Pourtant les études sont de plus en plus nombreuses à mettre en garde contre les graves conséquences sanitaires de la pollution électromagnétique pour les êtres humains et les animaux.

21 mars 2012

L'Amiante et la Suisse: "Interdit depuis 1990, l'amiante reste une menace pour la santé"

Excellent article de la Tribune de Genève par Jean-François Krähenbühl, 21 mars 2012.

Interdit depuis 1990, l'amiante reste une menace pour la santé

Sur les chantiers ou à la maison, ce minerai fibreux demeure présent. Employeurs et propriétaires ont le devoir d’agir pour protéger les travailleurs.

Le port d'appareil de protection respiratoire et de vêtements de protection
 est obligatoire pour les ouvriers lors de travaux de désamiantage.
Le récent procès Eternit, à Turin (I), au terme duquel des industriels ont été condamnés à de lourdes peines pour avoir mis en danger la santé d’ouvriers exposés aux poussières cancérigènes de l’amiante, a remis ce matériau isolant sur le devant de la scène. Et pour cause: en Suisse, une centaine de personnes meurent chaque année parce qu’elles ont inhalé de la poussière d’amiante sur leur lieu de travail. Les branches les plus touchées sont la construction, la métallurgie et construction de machines, les compagnies de chemins de fer et les menuiseries. Quand on sait, par ailleurs, que 80% du parc immobilier du pays ont été construits avant l’interdiction de l’amiante (1990), on mesure l’ampleur du risque potentiel qui pèse sur la population. Le législateur, heureusement, veille: les textes légaux sont nombreux en la matière.

20 mars 2012

Les ondes électromagnétiques et les fourmis inquiétaient une institutrice


Voici un article du canton de Fribourg, Suisse.  Une enseignante d’une école primaire a remis un rapport au Conseil communal mentionnant qu’elle et ses élèves souffraient de maux de tête et de fatigue.  En cause, selon elle, les ondes générées par le Wi-Fi de sa salle de classe.  Il n'a pas été pris en considération. Les autorités suisses continuent de minimiser ou dénier un lien entre la radiation électromagnétique émise par le Wi-Fi et des effets sanitaires nocifs.  Plusieurs  études scientifiques ont pourtant révélé que cette radiation peut AUSSI affecter les abeilles, les oiseaux, les animaux et la végétation.    (Article "Les ondes et les fourmis inquiétaient une institutrice" par Stéphane Berne, Le Matin Dimanche, 10 décembre 2011.)

Une enseignante du degré primaire de Châtel-St-Denis (FR) a remis un rapport au Conseil communal le 22 novembre 2010 en indiquant qu’elle et ses élèves souffraient de maux de tête et de fatigue.
 

En cause, selon elle, les ondes générées par l’installation wi-fi de sa salle de classe. Elle a même été témoin d’une invasion de fourmis rouges, du plafond, qu’elle attribue notamment à ces dérangements électromagnétiques.

17 mars 2012

Mésothéliome - Témoignage personnel

Le jugement récent de deux anciens dirigeants de la compagnie de fibrociment (amiante) Eternit par le Tribunal de Turin a pour moi une signification personnelle.
Mon compagnon, Adon, est décédé le 1er avril 2009 d’un mésothéliome (cancer de la plèvre) dû à l’exposition à l’amiante. Il pensait avoir été exposé à cette substance  40 ans auparavant,  lorsqu'il travaillait dans une usine en Belgique. En mai 2008, s'essouflant pour monter l'escalier, il a consulté son généraliste qui a suspecté un mésothéliome, confirmé en juillet, après deux mois d'examens médicaux, dont certains invasifs.
Au moment du diagnostic définitif, nous avons cru ne pas être capables de traverser  cette épreuve.  Nous aurions eu besoin de conseils, de soutien, et surtout, du partage de nos expériences.  Nous nous sommes heurtés au silence du personnel médical et de la Ligue suisse contre le cancer.  Personne ne pouvait ou ne voulait nous mettre en contact avec d’autres malades, y compris les membres de familles  dont un des leurs avait été diagnostiqué avec le mésothéliome.  Quand je commençais à partager cette expérience sur le forum cancer de l’Internet, Adon s’est approché de la mort.

5 mars 2012

"Nous ne voulons pas être vos dommages collatéraux !


Le 26 février 2012, le site « Microwave Factor » a publié cet article de « Wired Child ».  Il décrit les effets de la technologie sans fil sur la santé et l’environnement.  Les usagers, les opérateurs, les législateurs ne portent pas attention à ce désastre potentiel.  Même les médecins ignorent les personnes qui souffrent des rayonnements nocifs. Par exemple,  l’étude clinique sur l’électro-hypersensibilité récemment lancée en France, a pour objectif de démontrer que les champs électromagnétiques sont inoffensifs pour la santé et que les électrosensibles sont des hypochondriaques.  Ce n’est pas étonnant.  « Bonne nouvelle pour les utilisateurs de téléphone portable ! »,  proclame un article dans un journal suisse.  Suite aux enchères, les trois principaux opérateurs mobiles vont payer un milliard de francs suisses à la Confédération pour de nouvelles fréquences.  Ceci explique le refus de la part du gouvernement de voir les dégâts potentiel de la technologie sans fil.
        
Nous ne voulons pas être vos dommages collatéraux !  (Wired Child)


A ceux d’entre vous qui sont obsédés par la technologie sans fil, je dois poser la question :  pourquoi mes enfants et moi-même sommes-nous considérés comme des dommages collatéraux afin de vous permettre d’avoir les avantages de cette technologie? 

Avez-vous perdu votre humanité?  Nous souffrons.  Peut-être ne sentez-vous  pas les effets de cette technologie, contrairement à des millions d’entre nous.  N’avez-vous pas de considération pour nous?  Pourquoi est-ce que vos gadgets valent plus que la santé de mes enfants et nos vies?   Qu’est-ce qui est si important avec le « texting » que nous sommes sans importance pour vous?


26 févr. 2012

Cataracte des veaux: Antennes de téléphonie mobile mises en cause


Le 22 février 2012, l’Agence d’information agricole romande a publié cet article sur une étude de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Zürich.  La technologie de la téléphonie mobile pourrait aussi être potentiellement nocive pour les animaux.

Cataracte des veaux :  Antennes de téléphonie mobile mises en cause

"La cécité de naissance chez les veaux pourrait être liée à la présence d'antennes de téléphonie mobile. C'est du moins ce qu'affirme mercredi l'Association faîtière Electrosmog Suisse sur la base de résultats partiels d'une étude de l'Université de Zurich. La faculté de médecine vétérinaire de la haute école se penche depuis 2005 sur la cataracte dite "nucléaire" des nouveaux nés bovins, élevés près d'antennes de téléphonie mobile. Parmi les élevages observés, l'association relève la situation d'une ferme zurichoise dont les cas de cataracte se sont multipliés après l'installation d'une antenne et ont disparu après son démontage. L'association anti-électrosmog appelle les autorités à réagir. Et d'exiger qu'elles "n'attendent pas la dissipation des derniers doutes scientifiques pour prendre des mesures préventives". Le directeur du projet de recherche de la faculté, Bernhard Spiess, confirme la "concordance temporelle frappante" entre l'installation de l'antenne et l'apparition des cas de cataracte. Il est toutefois impossible de prouver pour l'instant un rapport de cause à effet, selon lui."

19 févr. 2012

Grandes victoires judiciaires: Condamnation de Monsanto (herbicide) et des dirigeants d'Eternit (amiante)



Le 13 février 2012, pour la première fois en Europe, les autorités judiciaires ont condamné des fabricants de produits et matériaux reconnus néfastes ou délétères :  la multinationale américaine Monsanto pour être responsable de la maladie d’un agriculteur en France,  et deux dirigeants de la  firme suisse Eternit, pour la mort de plusieurs milliers d'ouvriers et de citoyens.
Paul François
Le Tribunal de Grande Instance de Lyon, France, a déclaré Monsanto « responsable du préjudice de  Paul François suite à l’inhalation » de l’herbicide Lasso et condamné la multinationale à « indemniser entièrement l’agriculteur charentais.… C’est une première.  Jamais Monsanto n’avait été attaquée en responsabilité par un agriculteur, » écrit La Charente Libre.  En 2004, Paul François a inhalé le Lasso en ouvrant le réservoir de pulvérisation et s’est évanoui.  Suite à l’accident, il a dû arrêter de travailler pendant une année.  Il souffre d’une dégradation de santé avec pertes de mémoire et sensations d’évanouissement.

24 janv. 2012

Fukushima - Mise à jour - 2



En août 2011, Liz Hayes, journaliste au “60 Minutes”, CBS TV, Australie, a révélé des vérités sur la catastrophe de Fukushima (vidéo  - cliquez sur "cc" pour sous-titres en français).  Elle est allée à Tchernobyl où les gens souffrent encore des conséquences de l'accident nucléaire, et aussi à Fukushima.  Selon Hayes, 135 000 japonais ont été obligés d’évacuer la région touchée.  Elle parle des enfants qui souffrent des premiers signes de maladies causées par l’irradiation :  fatigue, diarrhée,  saignements de nez.  On a détecté des traces radioactives dans la glande thyroïde d’environ 500 enfants.

Elle fait état du silence des médias concernant l’étendue de la catastrophe de Fukushima, surtout aux Etats-Unis.  « Le rayonnement de Fukushima aura un impact sur toute l’humanité.  La violation du droit à la santé de l’industrie nucléaire est évidente dans ce nouveau reportage australien, » déclarait un article du 25 août 2011 sur ce programme.  « Aux Etats-Unis, le rayonnement de Fukushima est maintenant combiné avec celui des fuites du tritium radioactif toxique de trois-quarts des centrales nucléaires, de la fracturation hydraulique et de la catastrophe du déversement du pétrole au Golfe de Mexique du BP en 2010. »

14 janv. 2012

Epidémie des troubles mentaux





J’aimerais signaler un livre très intéressant sur les maladies mentales aux Etats-Unis, “Anatomy of an Epidemic” de Robert Whitaker (2010), car c’est un problème qui touche de nombreux autres pays, surtout en Occident.  Ce livre est disponible en anglais.
            
Voici quelques statistiques pour la France (2010) : une personne sur 5 est touchée par une maladie mentale, soit 18,8% de la population.  Ces maladies coûtent 107 milliards d’euros par an, soit un tiers des dépenses de l’état :  20 milliards d’euros sont des dépenses directes (santé et médico-social) et 87 milliards d’euros indirectes (arrêts de travail, perte de qualité de vie).  Un  séjour hospitalier sur quatre a une durée supérieure à un an.  Près de 100 000 professionnels, dont 13 000 psychiatres, prennent en charge 12 millions de patients par an.  La maladie maniaco-dépressive (troubles bipolaires) touche 650 000 français et les schizophrénies, 635 000.  (Réf :  Fondation fondaMental – Dossier de Presse – janvier 2010.)  Selon l’OMS (Organisation mondiale de la santé – janvier 2011), la dépression touche 3 millions personnes en France.

L’auteur de ce livre explore de nombreuses études concernant les résultats de traitements des maladies mentales avant et après le développement de la psychopharmacologie dans les années 1950’s et 1960’s.   Ces résultats donnent la preuve d’une épidémie de maladies mentales créée par l'utilisation des psychotropes prescrits.

11 janv. 2012

Culture de tomates


L'impact environnemental et sociologique de la culture de tomates est aussi dévastateur que celui des fraises. 
En 2011, Barry Estabrook a publié un livre sur la production industrielle de tomates en Floride,  intitulé "Tomatoland" (disponible en anglais).

Un milliard de livres de tomates est expédié chaque année de la Floride à d'autres Etats en Amérique. La culture des tomates en Floride représente un chiffre d'affaires de 500 millions de dollars par an.

La plupart des tomates de Floride sont cultivées industriellement dans un sol sablonneux, privé de nutriments. Un engrais artificiel à base de pétrole est nécessaire  pour les garder vivantes.  L'air constamment humide favorise la prolifération de  27 espèces d'insectes et de 29 maladies qui attaquent les plantes. Cela nécessite la pulvérisation avec des tonnes d'herbicides et de pesticides coûteux et toxiques. Ces substances réduisent les quantités de calcium et de vitamines A et C et ajoutent jusqu'à 14 fois plus de sodium dans les tomates que celles consommées par nos parents.  Les tomates sont cueillies vertes, à la main, puis gazées à l'éthylène, pour les rougir artificiellement.  Ceci enlève leur goût et leur donne une texture farineuse.

10 janv. 2012

Les six plus grandes compagnies agrochimiques jugées coupables par le Tribunal Permanent des Peuples


Ceci est un résumé d’articles rapportant que le Tribunal Permanent des Peuples (Permanent People’s Tribunal) a récemment condamné la politique des six plus grandes compagnies agrochimiques pour violations des droits humains.  J’aimerais remercier l’Association « SOS pour un monde meilleur » qui a fourni un de ces articles.

Pendant trois jours (3-6 décembre 2011), le Tribunal Permanent des Peuples à Bangalore en Inde, a examiné les violations des droits humains par les six plus grandes multinationales agrochimiques au monde : Monsanto, Syngenta, Bayer, Dow Chemical, DuPont et BASF. 

Le PAN, « Pesticide Action Network » a représenté des victimes de l’exposition aux pesticides du monde entier.  Ce réseau global de plus de 600 organisations en 90 pays, travaille pour éliminer l’usage des pesticides et d’autres technologies nocives.  En 2008,  le PAN a demandé au Tribunal d’enquêter sur les activités de ces six multinationales qui pillent l’environnement, détruisent l’équilibre écologique et la biodiversité, nuisent à la santé et sèment la mort.

Le Tribunal Permanent des Peuples, fondé en Italie en 1979, est un tribunal d’opinion internationale qui enquête sur les violations des droits humains.  Bien qu'ils ne soient pas juridiquement exécutables, ses verdicts peuvent entraîner des actions juridiques futures contre les coupables, et  faire pression sur  les gouvernements et les institutions.

Les pratiques de l’industrie agrochimique, évaluées à 42 milliards de dollars, affectent l’environnement, l’alimentation, la santé, les enfants et les générations futures. Chaque année, des centaines de milliers de personnes tombent malades à cause des pesticides et plus de 355'000 en meurent.