Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

19 août 2012

LE Restaurant qui offre un rabais pour dîner sans téléphone portable

Christine Hoch, Directrice du « Center for Safer Wireless » a signalé cet article. Une très bonne initiative de la part des propriétaires d'un restaurant de Los Angeles. (Article en anglais: Radio 89.3KPPC)

LE Restaurant
qui offre un rabais pour dîner sans téléphone portable

C’est devenu un objet qui fait partie des ustensiles de la table des restaurants : couteau, fourchette, serviette et... téléphone portable.

La nouvelle habitude des clients est de dîner constamment distraits: « texting » fréquent avec les amis, « tweeting » photo du repas qu'on va prendre, ou « emailing » au patron. Pour de nombreux utilisateurs de smartphones, il est difficile de se concentrer sur la cuisine et l’entourage.

Depuis peu, un restaurant de Los Angeles donne aux convives une raison d'éteindre le monde numérique, en offrant à ceux qui le souhaitent de laisser leurs téléphones mobiles à la porte contre un rabais de 5 % sur l’addition. Le propriétaire- chef, Mark Gold, de « Eva Restaurant », situé à Beverly Boulevard près de N. Gardner Street, espère que ceci donnera à ses clients l’occasion de se détendre, d'apprécier la cuisine et surtout de s’entretenir en personne avec la famille et les amis présents.

15 août 2012

Des papillons mutants découverts près de Fukushima

Papillon bleu non mutant
Papillon bleu mutant
Des papillons mutants découverts près de Fukushima

Article de France Info (14 août 2012).  




Des chercheurs japonais ont découvert aux alentours de la centrale accidentée de Fukushima Daiichi des papillons qui ont souffert de mutations génétiques suite à l'exposition radioactive. Ces insectes auraient plusieurs malformations. Les résultats ont été publiés dans Scientific Reports, un journal diffusé sur le net par l'éditeur du magazine Nature. 

Selon les scientifiques de l'Université Ryukyu d'Okinawa (sud-ouest), environ 12% des petits papillons bleus (Zizeeria maha) qui ont été exposés à la radioactivité à l'état de larves lors de l'accident nucléaire en mars 2011, ont développé de "graves anomalies". Ce sont notamment des ailes plus petites mais également des pattes et des antennes plus longues avec une malformation des yeux.