Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

18 août 2019

Smartphones: les chargeurs génériques peuvent provoquer brûlure et électrisation

Smartphones: les chargeurs génériques peuvent provoquer brûlure et électrisation
lenouvelliste.ch, 5 août 2019

Dormir à côté d’un chargeur pour smartphone peut être une très mauvaise idée. Aux Etats-Unis, une femme de 19 ans s’est réveillée avec une brûlure autour de son cou. Le bout du câble de son chargeur a touché le collier en métal qu’elle avait autour d’elle, ce qui l’a électrisée, expliquent des médecins dans un article de la revue médicale Annals of Emergency Medicine.

(Photo): Les chargeurs génériques de smartphones peuvent provoquer des brûlures et des électrisations, selon des médecins américains. (Illustration)PIXABAY / MAHESH PATEL

L’Américaine utilisait un chargeur générique, c’est-à-dire un chargeur de sous-marque ou contrefaits. Ce type d’objet est particulièrement dangereux pour les utilisateurs, alertent les médecins.

En janvier 2019, une étude a montré que 99% de 400 chargeurs d’iPhone génériques testés ont échoué aux tests de sécurité de base.

Téléphone portable : au moins cinq heures d’utilisation par jour augmente le risque d’obésité

Téléphone portable : au moins cinq heures d’utilisation par jour augmente le risque d’obésité
4suisse.com, 3 août 2019
02/08/2019

Une étude récente a révélé un risque accru d’obésité chez les utilisateurs de smartphones à raison de plusieurs heures par jour. Cette habitude serait en effet liée à un comportement sédentaire plus important, lui-même corrélé à un risque élevé de maladies chroniques.
© iStock

À l’heure du tout-numérique, la question de la toxicité des écrans et notamment des smartphones ressurgit régulièrement : troubles de l’attention, du sommeil, du développement ou du comportement… Des chercheurs de l’université Simón Bolívar de Barranquilla (Colombie) mettent en garde contre un risque de plus en plus connu, celui de l’obésité. Leur étude indique en effet qu’étant donné que le smartphone fait désormais partie intégrante du quotidien et représente une source principale de divertissement, en particulier chez les jeunes, il en résulte une baisse de l’activité physique. Sans surprise, plus le temps passé sur un smartphone est important, plus la sédentarité l’est aussi.

France : Electro-hypersensible, une professeur s'inquiète d'un projet d'installation du Wi-Fi dans les collèges de l'Allier

Electro-hypersensible, une professeur s'inquiète d'un projet d'installation du Wi-Fi dans les collèges de l'Allier
par Florence Farina, lamontagne.fr, 11 août 2019

Le projet du conseil départemental de l'Allier d'installer le Wi-Fi dans tous les collèges du département inquiète Nawel Abdelhak, professeur électro-hypersensible. Au-delà de sa maladie, elle redoute les conséquences sur la santé des élèves et des agents.

(Photo): La professeur est obligée de venir se ressourcer dans des espaces naturels préservés pour « décharger » son organisme de la pollution chimique et des ondes. Photo Florian Salesse © SALESSE Florian

Electro-hypersensible, Nawel Abdelhak, professeur de français au collège de Désertines, s'inquiète du projet du conseil département de l’Allier d’installer le Wi-Fi dans tous les collèges du département d'ici 2020.

Un projet dangereux pour les hypersensibles aux ondes

« Cela fait dix-neuf ans que j’enseigne à Désertines, ça leur a donné du temps pour me connaître et me voir très malade. Si le Wi-Fi est mis en place je ne pourrais plus exercer un métier qui est toute ma vie. Et, au-delà de mon cas personnel, je suis sûre que d’autres personnes souffrent de MCS et d’électro-hypersensibilité dans les collèges sans le savoir. Ils ne pourront plus travailler ou étudier », indique l'enseignante qui souffre aussi d'hypersensibilité chimique multiple (abrégée en MCS pour Multiple Chemical Sensitivity) . Elle est d'ailleurs reconnue travailleur handicapé depuis un an.

Une installation « pas utile sur le plan pédagogique »

5 août 2019

Suisse : Allocution du 4 août 2019 par "4G Bien Assez" - Manifestation à Genève

Allocution du 4 août 2019
4G Bien Assez ! - Manifestation, Place des Nations, Genève

Ils répondent au doux nom de Alexa, Siri, ou encore Ok Google. Les assistants vocaux réagissent à peine appelés. C’est bien qu’ils nous écoutent en permanence, à tout moment de la journée. Le scandale de l’enceinte d’Amazon a démontré que la privacité était du domaine du passé.

« Dragon » et les autres programmes qui écrivent automatiquement ce qu’on leur dicte démontre bien qu’il est devenu largement possible de retranscrire toutes nos conversations très facilement.

Lorsqu’on allume son GPS sur son « smartphone », en quelques secondes, il indique ou l’on se trouve. Il n’y a pas si longtemps pourtant, il fallait plusieurs minutes à un GPS pour obtenir la réception de plusieurs satellites avant de pouvoir affirmer une position. Cela démontre bien que le GPS est connecté en permanence sur nos portables, qu’on le veuille ou non, et c’est bien la preuve que l’icône qui s’allume à l’écran n’est que tromperie de façade.

2 août 2019

Nokia : un nouveau modèle épinglé par l’agence nationale des fréquences (ANFR)

Nokia : un nouveau modèle épinglé par l’agence nationale des fréquences (ANFR)
Par Bruno Aguiar Valadãovpourverdict.com | 2 août 2019

Depuis son grand retour sur la scène internationale en tant que constructeur de téléphonie mobile en 2017, la firme Nokia (HMD GLOBAL OY) a mis sur le marché différents modèles de téléphones compétitifs. Cependant, alors que le constructeur finlandais avait déjà subi les réprimandes de l’ANFR (Agence Nationale des Fréquences) pour des modèles antérieurs, le couperet tombe à nouveau. En effet, l’agence française compétente dans les missions de surveillance du marché des équipements radioélectriques et du contrôle de l’exposition du public aux ondes électromagnétiques a pointé du doigt un nouveau modèle : le Nokia 6.1.
Son problème ? Comme ses prédécesseurs, un niveau d’émissions d’ondes trop élevé, au point que l’association Alerte Phonegate, à l’origine du scandale du Phonegate a lancé une alerte de suspicion de tromperie généralisée.

30 juil. 2019

La dissimulation de l'OMS


La dissimulation de l'OMS (23 juillet 2019, 23 mn.)




Olga Sheean

Le projet international sur les champs électromagnétiques de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) est un pion de l'industrie qui nuit à la santé publique, dénonce Olga Sheean, une Irlandaise qui a travaillé à l'OMS et qui a développé une tumeur cérébrale liée à l'exposition au rayonnement micro-ondes des technologies de communication sans fil. (For original English version, see: 

29 juil. 2019

Ondes et santé : les fabricants de smartphones devant les tribunaux pour "mise en danger de la vie d'autrui"

Ondes et santé : les fabricants de smartphones devant les tribunaux pour "mise en danger de la vie d'autrui"
par Herve de Malières, bioaddict.fr, 29 juillet 2019

"Les utilisateurs de téléphones portables sont trompés par les fabricants sur leur véritable exposition aux ondes" a révélé l'association Alerte Phonegate qui a réalisé des études qui montrent quels modèles sont potentiellement dangereux pour la santé et qui invite les utilisateurs à s'unir pour attaquer en justice les fabricants de smartphones.

Phonegate : un scandale sanitaire dévoilé

En juillet 2016, l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire, de l'alimentation, de l'environnement et du travail) révèle dans son rapport que : Neuf téléphones sur dix, testés en 2015 par l'ANFR (Agence Nationale des Fréquences) dans les conditions d'usage réel, dépassent les limites réglementaires d'émission d'ondes électromagnétiques.

Comment se protéger des ondes électromagnétiques

Comment se protéger des ondes électromagnétiques
par François Bussonillustre.ch, 26 juillet 2019

Accusées, à tort ou à raison, de menacer notre santé, les ondes électromagnétiques font polémique. Mais quelles sont ces ondes et comment s’en prémunir?

A l’heure où la polémique sur l’introduction de la 5G prend une ampleur inattendue en Suisse, les possibles effets néfastes des ondes électro­magnétiques sur notre santé demeurent un élément clé du débat. Au vu d’un certain nombre d’études scientifiques démontrant des risques avérés (en particulier pour les enfants et les femmes enceintes), de l’existence de normes officielles de sécurité variant parfois de 1 à 100 d’un pays à l’autre et de l’émergence inquiétante d’une population croissante de personnes électrosensibles, le simple principe de précaution auquel appelle d’ailleurs le Conseil de l’Europe semble pertinent.

La pollution électromagnétique est constituée par les champs magnétiques et électriques qui sont présents dans notre environnement et qui ne sont pas d'origine naturelle. Encore faut-il bien comprendre de quel type d’onde on parle avant de détailler les mesures simples que tout un chacun peut prendre pour s’en protéger.