Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

14 juin 2018

Orbe : Comité des opposants au projet d'antennes à Orbe, Magnenette 29 : 22 juin 2018 : Audience publique de la CDAP


COMITE DES OPPOSANTS AU PROJET D'ANTENNES A ORBE, MAGNENETTE 29




22 JUIN 2018 A 14:30 : AUDIENCE PUBLIQUE DE LA CDAP A ORBE

2004 : "En France, une enquête a été conduite à Saint-Cyr -L'Ecole (...) parce qu'en 6 ans, 4 enfants sont décédés d’un cancer du tronc cérébral, une affection très rare. Et pas moins de quatorze maladies graves ont été dénombrées aux alentours : tumeur de l'hypophyse, du cerveau, cancer des os, de la thyroïde, de la lymphe, dépression… Tous les enfants victimes de cancer étaient scolarisés dans un établissement sur le toit duquel un opérateur de téléphonie mobile avait érigé deux antennes relais."(1)

2006 : 3ème édition augmentée du livre "Votre GSM, votre santé - On vous ment!"(2) rédigé par R. Gautier, docteur en pharmacie - biologiste, P. Le Ruz, docteur en physiologie, D. Oberhausen, professeur de physique et R. Santini, docteur ès sciences, experts sans conflit d’intérêts, dont voici quelques extraits :

 − "Les micro-ondes ont des effets cataractogènes (opacification du cristallin) chez l’homme et l’animal." (n°48, p. 30)
 − "Dès 2 V/m […], des pathologies lourdes sont notées." (p. 51)
− "Depuis 2002, le consensus semble total sur l’acceptation des effets des champs électromagnétiques pulsés de la téléphonie mobile sur l'activité électrique cérébrale mesurée par EEG." (p.72)

France : La loi Elan a discrètement supprimé la protection face aux antennes-relais

La loi Elan a discrètement supprimé la protection face aux antennes-relais
par Laurence Abeillereporterre.net, 15 juin 2018

Laurence Abeille
L’article 62 de la loi Élan, adoptée mardi, met fin à des dispositifs de la loi Abeille qui permettaient un contrôle de l’implantation des antennes relais. L’autrice de cette tribune, à l’origine de la loi de 2015, explique comment la « Macronie » a sacrifié l’intérêt général aux intérêts particuliers.

Laurence Abeille a été députée écologiste du Val-de-Marne lors de la mandature 2012-2017. Elle est à l’origine de la proposition de loi « relative à la sobriété, à la transparence, à l’information et à la concertation en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques » adoptée en janvier 2015 et qui porte son nom.

L’Assemblée nationale a adopté la loi Élan [Évolution du logement et aménagement numérique] ce mardi 12 juin 2018. Avez-vous remarqué qu’à l’article 62 de cette loi, consacrée essentiellement au logement, quelques lignes concernaient les installations d’antennes relais de téléphonie mobile ? Ces quelques lignes signent la fin du dispositif prévu dans la loi dont je suis l’auteur, en supprimant le délai de deux mois qui permettait l’information et la concertation autour des implantations d’antennes. [1]

France : Linky: après le reportage d'Envoyé spécial, Enedis et l'Etat doivent sortir du déni...

Linky: après le reportage d'Envoyé spécial, Enedis et l'Etat doivent sortir du déni..
par Stéphane Lhomme, Conseiller municipal de Saint-Macaire (33), 14 juin 2018

- Près de 700 communes et des centaines de milliers d'habitants refusent les compteurs communicants, chiffres en augmentation continue ;

- Enedis et ses sous-traitants doivent cesser d'intimider les habitants et d'installer les Linky par la force ou la ruse ;

- Comme la Belgique ou l'Allemagne, la France doit renoncer à la généralisation des compteurs communicants ;

Le reportage d'Envoyé spécial diffusé le 14 juin sur France2 est venu confirmer ce que nous dénonçons depuis deux ans et demi : le distributeur Enedis (filiale d'EDF) et ses sous-traitants utilisent des méthodes inqualifiables pour imposer les compteurs Linky, par les mensonges, l'intimidation voire la force, à d'innombrables habitants qui n'en veulent pas.

Tous les jours, les sociétés privées mandatées par Enedis prétendent que "si vous refusez le compteur Linky, nous allons vous couper l'électricité", ou "nous allons appeler la police", ou "vous devrez payer le compteur" ou encore "vous allez payer des pénalités", etc. Tout ceci est inventé - il n'existe légalement aucune mesure de rétorsion - mais c'est hélas souvent efficace auprès des gens mal informés ou vulnérables, en particulier les personnes âgées.

13 juin 2018

France : Plus de 300 personnes à une réunion pour tout savoir sur les compteurs Linky

Une réunion pour tout savoir sur les compteurs Linky
ladepeche.fr, 12 juin 2018

Plus de 300 personnes étaient venus à la conférence. / Photo DDM
La réunion proposée par le collectif «Non au Linky» du Muretain, les associations «Terre nette» et «Alternalys» avec la collaboration de la municipalité, concernant le déploiement du nouveau compteur électrique a rencontré un franc succès. Trois cents personnes se sont réunies samedi dernier afin de s'informer et comprendre l'opposition grandissante face à ce compteur dit «intelligent» destiné à remplacer les compteurs actuels.

12 juin 2018

Suisse : L’antenne du galetas qui rend malades deux familles

"Depuis l’installation d’un dispositif dans le toit du bâtiment, des locataires se battent en vain contre une nuisance sonore tenace... Au fond, ces bruits n’existeraient pas pour une oreille humaine ordinaire et la science ne peut rien pour ceux qui l’entendent. En l’état, il n’y a pas de preuve d’une réelle nocivité."

L’antenne du galetas qui rend malades deux familles
par Lise Bourgeois, ABO+, 24heures.ch, 12 juin 2018


Pully : Depuis l’installation d’un dispositif dans le toit du bâtiment, des locataires se battent en vain contre une nuisance sonore tenace.

(Photo): Gavriel Pinson (à gauche), avec Jacqueline et Jean-Claude Mégroz devant l'antenne Sunrise qui est, selon eux, à l'origine d'une insidieuse nuisance sonore.Image: ODILE MEYLAN

Jean-Claude Mégroz et Gavriel Pinson sont deux citoyens de Pully qui ne demandent pas mieux que de couler des jours tranquilles. Des nuits, surtout. Or ces dernières sont perturbées depuis près d’une décennie par des nuisances sonores au-dessus de leur tête, dues, selon eux, à la présence d’une antenne de télécommunication Sunrise, installée dans le galetas.

Le scandale du Phonegate à l’épreuve du secret des affaires

Tribune « Le scandale du Phonegate à l’épreuve du secret des affaires » publiée par Médiapart
phonegatealert.org, 12 juin 2018

C’est aujourd’hui, 12 juin 2018, que se met en place à l’échelon européen, la clause de confidentialité, incluse dans la Directive 2014/53/UE, pour tous les équipements radioélectriques à risques pour la santé humaine (téléphones portables, tablettes, ordinateurs et jouets pour enfants connectés,…). Et ce au même moment où la directive européenne sur le secret des affaires est en cours d’adoption à l’Assemblée nationale et au Sénat malgré une mobilisation citoyenne exceptionnelle.

Pour marquer cette date d’une pierre noire, le Dr Marc Arazi, Président d’Alerte Phonegate et Maître Jérôme Karsenti, avocat au barreau de Paris ont co-signé cette tribune publiée, le 11 juin 2018, sur le blog des invités de Médiapart.

Lire la tribune et merci de la relayer le plus largement autour de vous

Le scandale du Phonegate à l'épreuve du secret des affaires
PAR LES INVITÉS DE MEDIAPART
BLOG : LE BLOG DE LES INVITÉS DE MEDIAPART
11 juin 2018

Marc Arazi et Jérôme Karsenti dénoncent l’entrée en vigueur de la clause de confidentialité de la directive européenne qui permet «aux industriels du marché d'équipements radioélectriques de bénéficier d'une totale confidentialité pour les produits possiblement à risques pour la santé humaine qu'ils mettront sur le marché européen».

Le 12 juin 2018 restera une triste date pour tous les citoyens qui s’élèvent contre la mainmise du monde des affaires sur les atteintes à la santé publique et à l’environnement dénoncés, depuis plusieurs semaines, par de nombreux représentants des médias et les lanceurs d’alerte.

Antagonistes biochimiques des champs électromagnétiques : pour un traitement de l'électrosensibilité par voie pharmacologique cellulaire

ANTAGONISTES BIOCHIMIQUES DES CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES : POUR UN TRAITEMENT DE L'ELECTROSENSIBILITE PAR LA VOIE PHARMACOLOGIQUE CELLULAIRE
par  Jacques Lintermans, Pharmaceutical Consultant, linkedin.com, 11 juin 2018

Les mécanismes par lesquels les champs électromagnétiques (CEM) peuvent influencer les structures composant l'organisme humain - et particulièrement le cerveau - dépendent du niveau de fréquences des ondes auxquelles l'organisme est exposé. Au niveau cellulaire, selon leur niveau d'énergie quantique,les photons qui composent ces ondes produisent des effets spécifiques.

Les CEM de hautes fréquences correspondent aux valeurs d'émission des ondes de l'ordre de 900 MHz et plus. C'est, entre autres, le domaine de la téléphonie mobile et du WiFi. Une explication a été trouvée à leurs effets avec la propriété qu'ont les CEM d'activer les canaux calciques de la membrane cellulaire. Ceux-ci, en effet, sont électriquement chargés. Il s'en suit alors une entrée massive de calcium dans la cellule et une cascade de réactions où, en plus d'une action cytotoxique directe de cet ion, se forment des radicaux libres et un stress oxydatif altérant les mitochondries (1)

11 juin 2018

Suisse : Combien d'électricité consomment les appareils mis en veille?

COMBIEN D'ÉLECTRICITÉ CONSOMMENT LES APPAREILS MIS EN VEILLE?
energyscope.ch

Globalement, nos appareils électriques et électroniques consomment annuellement près de 2 TWh, soit 3 % de la consommation totale d'électricité en Suisse, et cette part est appelée à augmenter... Suivant l'appareil considéré, le mode veille représente entre 5 et 80 % de sa consommation d'électricité.

La multitude d’ordinateurs, de télévisions, d’imprimantes, de photocopieuses, de téléphones et autres machines à café qui prolifèrent dans notre vie quotidienne consomme en permanence de l’électricité. Paradoxalement, étant donné leurs relativement courtes périodes de service actif, c’est quand on ne les utilise pas qu’ils consomment le plus! Leur consommation d’électricité en mode veille, ou « stand-by », peut représenter jusqu’à 80 % de leur bilan énergétique total [→ voir figure ci-dessous]. Une majorité d’appareils consomme même lorsqu’ils sont complètement éteints. Soit parce qu’ils sont équipés d’un transformateur situé sur le câble d’alimentation avant l’interrupteur « on/off ». Soit parce que certaines fonctions se poursuivent, en puisant dans les batteries.