Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

18 févr. 2019

Ondes électromagnétiques - Interview du président de Robin des Toits sur France 3


Ondes électromagnétiques - Interview du président de Robin des Toits sur France 3
(13 février 2019 - 13 mn.)




13 février 2019 : Réponse à toutes vos questions avec Pierre-Marie Théveniaud, président de l'association Robin des Toits, dans l'émission Ensemble c'est mieux sur France 3 Paris Ile-de-France.

https://www.youtube.com/watch?v=n5XaGcJhBjY&feature=share&fbclid=IwAR3njWafKihZMHMAblRo360nBUdGTbsDw2ubbjOL1TX1KgKvbJLSmXCQIvc

14 févr. 2019

Comment 01net Magazine désinforme ses lecteurs sur les risques santé du téléphone portable

Comment 01net Magazine désinforme ses lecteurs sur les risques santé du téléphone portable.
Equipe PhoneGatephonegatealert.org, 13 février 2019

Dès la parution le 6 février 2019 dans le magazine spécialisé 01net de l’article “Smartphones des ondes et des doutes” nous avons contacté la rédaction du magazine pour leur faire part de notre mécontentement face aux nombreuses et répétées allégations biaisées ou mensongères et par le côté parfaitement partial de cet article rédigé par le journaliste Alexandre Salque.

Le 11 février, un journaliste de la rédaction appelle le Dr Arazi pour lui proposer de faire passer un droit de réponse dans le prochain numéro. Nous envoyons donc le 12 février au rédacteur en chef, Amaury Mestre de Laroque le texte ci-dessous lui faisant état d’une partie de nos remarques (le texte devait se limiter à l’essentiel).

Mais c’est la douche froide, nous recevons ce matin du rédacteur en chef un email en forme de fin de non recevoir. Nous allons bien évidemment lui répondre. En attendant, vous pouvez vous faire votre propre opinion puisque nous mettons sa réponse ci-dessous.

Nous tenons a rappeler pour ceux qui ne le savent pas que le magazine 01net appartient au groupe de téléphonie mobile SFR.

Lire notre réaction

13 févr. 2019

Phonegate: Prochaine conférence de presse à Barcelone lors du Mobile World Congress

Prochaine conférence de presse à Barcelone lors du Mobile World Congress
par Equipe PhoneGate, phonegatealert.org, 13 février 2019

Nous sommes heureux de vous annoncer la tenue de notre prochaine conférence de presse le lundi 25 février 2019 à Barcelone lors de l’ouverture du Mobile World Congress qui réunira pendant quatre jours les industriels de la téléphonie mobile du monde entier. Nous tenons à remercier l’association espagnole Electro y Quimico Sensible pour son soutien actif ayant permis la mise en place de cette événement. Vous trouverez ci-dessous l’annonce officielle. Merci d’avance de la relayer le plus largement possible.

12 févr. 2019

900 millions de personnes seront sourdes d'ici 2050, en partie en raison des téléphones portables

900 millions de personnes seront sourdes d'ici 2050
nxp/ats, 20min.ch/ro, 12 février 2019

Quelque 900 millions de personnes seront sourdes d'ici 2050, en partie en raison des téléphones portables. Un standard de volume sonore a été lancé mardi à Genève.

Plus de 460 millions de personnes ont déjà été rendues
sourdes en raison de leur exposition à des sons trop forts,
souvent via leur smartphone. (Photo: AFP)
L'ONU veut rendre le volume des smartphones et autres appareils audio moins dangereux pour les usagers. L'OMS et l'UIT ont lancé mardi à Genève un standard pour les gouvernements et les fabricants. Plus d'un milliard de jeunes de 12 à 35 ans sont menacés de surdité.

A moins d'une action, le nombre de malentendants «va augmenter significativement», a dit devant la presse une responsable de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Shelly Chadha. «Il faut donner aux gens des options de sécurité». A eux ensuite de décider s'ils les suivent ou non.

Actuellement, plus de 460 millions de personnes ont déjà été rendues sourdes en raison de leur exposition à des sons trop forts, notamment de la musique, dont 34 millions d'enfants. La majorité d'entre eux habite dans les pays à revenus bas et intermédiaires. La moitié des cas pourrait être évitée avec des mesures de santé publique.

9 févr. 2019

Suisse : Faut-il avoir peur de la 5G?

Révisé le 9 février : Voir le commentaire sur l'attribution des fréquences 5G à la fin de l'article.

Faut-il avoir peur de la 5G?
par Christian Rappaz, illustre.ch, 24 novembre 2018

Alors que les opérateurs bataillent pour obtenir une révision de la loi sur les rayonnements, Swisscom et Sunrise font des premiers tests en Suisse . Quels impacts aura cette nouvelle technologie?

Ingénieur radio à Bevaix (NE) , spécialiste en protection des
personnes contre les effets du rayonnement non ionisant,
Pierre Dubochet a mesuré à Berthoud (BE) où Swisscom a
installé deux antennes 5G en test, des données qui ne
justifient aucunement...
On en parle tellement qu’on pourrait croire qu’elle existe déjà. Partout, on l’annonce comme un vecteur de croissance économique, la prochaine étape de la révolution numérique. Les opérateurs se l’arrachent à coups d’effets d’annonce. Sunrise revendique la première installation d’une antenne 5G en Suisse, à Oerlikon (ZH), en juin dernier et un record mondial en matière de rapidité de connexion et de débit de téléchargement. Il y a dix jours, Swisscom présentait avec fracas le premier prototype de smartphone 5G au monde. De son côté, Salt affirme qu’il sera lui aussi leader sur ce marché.

Mais qu’en est-il réellement? La question agite également la communauté scientifique, qui s’interroge sur la réelle portée de ce que les opérateurs présentent comme une révolution. Les performances réussies en laboratoire dans des conditions optimales seront-elles atteignables dans la vie réelle? Et surtout, quel impact sur notre santé et sur celle de l’écosystème aura l’augmentation des champs magnétiques et du rayonnement des ondes qu’induira cette nouvelle technologie?

8 févr. 2019

La 5G sans fil : Une “expérience sanitaire à grande échelle” qui pourrait provoquer des cancers et une catastrophe mondiale

La 5G sans fil : Une “expérience sanitaire à grande échelle” qui pourrait provoquer des cancers et une catastrophe mondiale
nouvelordremondial, 6 février 2019

La 5G sans fil : Une “expérience sanitaire à grande échelle” qui pourrait provoquer des cancers et une catastrophe mondiale

Des spécialistes mettent en garde contre le fait que le très haut débit 5G pourrait provoquer l’apparition de cancers chez l’homme, et l’utilisation de la 5G n’est rien de plus qu’une “expérience sanitaire massive”. La 5G pourrait très bien se transformer en une catastrophe mondiale qui pourrait tuer des animaux sauvages, causer des maladies mortelles et modifier le champ magnétique terrestre, selon les affirmations choquantes d’un expert en technologie.

Arthur Robert Firstenberg est un auteur américain et un combattant des rayonnements électromagnétiques et de la santé. Dans son livre Microwaving Our Planet: The Environmental Impact of the Wireless Revolution de 1997 il a affirmé :

Suisse : Les licences 5G ont été attribuées pour 380 millions de francs

Les licences 5G ont été attribuées pour 380 millions de francs
par Anouch Seydtaghialetemps.ch, 8 février 2019

Swisscom, Sunrise et Salt ont acquis des licences d’une durée de quinze ans. Reste à construire des réseaux en tenant compte des limites de la loi

Le suspense a pris fin vendredi matin. Après plusieurs semaines d’incertitude, les licences 5G ont été attribuées en Suisse. La Commission fédérale de la communication (ComCom) a annoncé que Swisscom, Salt et Sunrise avaient acquis ces licences, d’une validité de quinze ans, pour près de 380 millions de francs.

Dans le détail, Swisscom a dépensé 195,5 millions, Salt 94,5 millions et Sunrise 89 millions. Une quatrième entreprise, Dense Air Ltd., avait déposé une candidature avant de se retirer. Les enchères, qui s’étaient tenues dans le plus grand secret, se sont déroulées du 29 janvier au 7 février.

5 févr. 2019

Utiliser un portable avec une connexion Wi-Fi peut nuire aux spermatozoïdes

Une étude récente, publiée dans le « Journal of Sterility and Fertility» révèle que l’usage d’un portable avec une connexion au Wi-Fi peut nuire aux spermatozoïdes.  Des chercheurs argentins et américains ont démontré qu’un quart des spermatozoïdes ne bougeaient plus et que 9 pour cent des cellules d’ADN se dégradaient après une exposition de 4 heures.  Tenir un portable sur les genoux expose les organes masculins de reproduction à la radiation électromagnétique émise pendant la communication sans fil. 

Voici une personne qui devrait réfléchir sur la
promotion des bancs spéciaux à Genève pour
utiliser les portables connectés au Wi-Fi.
L’infertilité affecte 70 millions de couples dans le monde.   En France, par exemple, un couple sur six en est atteint.  Dr Robert Oates, Président de la « Society for Male Reproduction and Urology », a commenté qu’il « ne sait pas combien (d’hommes) tiennent leur portables sur les genoux ». 

                                          
On pourrait ajouter que c’est peut-être une façon de freiner l'explosion démographique.