Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

22 juil. 2019

Suisse : Interpellation 19.3120 déposée au Conseil national "Rayonnement non ionisant, santé et responsabilité"

MISE A JOUR (22 JUILLET 2019) : 
La présente interpellation comprend l'Avis du Conseil fédéral du 29 mai 2019.

19.3120 INTERPELLATION : Ryonnement Non Ionisant, Santé et responsabilité
Déposé par: GLAUSER-ZUFFEREY ALICE

Groupe de l'Union démocratique du Centre

Date de dépôt: 14.03.2019
Déposé au: Conseil national
Etat des délibérations:
Non encore traité au conseil

TEXTE DÉPOSÉ

La technologie 4 G s'est fortement développée ces dernières années et les signaux concernant la prochaine étape 5 G, sont au vert. Cela ne va pas sans causer des soucis de santé à certains citoyens plus ou moins électro-sensibles. Il semble que les opérateurs concernés ne trouvent pas d'assureur assurant le risque sur la santé, causé aux citoyens exposés par leurs antennes. Pour les propriétaires ayant sur leur terrain ou immeuble une ou plusieurs antennes, devront-ils supporter des risques? Je remercie donc le Conseil fédéral de répondre aux questions suivantes:

1. le Conseil fédéral confirme-t-il que les assureurs sont réticents à assurer les risques causés aux citoyens par les antennes, Si oui que préconise-t-il dans ces cas?

19 juil. 2019

5G « La population monégasque sera exposée, qu’elle le veuille ou non »

5G « La population monégasque sera exposée, qu’elle le veuille ou non »
par Raphaël Brun, monacohebdo.mc, 17 juillet 2019

Faut-il s’inquiéter du déploiement de la 5G ? Médecin épidémiologiste du cancer et ancienne directrice d’unité au centre international de recherche sur le cancer, qui est l’agence spécialisée de l’organisation mondiale de la santé, Annie Sasco tire la sonnette d’alarme. Interview.

Pourquoi avoir décidé de vous intéresser à la cancérologie ?


Une moitié des cas de cancers restent inexpliquée. Du coup, depuis 1990, je m’intéresse au fait que dans l’air que l’on respire, l’eau que l’on boit, la nourriture que l’on mange, le sol sur lequel on vit et les objets que nous manipulons au quotidien, il y a de très nombreux cancérogènes. Aussi bien des cancérogènes chimiques, que des agents physiques, comme les radiations. Ces radiations sont de deux types : les radiations ionisantes, comme par exemple lorsqu’on passe une radiographie médicale ou quand on vit près d’une centrale nucléaire. Et il y a aussi les radiations non ionisantes. Elles concernent tout le domaine des champs électro-magnétiques.

A quand remontent les premières études sur la santé des humains ?

18 juil. 2019

Suisse : Genève : « Avec la 5G, nous nous sentons comme des cobayes »

«Avec la 5G, nous nous sentons comme des cobayes»
par Marc Davidillustre.ch, 18 juillet 2019

Depuis que des antennes 5G ont été installées près de leur domicile, en plein Genève, ces habitants du même quartier souffrent de divers problèmes de santé. Sont-ils les victimes d’une technologie dont on n’a pas assez testé les dangers? Un médecin et député dénonce.

Elidan Arzoni, 50 ans, à la rue de Coutance, à Genève.
"Quand ils ont installé la 5G, je me suis senti mal  du jour
au lendemain."
Réunis dans l’appartement de l’un des deux, au cinquième étage d’un immeuble du centre de Genève, ces habitants du même quartier se regardent. Ils ont pour point commun d’avoir des insomnies, des acouphènes, des maux de tête. Et un monceau de questions sans réponses.

Le plus jeune, Johan Perruchoud, 29 ans, vit là depuis onze ans et n’est pourtant pas du genre à cultiver une quelconque haine contre la technologie envahissante. C’est un garçon en pleine santé, actif et positif, qui revient de quatre ans à New York et réalise des vidéos et des films finement ciselés pour des médias ou des privés, souvent en travaillant dans sa chambre avec son ordinateur.

«Comme dans un micro-onde»

Alerte Phonegate : [Communiqué] DAS des smartphones Nokia: suspicion de tromperie généralisée

[Communiqué] DAS des smartphones Nokia: suspicion de tromperie généralisée
par Equipe Phonegate, phonegatealert.org,  18 juillet 2019

Dans un nouveau communiqué en date du 16 juillet 2019, l’Agence nationale des fréquences (ANFR) a rendu public un contrôle du NOKIA 6.1 (TA-1043) commercialisé par le fabricant finlandais HMD GLOBAL OY, rapport faisant apparaître un important dépassement des limites réglementaires du débit d’absorption spécifique (DAS) au niveau du tronc.

Et l’ANFR d’indiquer :

« Des mesures ont été réalisées auprès d’un laboratoire accrédité afin de vérifier la conformité de ce téléphone aux exigences européennes concernant le DAS localisé « tronc ». Ces exigences impliquent que les terminaux soient évalués à une distance maximale de 5 mm et doivent respecter la valeur limite réglementaire de 2 W/kg. Les mesures de l’ANFR ont révélé des valeurs dépassant cette limite. »

16 juil. 2019

Suisse : La «digital detox» doit être un droit

"Etre ou devoir être en permanence connecté à son travail, que cela soit par mail et/ou par téléphone nuit parfois gravement à la santé. Le stress engendré, l'épuisement professionnel ou l'effacement entre la vie privée et celle du bureau engendre des coûts en absentéisme et en traitement médical estimé à plus de 10 milliards de francs par an". (Lire "On nous prend d'une main ce qu'on donne de l'autre", Tribune de Genève, 15 juillet 2019.)

La «digital detox» doit être un droit
L’éditorial par Elisabeth Eckert, 24heures.ch, tdg.ch, 15 juillet 2019

C’est un comble. Censées donner davantage de liberté et d’autonomie aux salariés, les nouvelles technologies sont devenues un piège. L’employé – soit par peur d’être disqualifié, soit pour jouer les bons élèves – a pris l’habitude de consulter en permanence ses mails, la nuit, le week-end, sur la plage, voire d’y répondre. De leurs côtés, les cadres dirigeants, eux mêmes corvéables à merci, envoient des messages n’importe quand, le plus souvent pour exiger un dossier urgent demain à la première heure. C’en est devenu tellement grave qu’en Allemagne, VW ou Daimler en sont venus à bloquer les mails hors des horaires légaux et que la France a inscrit le droit à la déconnexion dans sa loi travail. La Suisse, toujours prudente, commence tout juste à inscrire cette «digital detox» généralisée dans les conventions collectives de travail.

Actions collectives contre XIAOMI et HMD GLOBAL (NOKIA)

Actions collectives contre XIAOMI et HMD GLOBAL (NOKIA)
Phonegate Alert, 15 juillet 2019 (4:16 mn.)



Retrouvez le Dr Marc Arazi, Présient d'Alerte Phonegate et Me Elias Bourran, qui vous expliquent pourquoi rejoindre les actions collectives contre XIAOMI et HMD GLOBAL (NOKIA) sur la plateforme V pour Verdict.

Suisse : Jusqu’à la dernière antenne ! Un avis de droit retire la légitimité des antennes 5G

Version définitive de la traduction française du communiqué :

Jusqu’à la dernière antenne !
Un avis de droit retire la légitimité des antennes 5G

Communiqué de presse,
publié le 10 juillet 2019

Zurich, le 10 juillet 2019 Afin d’introduire la technologie 5G en Suisse, les antennes 5G dites adaptatives devraient être privilégiées. Un avis de droit du cabinet d’avocats argovien Pfisterer Fretz démontre que ce privilège n’est pas autorisé par la loi, car il porterait atteinte à la protection de la santé. Le canton de Zoug a donc déjà suspendu les procédures d’autorisation en cours.

Un nouvel avis de droit du cabinet d’avocats Pfisterer Fretz à Aarau démontre que l’exposition aux rayonnements et les atteintes à la santé provenant du nouveau réseau 5G avec antennes adaptatives ne peuvent être évaluées. « En particulier pour le réseau national d’antennes adaptatives prévu, il n’existe aucune preuve scientifique que le principe de prévention puisse encore être respecté vu le traitement privilégié prévu à l’annexe 1, chiffre 63 de l’ordonnance sur la protection contre le rayonnement non ionisant (ORNI) », écrit le cabinet d’avocats dans son avis de droit. De plus, il précise qu’il n’existe aucune information sur la façon dont les valeurs de rayonnement devront être prédites et mesurées ainsi que sur la question de savoir si la 5G est en mesure de respecter les limites de rayonnement. Cela est dû à la nouvelle technologie elle-même : la 5G utilise des antennes dites « adaptatives », c’est-à-dire des antennes qui irradient les utilisateurs et utilisatrices de manière ciblée – et toute personne se trouvant entre l’antenne et le récepteur – avec une puissance maximale. Selon l’ORNI, ces antennes adaptatives seront traitées avec beaucoup plus de tolérance que les antennes conventionnelles. Dans l’avis de droit, il ressort que cette pratique est inadmissible parce qu’elle pourrait causer des dommages considérables à la santé de toutes les personnes concernées.

9 juil. 2019

Genève : Manifestation contre la 5G - Allocution du 4 juillet 2019 par 4G Bien Assez !

Manifestation à Genève  contre la 5G en face de l'ONU- Allocution du 4 juillet 2019 
4G BIEN ASSEZ

Quand une entreprise pharmaceutique veut mettre sur le marché un nouveau médicament, il doit passer par des procédures de tests très stricts et poussés. Il faut compter au moins 10 ans pour que celui-ci parvienne sur le marché, ceci afin de démontrer que la nouvelle molécule fera "plus de bien que de mal". Le patient sera dûment informé de la liste des risques d'effets secondaires et pourra choisir, d'un consentement avisé, de l'opportunité de prendre ces risques pour se soigner, avec les conseils professionnels de son médecin ou de son pharmacien. En cas d'effets indésirables trouvés sur quelques malades à peine, le produit sera retiré du commerce. Or, le médicament en question ne concerne qu'une infime partie de la population.


Manifestation contre la 5G devant l’ONU