Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

16 oct. 2013

Ondes électromagnétiques : les médecins de l'Asef s'interrogent sur le rapport de l'Anses

"Pour savoir si les ondes sont véritablement dangereuses, il est vrai que nous avons besoin de plus d’études. Mais ces études prennent du temps, beaucoup de temps… Un temps dont ne disposent pas les médecins qui doivent répondre aux problèmes de leurs patients maintenant !"

Ondes électromagnétiques : les médecins de l'Asef s'interrogent sur le rapport de l'Anses
par S.Norest, asef, 15 octobre 2013

Aujourd’hui, l'Agence de sécurité sanitaire (ANSES) a rendu son rapport sur les effets des ondes électromagnétiques. Selon elle, les conséquences sur la santé ne seraient pas avérées, et ne nécessiteraient pas de changement réglementaire. Une position qui surprend les médecins de l’ASEF.

Que dit l’ANSES ? Dans son rapport, l’ANSES indique que l’exposition aux ondes électromagnétiques peut provoquer des modifications biologiques, c'est-à-dire altérer les cellules, mais que les données scientifiques disponibles à ce jour ne montrent pas d’ « effet avéré » sur la santé. Selon elle, il n’est donc pas nécessaire de modifier la règlementation actuelle. Pourtant dans ce même rapport, elle conseille de continuer les recherches scientifiques et de limiter l'exposition aux ondes, en particulier celles des mobiles, pour les enfants et les utilisateurs intensifs. Une recommandation qui semble difficile à mettre en place puisque la « très célèbre » 4G va augmenter considérablement le rayonnement des ondes…

Deux temps. Pour savoir si les ondes sont véritablement dangereuses, il est vrai que nous avons besoin de plus d’études. Mais ces études prennent du temps, beaucoup de temps… Un temps dont ne disposent pas les médecins qui doivent répondre aux problèmes de leurs patients maintenant ! « Aujourd’hui, l’ANSES juge que les risques pour la santé ne sont pas vérifiés et que nous pouvons laisser la réglementation actuelle en l’état. Cependant, il ne faut pas oublier que l’Organisation Mondiale de la Santé a classé ces mêmes ondes comme peut-être cancérigènes. Alors, sommes-nous en train de reproduire les erreurs de l’amiante ? L’absence de certitudes scientifiques va-t-elle encore nuire à la population ? Si nous voulons la protéger au présent nous devons agir maintenant - et non dans 20 ans quand le mal sera déjà fait… » explique le Dr Pierre Souvet – Président de l’ASEF qui avait adressé une lettre ouverte à tous les Sénateurs et Députés pour règlementer l’implantation des antennes relais et leur niveau d’émission.

Quelques clés pour se protéger dès maintenant. Présente au Grenelle des Ondes, l’ASEF travaille depuis plusieurs années sur la problématique des ondes électromagnétiques. Face au doute qui existe sur leur danger, les médecins de l’ASEF recommandent d’une part une règlementation de l’implantation des antennes relais, d’autre part d’adapter son comportement en téléphonant intelligemment. Pour cela, il suffit de suivre les conseils du pack Smart-Phoning : utiliser un kit main libre, ne pas dormir avec son téléphone, choisir un mobile avec un DAS faible, privilégier le téléphone fixe filaire pour les longues conversations…

Contact presse : Ludivine Ferrer ( ludivine.ferrer@asef-asso.fr) ou Sarah Norest (sarah.norest@asef-asso.fr) 04 88 05 36 15 - Twitter @Dr_ASEF

L’Association Santé Environnement France, qui rassemble aujourd’hui près de 2 500 médecins en France, est devenue incontournable sur les questions de santé-environnement. Elle travaille sur tous les sujets en lien avec la santé et l’environnement : qualité de l’air, ondes électromagnétiques, biodiversité, alimentation, etc. Dans sa démarche d’information, l’ASEF publie des petits guides bio-thématiques à télécharger gratuitement sur son site Internet www.asef-asso.fr.

http://www.asef-asso.fr/presse/2001-ondes-electromagnetiques-les-medecins-de-l-asef-s-interrogent-sur-le-rapport-de-l-anses

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire