Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

1 juil. 2016

L'électrosensibilité, le futur mal du siècle?

"Si à bientôt 40 ans je me découvre ce genre de problème, qu’en sera-t-il pour mes gosses, nés avec le portable sous l’oreiller et la tablette dans les mains ? D’un point de vue strictement éducatif, j’ai toujours considéré qu’il était irresponsable d’équiper les enfants avec des outils numériques..."

[Matos de ouf] L'électrosensibilité, le futur mal du siècle?

par lamyfritz, octopaddle, 24 avril 2016

J’ai découvert pendant ces vacances que je suis devenu « électrosensible » à un degré minime, certes, mais quand même, ça fout la trouille. Maintenant je coupe la wi-fi la nuit (activée de mauvaise grâce pour l’ado de 15 ans, qui en abuse d’ailleurs). Que faut-il faire, en tant que papa-gamer, pour protéger ses gosses ?

On ne nait pas électrosensible, on le devient. Je suis né dans les années 80 et j’ai donc été exposé aux ondes hertziennes de base dès mon arrivée sur terre, sans grandes conséquences a priori. Mais les choses on changé depuis l’avènement des portables, des antennes relais et de lawi-fi. Nous sommes des sujets expérimentaux, et je suis dans la catégorie de ceux qui en subissent directement les conséquences.

La cause principale de mon affection sont les téléphones portables et les sans-fil domestiques, qui ont semble-t-il affecté mon oreille interne et ce malgré le fait que je téléphone extrêmement peu ! Maintenant, lorsque l’iphone de mon gosse reçoit un sms et que je suis a moins de deux mètre de l’engin, je suis traversé par une espèce de vertige douloureux, sensation très particulière et insupportable qui envahit mon crâne et que je n’éprouve que dans cette situation là. L’effet est amplifié en voiture et a failli nous coûter un joli accident sur la route des vacances. Merci à mes années de karate-do pour l’apprentissage de la maîtrise de soi dans les moments de douleur et de désorientation intense… Mais maintenant je suis capable de retrouver les téléphones portables de ma femme et de mon gosse et bien sûr le mien juste en les ressentant dans la maison.

Mais bref, il s’agit-là d’un bien pauvre témoignage tout à fait personnel. Si à bientôt 40 ans je me découvre ce genre de problème, qu’en sera-t-il pour mes gosses, nés avec le portable sous l’oreiller et la tablette dans les mains ? D’un point de vue strictement éducatif, j’ai toujours considéré qu’il était irresponsable d’équiper les enfants avec des outils numériques, à la base destinés aux adultes, comme je l’ai expliqué dans cet article sur les collégiens équipés de tablettes par le ministère. On dit que l’outil n’est pas le mal, mais ce qu’on en fait (argument efficace souvent tenu par la NRA), mais vu ce que je suis en train de vivre, d’un point de vue strictement sanitaire, je peux clairement le dire : l’outil est le mal – et il est d’autant plus irresponsable d’en équiper les jeunes !

Un film un peu aride mais intéressant sur le sujet, Ondes, Sciences et Manigances, de 2014, montre le rôle pervers des lobbies des grandes compagnies de télécommunications sur l’OMS, comme ce fut longtemps le cas avec les lobbies du tabac, qui avaient vérolé la prestigieuse organisation. Pas étonnant que la défiance envers les organisations supranationales telles que l’ONU, l’UNESCO ou autres UNICEF soit de plus en plus grande.

Putain c’est pas gagné !

https://octopaddle.wordpress.com/2016/04/24/matos-de-ouf-lelectrosensibilite-le-futur-mal-du-siecle/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire