Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

4 févr. 2016

Pesticides toxiques produits par Syngenta: Paraquat et Atrazine

La campagne “Stop Paraquat”, menée par des organisations non gouvernementales, des syndicats et des scientifiques du monde entier, appelle à cesser la production et interdire l’usage de cet herbicide hautement toxique.  Fabriqué et distribué par la compagnie suisse Syngenta,  le paraquat est interdit en Suisse depuis 1990 et dans l’Union européenne depuis 2007.  Syngenta continue à vendre cet herbicide toxique dans plus de 100 pays.  On l’utilise dans les plantations de bananes, café, huile de palme, caoutchouc, ananas et autres fruits, et aussi sur les champs de maïs et de riz.

Les effets néfastes sur la santé comprennent des lésions aux yeux,  saignements de nez,  irritations et brûlures de la peau, nausées,  vomissements, douleurs et problèmes respiratoires.  L’exposition à des doses même très faibles, pendant une longue durée peut nuire aux poumons, au système nerveux, et au cerveau. Elle peut aussi causer des malformations congénitales et augmente les risques de maladie de Parkinson.


Syngenta fabrique également l’atrazine, un herbicide toxique  interdit en Suisse depuis 1990 et en l’Union européenne depuis 2004.  On l’utilise largement aux Etats-Unis : 34.5 millions de kilos par an.  C’est un perturbateur endocrinien,  cancérigène et il peut diminuer la production de sperme chez les hommes.


Utilisation d'atrazine (U.S. Geological Service)













En 2010, les ventes de Syngenta se sont élevées à près de 10.7 milliards de francs Suisses.  La compagnie emploie plus de 26 000 personnes dans 90 pays.  C’est une des six compagnies agrochimiques jugées coupables de violations des droits humains par le Tribunal Permanent du Peuple en décembre 2011.  La Suisse devrait être responsable des activités et  productions de Syngenta,  surveiller et réglementer cette compagnie afin d’assurer le respect des droits humains, y compris le droit à la santé.

Consultez le site “Déclaration de Berne” pour plus d’informations sur le paraquat et la campagne demandant  d'interdire cet herbicide hautement toxique.  La Déclaration de Berne est une organisation suisse  non gouvernementale avec plus de 20 000 membres.  Elle établit  des relations nord-sud plus équitables, durables et démocratiques par la recherche et la réalisation de campagnes pour éveiller la conscience du public sur les questions comme l’agriculture et la santé.

par Meris Michaels

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire