Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

7 mars 2013

La Suisse et l'électrosmog - 5

Ces commentaires sur l’électrosmog, publiés dans les journaux suisses – Tribune de Genève et 24 Heures (rubrique « courrier des lecteurs ») et écrits par la rédactrice de ce blog, sont à la disposition de tous pour sensibiliser les populations à cette question, surtout en Suisse romande. Voir aussi l’Association romande alerte aux ondes électromagnétiques (ARA) – www.alerte.ch

Disparition des abeilles ... surveillez les ondes de téléphonie mobile (16-17 juin 2012)

Des recherches ont montré que la pollution électromagnétique (EM) émise par la technologie sans fil peut affecter la santé des êtres vivants. Ce ne sont pas seulement les pesticides et les parasites qui contribuent à la disparition des abeilles.

Selon une étude suisse publiée dans le journal Apidologie, les ondes émises par cette technologie peuvent avoir un impact sur le comportement des abeilles en induisant des signaux d'alarme émis par les ouvrières qui annoncent soit la préparation à l'essaimage, soit le reflet de grandes perturbations de la colonie.

Une étude de la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Zurich a constaté un risque accru de cataracte des veaux élevés à proximité d'une antenne de téléphonie mobile. Le risque a disparu avec le démontage de l'antenne. On ne peut pas accuser ces créateurs, sensibles aux ondes, d'être hypocondriaques, comme on juge, à tort, les personnes "électrosensibles".

Comme les animaux et les insectes, ces gens souffrent de perturbations biologiques. Cependant, nous préférons écarter l'idée que les ondes émises par les gadgets qui nous plaisent et qui sont utiles peuvent un jour entraîner de graves problèmes pour notre santé et la vie en général, y compris la disparition des pollinisateurs (abeilles, oiseaux, chauves-souris) dont dépend une grande partie de notre agriculture, donc notre alimentation.


Les risques d'Internet (13 septembre 2012)

Le Conseil fédéral vient de présenter un rapport intéressant, annonçant que l’utilisation excessive d'Internet peut être addictive et avoir des conséquences physiques et psychiques. La plupart du temps, on accède à Internet par technologies sans fil. Il serait donc utile que les autorités lancent une campagne d’éducation concernant les risques de l'utilisation de ces technologies pour la santé, surtout chez les enfants et les femmes enceintes : sensibiliser les parents, les enseignants et autres professionnels, y compris les médecins, et informer les jeunes. En 2008 déjà, le MfE (Médecins en faveur de l’environnement) a publié une information mentionnant la suspicion de l’existence d’un lien entre certains troubles de santé et le rayonnement émis par la technologie sans fil, comme les téléphones portables et le wi-fi... Mieux vaut privilégier les réseaux d’ordinateurs reliés par câble, utiliser le réseau fixe et un téléphone avec fil pour de longues conversations téléphoniques, éteindre et/ou déconnecter les appareils et les installations électriques en cas de non-utilisation.


Pomme empoisonée ? (19 octobre 2012) 

Les « pommophiles » se ruent pour acquérir l’iPhone 5. Apple en a vendu 5 millions dans les premiers trois jours de sa mise sur le marché. Réfléchir sur les conséquences environnementales et sociales désastreuses créées par ces gadgets rend cette pomme d’or moins juteuse : épuisement des ressources naturelles, destruction des écosystèmes, violation des droits humains des travailleurs, déchets toxiques... Les « Amis de la Terre » attribuent à Apple la distinction d’être le « champion de l’obsolescence » en citant les caractéristiques de ses gadgets, tels qu’une batterie indémontable, l’impossibilité de mettre à jour le système d’exploitation pour les modèles les plus anciens, les pièces détachées qui changent à chaque génération…

Un atout de cette pomme ? Peut-être le fait que l’iPhone 5 rentre difficilement dans la poche. Grâce aux ondes électromagnétiques qu'il émet, tenir un portable dans la poche nuit à la fertilité masculine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire