Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

1 oct. 2016

Quelques conseils pour limiter l'exposition aux ondes électromagnétiques

Quelques conseils pour limiter l'exposition aux ondes électromagnétiques
francemobiles.com, 28 septembre 2016

Aujourd'hui, nous sommes tous entourés d'ondes électromagnétiques pour communiquer via nos objets connectés. Cette exposition aux ondes est régie par des normes provenant de recommandations scientifiques, principalement l'ICNIRP (l'International Commission on Non-Ionizing Radiation Protection).


Au travail : un décret pour mieux protéger les salariés

Ces recommandations sont reprises dans notre législation française afin de définir les seuils d'exposition. D'ailleurs, le gouvernement va mettre en place un décret à partir du 1er janvier 2017 pour limiter l'exposition des salariés aux ondes électromagnétiques sur leur lieu de travail. Ce décret va définir les règles de prévention contre les risques pour la santé et la sécurité des travailleurs exposés aux champs électromagnétiques émis par les appareils électroniques dans les entreprises. Les employeurs vont devoir évaluer les risques d'exposition et rendre ces données accessibles au médecin du travail et au comité d'hygiène. Le décret impose d'ailleurs que les femmes enceintes doivent être exposé à un niveau de champs électromagnétiques aussi faible qu'il est raisonnablement possible d'atteindre.

La mesure des seuils d'exposition

Les recommandations de l'ICNIRP pour les ondes électromagnétiques proviennent de publications scientifiques. Elles prennent l'effet thermique de ces ondes. D'ailleurs, certaines études mettent également en avant des effets biologiques des ondes au niveau des seuils d'exposition. Le 29 janvier 2015, l'adoption de la loi relative à la sobriété, la transparence, l'information et la concertation en matière d'exposition aux ondes électromagnétiques, a permis de clarifier l'exposition aux ondes électromagnétiques en améliorant en outre la concertation locale lors de projets d'installation d'antennes relais.

L'ICNIRP pourrait remettre en question le seuil d'élévation de la température au-delà duquel une exposition aux ondes électromagnétiques ne serait pas recommandée. A ce jour, les recommandations concernant les seuils d'exposition maximum est de 60V/m (entre 2 et 300 GHz) pour le grand public. De son côté, les ville Paris et de Bourges ont commencé à prendre des devants en mettant en place un observatoire des ondes électromagnétiques. La capitale a également signé des accords avec les opérateurs dont l'objectif est de limiter le niveau d'exposition des parisiens.
Quelques conseils au domicile

Les antennes relais ne sont pas les seules sources d'ondes électromagnétiques. Elles viennent aussi du Wi-Fi, du four micro-ondes, de nos smartphones et des téléphones sans-fil DECT. Afin de limiter l'exposition à ces ondes au quotidien, voici quelques conseils pour diminuer le niveau d'exposition aux champs électromagnétiques :

Dans la chambre, ne posez pas votre téléphone mobile ou tout autre objet connecté près du lit et ne placez pas le baby-phone à proximité du berceau.
Lors d'un appel téléphonique, il est préférable de mettre des écouteurs ou un kit mains-libres pour éloigner le téléphone de votre tête. Avant l'achat d'un smartphone, il faut vérifier le débit d'absorption spécifique (DAS).

Dans le salon, le mieux est de ne pas installer la box Wi-Fi ou le téléphone sans-fil DECT à un endroit où vous êtes le plus souvent. Dans la cuisine, ne placez pas le four micro-onde à hauteur de tête des enfants et ne restez pas devant la vitre une fois en fonctionnement.

Lors de vos déplacements dans une voiture ou un train en mouvement lorsque le niveau de réception est de mauvaise qualité, évitez de téléphoner car votre téléphone compense la mauvaise réception en émettant des ondes plus puissantes pour se connecter à un relais.

http://www.francemobiles.com/actualites/conseils-limiter-exposition-ondes-electromagnetiques-16745.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire