Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

30 janv. 2013

Centres et unités de recherche associés à l'Institut de recherche européen sur le cancer et l'environnement (ECERI)

L’Institut de recherche européen sur le cancer et l’environnement (ECERI) à Bruxelles est un organisme de recherche fédérant des unités et centres de recherche qui ont décidé de consacrer une partie de leurs activités à la recherche sur l’environnement en tant que cause des maladies et ont accepté de partager leur savoir-faire et compétences. L’objectif de ce réseau, conçu pour être de très haut niveau scientifique et donc pour cela soutenu par plusieurs chercheurs américains et Prix Nobel, est d’obtenir des financements importants auprès des autorités nationales et européennes afin de mener des recherches plus performantes sur des programmes d'intérêt commun. 

Si vous souhaitez faire adhérer votre unité ou centre de recherche à l'ECERI, veuillez renseigner et nous retourner le questionnaire ci-jointà l'adresse mail : sg.eceri@gmail.com 
Questionnaire unités et centres de recherche

Liste des centres et unités associés à ce réseau :

Alessandra Lisi International Centre on Birth Defects and Prematurity, Roma (Italy) : Pierpaolo Mastroiacovo

Dr Pierpaolo Mastroiacovo is Professor of Pediatrics, and formerly Chair of the Department of Pediatrics at the Catholic University of Rome. At present he is Director of the Alessandra Lisi International Centre on Birth Defects and Prematurity and Director of the Centre of the ICBDSR. His main research field is the epidemiology of birth defects, and his current main interest is to promote preconception health in Italy.

Brain Research Institute, University of Zurich (Switzerland) : Isabelle Mansuy

Centre Méditerranéen de Médecine Moléculaire (C3M), Nice : Mohammed Benhamed (INSERM),Patrick Fenichel (CHU et INSERM) 

Le Professeur Patrick FENICHEL est Chef de Service d’Endocrinologie et de Médecine de la Reproduction au Centre Hospitalo-Universitaire de Nice. Il est responsable de l’équipe 5 (Environnement Reproduction et Cancer Hormono-Dépendant) de l’unité INSERM U895 Institut de Recherche C3M (Centre Méditerranéen de Médecine Moléculaire).

Department of Biology, Metastasis Research Laboratory, University of Liège (Belgium) : Vincent Castronovo 

Le Laboratoire de Recherche sur les Métastases (LRM) a été fondé en 1992 par le Professeur Vincent Castronovo. Son but est l'étude des mécanismes moléculaires impliqués dans la croissance tumorale et la dissémination métastatique. Le laboratoire dépend de la Faculté de Médecine de l'Université de Liège. Il est actif dans le domaine de la biologie du cancer au sein du GIGA-cancer. Le LRM est constitué par une vingtaine de personnes dont un membre du personnel académique et trois membres du personnel scientifique permanent. Les thèmes de recherche principaux concernent : l'implication des SIBLINGs (small integrin-binding ligand), N-linked glycoprotein) dans la biologie du cancer, la mise en évidence du rôle d'HDACs (histone déacétylase), dans l'angiogenèse, dans la réparation de l'ADN et dans la maintenance des télomères, la détection de biomarqueurs spécifiques de tumeurs dans le cadre d'un ciblage thérapeutique, l'implication de la cyclooxygénase-2 (COX-2) dans la croissance de tumeurs pancréatiques.

Department of Human and Environmental Sciences, Faculty of Medicine, University of Pisa (Italy) : Lucia Migliore

Its area of interest is: presently interested in the study of genetic and environmental factors involved in the onset of complex neurodegenerative diseases (Alzheimer disease, Parkinson disease, Amiotrophic Lateral Sclerosis), according to the following research lines: Neurotoxins that may play a role in neurodegenerative disorders: we are focussing our attention on some neurotoxic metals, able to induce oxidative damage, Identification of “a battery of assays” for the detection of oxidative damage at peripheral level in of subjects at risk to develop AD, or with pre-pathogenic conditions (i.e. Mild Cognitive Impairment subjects, Down syndrome patients, young mothers of DS children), Studies aimed to primary prevention in subjects with pre-pathogenic conditions of neurodegenerative diseases, Studies on susceptibility genes (i.e. folate gene polymorphisms, Reduction of toxicity of conjugated nanoparticles for drug delivery.

Department of Neuroscience, Karolinska Institute (Sweden) : Olle Johansson 

Ce groupe étudie les effets sanitaires des champs électromagnétiques modernes, fabriqués par l'homme ainsi que l'électrosensibilité déficience fonctionnelle. Il a introduit la «dermatite écran" terme clinique pour expliquer les dommages cutanés qui se sont développés dans la fin des années 1970 lorsque les employés de bureau, d'abord en majorité des femmes, ont commencé à être placés devant des écrans d'ordinateur. De nos jours, l'électrohypersensibilité (EHS) est en Suède un handicap reconnu officiellement fonctionnel (c'est à dire qu'elle n'est pas considérée comme une maladie). L'équipe a, en outre, travaillé en profondeur dans des domaines tels que les maladies de peau, le cancer, les maladies des muqueuses, du cerveau et de la moelle épinière, la morphologie et la transmission synaptologique chimique, du système nerveux périphérique, les questions liées à la fonction cardiaque, la fonction des muscles squelettiques et le tissu conjonctif.

Department of Oncology, Orebro Medical Center (Sweden) : Lennart Hardell 

Le Docteur Lennart Hardell est Professeur en Oncologie médicale à l’University-Hospital d’Örebro (Suède).  Il travaille notamment sur les risques de cancer liés aux expositions aux pesticides et aux matières polluantes. Plus récemment, il a étudié avec son équipe le lien entre l’utilisation du téléphone.

Environmental Epidemiology and Cancer Registry Unit, National Cancer Institute, Milano (Italy):Paolo Crosignani 

Epidemiology for Cancer Prevention, Inserm and University of Bordeaux (France) : Annie Sasco

European Centre for Environment and Human Health, University of Exeter (UK) : Lora Fleming

Gastrointestinal Surgery Service, Hospital Clinic of Barcelona and AT Consultants (Spain) : Salvadora Delgado and Manuel Almarcha 

GreenTox/University of Zürich (Switzerland) : Margret Schlumpf

Metalund, Lund University (Sweden) : Maria Albin 

Associated Units (international collaborations) :

Boston University School of Public Health (United States) : Richard Clapp

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire