Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

28 juin 2013

Suisse : Discussion entre un électrohypersensible et le responsable du Bureau fédéral de l'égalité pour les personnes handicapées

Voici la récente discussion entre Monsieur Sosthène Berger, électrohypersensible, et Monsieur Andreas Rieder, responsable du Bureau fédéral de l'égalité pour les personnes handicapées (BFEH), Département fédéral de l'intérieur, Berne, Suisse. Elle concerne « le nouveau handicap » provoqué par l'activité électromagnétique. L’échange s’ouvre avec la réponse de M. Berger à la lettre du M. Rieder. 

Sujet: Re: L' EHS aucunement reconnue comme un handicap en Suisse.
Date : 17 Jun 2013

Cher Monsieur Rieder,

Merci pour votre réponse qui a le mérite d'être claire et honnête.

Pour résumer la situation, les EHS sont une minorité -3 à 35 % de la population, selon la gravité et les sources considérée- dont on se moque face à l'ampleur de la pollution électromagnétique actuelle et les
bénéfices mirobolantes qu'elle génère. A noter que des pays comme la Suède ou l'Allemagne, reconnaissent le syndrome des micro-ondes comme un handicap ou une maladie...

Ces mêmes EHS n'ont pas même le support de la Loi Fédérale pour se défendre malgré que celle-ci est explicite à ce sujet. Voir Loi fédérale sur la protection de l'environnement 814.01, art. 13 en particulier.  (http://www.admin.ch/opc/fr/classified-compilation/19830267/index.html)

C'est de la discrimination illégale à plusieurs titres et deviendra un génocide, à moyen terme.

C'est ce que nous savions déjà, mais exprimé par un Chef de Bureau fédéral pour l’Égalité, cela prend une allure plus officielle!

Il faudra donc bien attendre des morts (cancers multiples) et des handicapés par centaines de milliers (EHS, Alzheimer, autisme, hyperactivité, épilepsie, diabète, etc.) pour que les Autorités réalisent que la population est en déclin ("Science & Vie" relate déjà ce phénomène dans son dernier numéro), probablement à cause de la généralisation des micro-ondes qui, je le rappelle, étaient utilisées comme armes létales durant la guerre froide -et le sont probablement encore.

L’appât du gain est bien plus puissant que la santé des citoyens d'une civilisation en déclin...

En attendant, nous devrons prendre nos précautions et tâcher de nous protéger ainsi que nos filles de 7 et 10 ans contre cette pollution omniprésente, au moyen de vêtements couteux et mal pratiques, afin de leur épargner de graves préjudices quant à leur capital-santé. Voir Microwaves Most Dangers.pdf annexé. [Cette présentation par de Barrie Trower en deux parties est disponible sur le site Towards Better Health.]

Quant au psychologue dont vous me parlez et que j'ai consulté il y a plus d'un an, il m'a assuré qu'il ne pouvait pas grand-chose pour moi et que la protection et l'éviction étaient les seules issues. Carnaval tous les jours!

Merci pour votre honnêteté et bonnes salutations.

Sosthène BERGER
Ing. Dipl. HES

www.GigaSmog.ch


Réponse du M. Rieder, 17 juin 2013 à la lettre du M. Berger du 21 avril 2013 :

Monsieur,

Il a malheureusement fallu plus de temps que prévu pour répondre à votre courriel. L'une des raisons est qu'il est difficile de donner une réponse appropriée à votre demande certes très concrète mais concernant une situation très particulière. En effet, dans le cas de l'hypersensibilité électromagnétique, l'accroissement exceptionnel du nombre et de la diversité des sources de champ électromagnétique rendent à ce jour leur maîtrise extrêmement difficile. Je suis donc au regret de vous dire que malgré tous nos efforts, cela n'est pas possible de donner suite à votre demande.

Le but de la loi sur l'égalité pour les handicapés est en effet de créer les conditions requises pour permettre aux personnes en situation de handicap de participer à la vie en société. Mais cette loi ne fournit pas de base spécifique pour tenir compte d'une situation aussi complexe que la vôtre. Vouloir trouver des solutions fondées sur le droit de l'égalité pour résoudre les difficultés auxquelles vous vous voyez confronté serait en l'état une entreprise vaine. Et vous promettre plus ne serait pas correct.

Je ne peux donc que vous conseiller de chercher, avec l'aide de votre psychologue, de votre médecin et, le cas échéant d'autres personnes concernées, des solutions adaptées à votre cas personnel plutôt que vouloir modifier les conditions générales de la vie en société. Ces solutions se trouvent par conséquent plutôt dans le domaine du droit des assurances sociales que dans l'égalité des personnes handicapées.

Regrettant vivement de ne pouvoir vous donner de réponse plus détaillée, je vous prie d'agréer, Monsieur, mes meilleures salutations.

Andreas Rieder
Responsable du BFEH

Département fédéral de l'intérieur DFI
Secrétariat général DFI
Bureau fédéral de l'égalité pour
les personnes handicapées BFEH

Inselgasse 1, 3003 Berne
Tél. +41 31 32 38394
Numéro de fax +41 31 32 24437
Andreas.Rieder@gs-edi.admin.ch
www.edi.admin.ch


Lettre du M. Berger à M. Rieder, 21 avril 2013 :

Bonjour Monsieur Rieder,

Des handicaps physiques ou mentaux il en est des plus divers, et ce n'est pas moi qui vais vous en parler, vous êtes le spécialiste en ce domaine.

Toutefois, il en est un nouveau dont je souffre depuis deux ans.

Je vous invite à lire ce qui suit...

*** UN CAS PARMI D'AUTRES ***

Pendant plusieurs années, j'ai vu mon capital-santé diminuer, malgré un mode de vie sain et une condition physique entretenue. Je n'avais alors que 46 ans. De multiples et nombreux troubles physiques et fonctionnels sont apparus, tels que troubles du sommeil, acouphènes, céphalées chroniques, vertiges,
évanouissements, palpitation cardiaques et musculaires, troubles de l'humeur avec apathie suivie de crises de colère, purpura, saignements gingivaux, douleurs dentaires, dégradation de la formule sanguine (cholestérols) , baisse régulière des thrombocytes, perte de masse corporelle, etc.

Après une difficile et longue réflexion et de multiples consultations et analyses médicales, j'ai commencé à me protéger des champs électromagnétiques haute fréquence de la téléphonie mobile et autre gadgets.

Le seul changement dans mon mode de vie a été de me protéger des rayonnements électromagnétiques. Depuis ce moment, les paramètres physiologiques énoncés ci-dessus sont redevenus normaux et les
troubles fonctionnels ont tous disparus à l'exception d'un acouphène. Ma masse corporelle est redevenue ce qu'elle était -normale.

La preuve évidente que l'électro-smog affecte mon organisme, ce sont les valeurs des analyses sanguines: Rapport de LDL et HDL qui est redevenu normal comme à 30 ans (le "bon" cholestérol a doublé et le "mauvais" est descendu d'un tiers), les thrombocytes qui depuis 2005 descendaient et étaient arrivés à la limite inférieure admissible sans que l'hématologue ne puisse en expliquer la cause sont remontés de 11'000 en six mois.

Sur les 7 médecins consultés, il y en a tout de même deux qui ont admis ne pas connaitre précisément les effets des miro-ondes sur la physiologie humaine (dont l'hématologue) et deux autres ont reconnu qu'il pouvait y avoir un effet nocif selon les individus. Les autres médecins ont tout nié en bloc.

Le syndrome d'EHS n'est en rien une affection psychique et cela m'a été confirmé par un psychologue professionnel que je suis allé consulter sur ordonnance de mon généraliste. Le psychologue est formel à ce sujet. Le seul soutien qu'il puisse m'apporter est d'accepter le regard des autres sur mes vêtements de protection, ou accepter d'être plus ou moins exclu de notre société créatrice de cette pollution électronique.

**** CONSÉQUENCES D'EXCLUSION CIVIQUE ***

La téléphonie passive est un problème qui mène à l'exclusion sociale d'une personne souffrant du phénomène EHS.

Les conséquences civiques sont extrêmement lourdes et comprennent:

- Préjudices majeur au capital-santé.

- Privation de liberté vestimentaire due au port obligatoire de vêtements de protection couvrant l'ensemble du corps y compris la tête et même par des températures estivales.

- Privation de liberté géographique tant en ville qu'en campagne du fait de la couverture multiple (au moins trois opérateurs) de notre territoire par la téléphonie mobile.

- Privation des droits de citoyenneté étant donné que toutes les administrations, tribunaux, gares, polices, hôpitaux, écoles, etc. sont dotés de multiples installations WiFi, téléphones DECT, sans compter les portables des fonctionnaires et employés.

- Perte de travail rémunéré (ce qui a été mon cas)

- Difficulté de couple, séparation ou divorce

- Impossibilité d'assumer une partie des attributions parentales

- etc.

Ainsi, par la présente missive, en vertu de la Loi fédérale sur l'élimination des inégalités frappant les personnes handicapées (RS 151.3) qui stipule:

Art. 1 But
1 La présente loi a pour but de prévenir, de réduire ou d'éliminer les inégalités qui frappent les personnes handicapées.

2 Elle crée des conditions propres à faciliter aux personnes handicapées la participation à la vie de la société, en les aidant notamment à être autonomes dans l'établissement de contacts sociaux, dans l'accomplissement d'une formation et dans l'exercice d'une activité professionnelle.

Je vous demande de m'indiquer la marche à suivre afin de bénéficier de l'aide prévue par la loi, afin notamment de:

1/ M'aider à assumer les importantes dépenses nécessaires à ma protection et

2/ Concernant les services administratifs (déchèterie, administrations communales, cantonales, postes de police, services des auto, etc.) qui ne me sont plus accessibles du fait des nombreux équipements fonctionnant en hyperfréquences dans ces endroits.

Vous trouverez dans ces questions un intéressant challenge à relever concernant un nouveau handicap provoqué par l'activité électromagnétique débridée générée par l'homme aux graves détriments d'une partie grandissante de la population.

Veuillez recevoir Monsieur Rieder, mes salutations respectueuses.

Sosthène BERGER
Ing. Dipl. HES

www.GigaSmog.ch

1 commentaire:

  1. bonjour!!!!
    C'est un plaisir pour moi de vous contacter, et permettez moi de vous dire que je suis admiratif du travail que vous faites pour défendre la cause des EHS. je suis autant préoccuper par ce mal qui est la maladie de notre société technologique prétendue évoluer.
    Je souhaiterais partager avec vous une experience. mon jeune frere soufre de ce mal et au cour de mes recherches je suis tomber sur un dispositif simple qui crée un environnement neutre de toute agression électromagnétique. A ce jour lui et ma famille se portent très bien grâce a ce dispositif entièrement naturel.
    je souhaiterait partager ceci avec d'autre personne qui sont toucher. si cela peu leur permettre de trouver un havre de paix dans cet environnement hyper polluer j'en serai plus que combler. nous avons établie une petite brochure d'information pour sensibiliser les personne atteinte de ce mal et tout les être humains qui sont en réalité a risque.nous pourrons vous le transmettre au besoin.
    cordialement merci.

    RépondreSupprimer