Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

5 mars 2017

Nouvelles des Etats-Unis: Maryland, le premier Etat à recommander la réduction des rayonnements "sans fil" à l'école

(Choix d'image par la Rédactrice de "Mieux Prévenir")
Le Conseil consultatif de l'État du Maryland recommande de réduire les rayonnements « sans fil » à l'école pour protéger les enfants.
Sommaire du communiqué de Environmental Health Trust , du 3 mars 2017

Teton Village, WY - (SBWIRE) - 03/03/2017 - Après avoir examiné les nouvelles preuves croissantes sur les risques pour la santé du rayonnement sans fil, le Conseil consultatif sur la santé et la protection environnementales des enfants du Maryland (CEHPAC) recommande aux districts scolaires locaux de réduire les expositions au rayonnement sans fil en classe en installant des connexions internet câblées plutôt que du sans fil. C'est le premier État de la nation à prendre de telles mesures.

Dans leurs recommandations pour minimiser l’exposition, le Conseil a cité les constatations récentes du U.S. National Toxicology Program (NTP) de taux accrus de rares cancers malins chez les animaux, ainsi que de la vulnérabilité significative des enfants à la radiation.

Le Conseil consultatif recommande les points suivants:

1. Le ministère de l'Éducation de l'État du Maryland devrait recommander aux écoles locales envisagent d'utiliser des périphériques câblés. Le Wi-Fi peut être désactivé et un réseau local câblé (LAN) peut fournir une forme fiable et sécurisée de réseau ... sans aucune exposition aux champs électromagnétiques à micro-ondes.

2. Nouvelle constructions et rénovations: Si une nouvelle salle de classe doit être construite ou des travaux électriques doivent être effectués dans une salle de classe existante, les câbles peuvent être ajoutés en même temps, fournissant un accès au réseau filaire (et non sans fil) avec un minimum de temps et de dépenses supplémentaires.

3. Le ministère de l'Éducation du Maryland devrait recommander que les écoles locales utilisent des stratégies pour minimiser les expositions: Qu’elles demandent aux enfants de placer les appareils sur des pupitres afin que ceux-ci servent de barrière entre l'appareil et le corps; que les ordinateurs portables soient placés de telle sorte que les écrans (où se trouvent les antennes) soient aussi loin que possible des têtes des enfants ; que des écrans conçus pour réduire la fatigue oculaire soient utilisés; qu’il y ait un interrupteur pour arrêter le routeur lorsque celui-ci n'est pas utilisé.

4. Le ministère de la Santé et de l'Hygiène mentale du Maryland devrait suggérer au public des moyens de réduire l'exposition: Éloignez-vous des routeurs Wi-Fi, surtout lorsque les gens l'utilisent pour accéder à Internet. Eteignez le Wi-Fi des ordinateurs lorsqu’on ne l’utilise pas. Mettez les tablettes en mode avion pour jouer à des jeux ou regarder des vidéos déjà téléchargées sur l'appareil.

5. L'Assemblée générale devrait envisager de financer l'éducation et la recherche sur les rayonnements électromagnétiques et la santé, car les écoles sont en train d'ajouter le Wi-Fi dans les salles de classe.

6. Le ministère de la Santé et de l'Hygiène mentale du Maryland devrait demander au ministère américain de la Santé et des Services sociaux de demander officiellement à la FCC [Federal Communications Commission] de revoir la limite d'exposition pour assurer qu'elle protège la santé des enfants et qu'elle est basée sur la science actuelle.

7. Le rapport doit être partagé avec le Département américain de la santé et des services sociaux, la Commission fédérale des communications, le Département d'éducation du Maryland et l'Assemblée générale du Maryland.

Si le présent rapport met l'accent sur le rayonnement Wi-Fi dans les écoles, il existe d'autres préoccupations au sujet des téléphones portables et des antennes de téléphonie mobile. Le CEHPAC prévoit examiner ces questions plus larges au cours de la prochaine année.

« L'avenir sain de nos enfants repose sur les actions responsables d'aujourd'hui », a déclaré Theodora Scarato de l’Environmental Health Trust. « L'apprentissage du 21ème siècle devrait inclure la science du 21ème siècle. »

Scarato a répondu à la recherche qui a trouvé qu'en plus de l'augmentation du cancer, le sans fil altère le développement du cerveau :« Les connexions filaires à l'école constituent une partie importante d'un environnement scolaire sain et sécuritaire, respectant non seulement nos enfants, mais aussi les enseignants et le personnel. »

Source: Environmental Health Trust

Article original :
http://www.sbwire.com/press-releases/first-state-in-the-nation-maryland-state-advisory-council-recommends-reducing-school-wireless-to-protect-children-777904.htm

Texte en français édité le 9 mars 2017

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire