Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

15 oct. 2018

Suisse : Les jeunes expriment toujours plus leur mal-être

Les jeunes expriment toujours plus leur mal-être
Par Caroline Zuercher, ABO+ tdg.ch, 15 octobre 2018

Santé mentale  Sur les réseaux sociaux comme au 147, les questions liées au stress, à l’angoisse ou à l’estime de soi gagnent en importance.

«L’anxiété, c’est quand je ne réussis pas à sortir les mots de ma bouche malgré toute ma volonté de dire quelque chose.» Ce message traduit de l’anglais se trouve sur Instagram. Comme en réponse, on peut lire ailleurs: «Faites juste ce que vous pouvez faire aujourd’hui, OK?»

Sur la Toile, on trouve des publications de personnes qui souffrent ou se réjouissent de petites victoires contre leurs troubles psychiques; on trouve aussi des comptes bienveillants qui fournissent des conseils ou hébergent des dessins pour combattre «les fantômes mentaux». Ces bouteilles lancées dans la mer des réseaux sociaux ne sont de loin pas uniques. Sur Instagram, le hashtag «anxiety» enregistre plus de 9 millions de publications, «stress» plus de 4 millions, «insomnia» 3 millions… Parmi ces messages, beaucoup émanent de jeunes. Anxieux ou mal dans leur peau, ils le sont. Et ils le disent.

Le cancer du sein à 21 ans, ce n'est pas normal - article de 2015

"Re-published" 15 octobre 2018 :

Le cancer du sein à 21 ans, ce n'est pas normal
par André Fauteux, Éditeur et rédacteur en chef du magazine La Maison du 21e siècle - courriel, Huffington Post Québec, 20 avril 2015

Sept cas de cancer du sein inhabituels ont été découverts aux États-Unis chez des jeunes femmes qui ont porté leur téléphone cellulaire allumé dans leur soutien-gorge pendant des années, ignorant qu'elles s'exposaient directement au rayonnement de micro-ondes. «Ce n'est pas une bonne idée, dit l'ancienne conseillère de Bill Clinton en matière de sécurité des produits chimiques, l'épidémiologiste Devra Davis. En fait, les téléphones sont livrés avec des avertissements spécifiques des fabricants contre ce genre de pratique.»

Mises en garde des fabricants

En effet, Apple recommande de tenir l'iPhone à au moins 10 mm du corps à tout moment et d'utiliser un casque d'écoute ou un haut-parleur durant un appel. Cette mise en garde est disponible dans l'iPhone sous la rubrique «Settings» puis en sélectionnant «General> About> Legal> RF exposure». Le BlackBerry et autres téléphones intelligents comportent des avertissements similaires, comme « Ne gardez pas le téléphone dans la poche » et « Gardez le téléphone à 2,54 cm de distance de l'abdomen des femmes enceintes ou des adolescents. » « Contrairement à la plupart des autres contenus de l'iPhone, le texte de cette mise en garde ne peut être agrandi ni copié », déplore Devra Davis.

13 oct. 2018

Suisse : 5G : Il faut protéger la population

5G : Il faut protéger la population
A propos de l'article intitulé : "L'arrivée de la 5G en Suisse suscite un intense débat" ("24 heures" du 26 septembre 2018

Courrier des lecteurs, 24heures.ch, 11 octobre 2018

La 5G nécessite une plus grande capacité de nos antennes,
mais une partie importante de la population craint
l'exposition aux ondes.
Keystone
Le Conseil national se penche sur la révision de la loi sur les télécommunications. Certaines dispositions réduisant l’exposition aux ondes des utilisateurs de la téléphonie mobile pourraient être écartées, par exemple, l'installation des câbles au lieu du WLAN pour connecter à Internet. En 2011, le Centre international de recherche sur le cancer a classé les champs électromagnétiques (EM) de radiofréquences comme peut‐être cancérogènes pour l’homme (Groupe 2B). Le WLAN émet le même type d’ondes. Aujourd’hui, il y a assez de preuves pour reclassés ces ondes comme cancérogènes (Groupe 1).

La loi n’assurerait pas non plus la protection des enfants et des jeunes contre les dangers liés à l'utilisation des services de télécommunications.

France : Enfants malformés, la lanceuse d’alerte bientôt licenciée ?

Enfants malformés, la lanceuse d’alerte bientôt licenciée ?
PAR GUILLAUME LAMYlyoncapitale.fr, 12 octobre 2018

L'équipe du Remera, l'organisme qui a révélé le "scandale sanitaire" des enfants malformés dans l'Ain, est convoquée le 16 octobre par les Hospices civils de Lyon, en vue de son licenciement.

© Fred Dufour/AFP
L'alerte a été lancée par le Registre des malformations en Rhône-Alpes (Remera) : entre 2009 et 2014, dans un rayon de dix-sept kilomètres autour du village de Druillat (à dix kilomètres à vol d'oiseau d'Ambérieu-en-Bugey), dans l'Ain, sept enfants sont nés avec une malformation de leur main ou de leur bras. On appelle cela une agénésie transversale du membre supérieur, c'est-à-dire l'absence ou l'atrophie de certains organes au niveau de l'épaule, du coude ou du poignet, due à un arrêt dans le développement embryonnaire. "Cela correspond à un un taux de malformations 58 fois supérieur au taux anormalement attendu pour de telles malformations !” s'étrangle Emmanuelle Amar, la directrice générale du Remera. L'affaire a fait grand bruit jusque sur les bancs de l'Assemblée nationale.

Lire : Enfants et veaux malformés dans l’Ain : "vers un scandale sanitaire".

11 oct. 2018

France : Electrosensibilité : pourquoi ce syndrome intrigue tant

Electrosensibilité : pourquoi ce syndrome intrigue tant
par Cyril Simon, leparisien.fr, 10 octobre 2018

Impossible de chiffrer le nombre d'électrosensible en
France.  LP
Fin septembre, un tribunal versaillais a reconnu le malaise d’un homme électro hypersensible comme accident du travail. Une première en France.

« Pendant des années, on nous a pris pour des fous. Pour des malades imaginaires ». Sophie Pelletier sent le vent tourner. Le 27 septembre, la présidente de PRIARTEM, une association d’aide aux électrosensibles, n’a pu qu’applaudir la décision du tribunal des affaires de sécurité sociale de Versailles.

Le malaise en 2013 d’un technicien d’une entreprise de télécommunications venait en effet d’être reconnu comme accident du travail. A l’époque, il avait été maintenu à son poste quand bien même la médecine du travail préconisait de freiner son exposition aux ondes électromagnétiques.

France : Yvelines : un homme reconnu victime d'accident du travail en raison de son électrosensibilité

Yvelines : un homme reconnu victime d'accident du travail en raison de son électrosensibilité
europe1.fr, 10 octobre 2018

Dans sa décision, le Tass estime que "l'existence d'une cause
étrangère exclusive de cet accident n'est pas rapportée"
et qu'il pouvait être imputé au travail. @ AFP
Une première expertise médicale avait conclu à un malaise d'origine "psychiatrique" provoqué par des "troubles anxieux", sans rapport avec l'environnement au travail.

Un homme diagnostiqué électrosensible a été reconnu victime d'un accident du travail en raison de son intolérance aux ondes électromagnétiques par le tribunal des affaires de sécurité sociale (Tass) des Yvelines. Ce technicien d'un service client d'une entreprise de télécommunications avait été victime d'un malaise le 6 novembre 2013 sur son lieu de travail.

8 oct. 2018

France : Bébés sans bras : il s'agit d' "un véritable mensonge d'État", selon un cancérologue

Bébés sans bras : il s'agit d'"un véritable mensonge d'État", selon un cancérologue
par Christelle Rebière, Journaliste RTL, rtl.fr, 8 octobre 2018

Le cancérologue Dominique Belpomme, Crédit:
Mehdi Fedouach / AFP
Dominique Belpomme s'exprime sur les cas mystérieux de bébés nés sans mains, bras ou avant-bras dans trois endroits de France.

Des cas de bébés nés sans mains, bras ou avant-bras dans trois endroits de France ont alerté les autorités sanitaires ces dernières années. Pour le moment, aucune cause n'a pu être mise en évidence par leurs enquêtes. Ces cas groupés ont été observés dans l'Ain, en Loire-Atlantique et en Bretagne, à chaque fois dans un périmètre restreint.

Yannick Jadot a estimé sur RTL "très probable" que les malformations de plusieurs bébés dans trois départements sont dues aux pesticides des champs environnants. Le professeur et cancérologue Dominique Belpomme va dans le sens de l'élu et affirme qu'il s'agit d'"un véritable mensonge d'État". "Il y a des données scientifiques internationales qui prouvent que les pesticides peuvent générer des malformations congénitales", affirme-t-il.

France : Bébés nés sans bras : "Très probable que ces malformations soient liées aux pesticides", dit Yannick Jadot sur RTL

Bébés nés sans bras : "Très probable que ces malformations soient liées aux pesticides", dit Yannick Jadot sur RTL
par Elizabeth Martichoux et Marie-Pierre Haddadm rtl.fr, 8 octobre 2018

INVITÉ RTL - Le député européen écologiste estime "très probable" que les malformations de plusieurs bébés dans trois départements sont dues aux pesticides des champs environnants.

Des cas de bébés nés sans mains, bras ou avant-bras dans trois endroits de France ont alerté les autorités sanitaires ces dernières années mais aucune cause n'a pu être mise en évidence par leurs enquêtes.

Ces cas groupés ont été observés dans l'Ain (7 naissances entre 2009 et 2014), en Loire-Atlantique (3 naissances entre 2007 et 2008) et en Bretagne (4 naissances entre 2011 et 2013), à chaque fois dans un périmètre restreint. Ils ont suscité des inquiétudes dans les zones concernées.