Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

31 août 2018

Intolérance aux ondes électromagnétiques : Lettre envoyée à de nombreux cardiologues à Genève

Lettre envoyée à de nombreux cardiologues à Genève 
(juin-juillet 2018)

Madame/Monsieur,

Permettez-moi de vous présenter un sujet qui est largement négligé par le milieu médical – l’intolérance aux ondes électromagnétiques. Il est estimé que 5% de la population suisse est intolérante et avec l’installation croissante des technologies sans fil dans notre environnement, ce nombre va augmenter.

Je suis membre active d’une association qui sensibilise la population aux risques sanitaires des technologies sans fil, l’ARA (Association Romande Alerte aux Ondes Électromagnétiques). J’écris cette lettre car, récemment, dans un cabinet de cardiologue à Genève ayant un Wi-Fi très fort, mes troubles cardiaques se sont aggravés. Je suis intolérante aux ondes EM, surtout en ce qui concerne le Wi-Fi. J’ai parlé au médecin et aux personnes à la réception, mais ils ne voulaient rien savoir et ont même déclaré que le seul moyen d’accéder à internet est par le Wi-Fi. C’est un message répandu par l’industrie des télécommunications, mais qui est faux. En effet, on peut avoir un accès câblé à internet, ainsi que des téléphones filaires, ce qui protège les utilisateurs des effets sur la santé du sans fil.

30 août 2018

Ondes électromagnétiques : Risques sanitaires : Cynisme à tous les étages

"Il existe bien un risque sanitaire, mais l’objectif reste toujours de vendre des portables à un maximum de gens."

RISQUES SANITAIRES : CYNISME À TOUS LES ÉTAGES
par Nicolas Bérard, L'âge de faire, juillet 2018

Ni les autorités ni les opérateurs ne sont encore en mesure d’assurer le public de l’innocuité des ondes électromagnétiques. Mais il est hors de question de déstabiliser un si juteux commerce.

Voilà que les opérateurs de téléphonie eux-mêmes commencent à s’inquiéter des effets que pourraient avoir les ondes électromagnétiques sur la santé humaine… Et cela pour une simple raison : ce serait évidemment très, très mauvais pour leurs affaires. British Telecom, l’équivalent de France Telecom (pardon, Orange !) outre-Manche, a ainsi préféré prévenir ses actionnaires dans son rapport annuel de 2017, comme l’a noté un article du Mirror relevé par l’association Robin des toits : « Nous ne pouvons fournir l’assurance absolue que la recherche dans le futur n’établisse pas de liens entre les émissions de radiofréquences et les risques sanitaires ». Autre mastodonte de la téléphonie, Nokia, qui explique pour sa part : « Certains résultats de recherche ont indiqué que les ondes électromagnétiques émises par les téléphones portables et les stations de base peuvent avoir des effets néfastes sur la santé, comme l’augmentation du risque de cancer ». Ce qui lui pose évidemment problème, car « les inquiétudes sur les effets néfastes sur la santé pourraient rendre difficile l’acquisition et la fidélisation des clients. » Les choses sont donc claires : il existe bien un risque sanitaire, mais l’objectif reste toujours de vendre des portables à un maximum de gens.

29 août 2018

L'incidence des cancers de l'enfant monte en flèche : La vie moderne détruit-elle la santé de nos enfants ?

Article très important - traduction de l'anglais par DeepL.

L'incidence des cancers de l'enfant monte en flèche : La vie moderne détruit-elle la santé de nos enfants ?
par l'équipe du World Mercury Project, worldmercuryproject.org, 28 août 2018

Personne n'aime vraiment parler du cancer, et les cancers infantiles sont un sujet de conversation particulièrement désagréable. Pourtant, le fait est que les cancers figurent parmi les quatre principales causes de décès chez les enfants et les adultes. Les plus récentes statistiques américaines sur le cancer chez les jeunes (moins de 20 ans), qui couvrent les années 2001-2014, indiquent une augmentation constante des taux de cancer pédiatrique au cours de cette période.

Des preuves évidentes du risque de cancer des radiofréquences des téléphones portables

Dans un nouveau document (en anglais) intitulé "Des preuves évidentes du risque de cancer des radiofréquences des téléphones portables" publié dans la revue IEEE Microwave Magazine, le Dr James C. Lin déclare que les résultats de l’étude du "National Toxicology Program" sur le rayonnement des téléphones mobiles suggèrent que les directives actuelles relatives à l'exposition aux radiofréquences (RF) ne permettent pas de protéger la santé humaine. En outre, le document recommande que le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) réévalue la recherche et envisage d’améliorer la classification des rayonnements RF de «possiblement cancérogène pour l’homme» (groupe 2B) à probablement cancérogène (groupe 2A). Merci au Dr Joel Moskowitz pour son analyse et son action d'information et de protection de la santé des utilisateurs de téléphonie mobile.

National Toxicology Program Finds Cell Phone Radiation Causes Cancer
saferemr.com, 28 August 2018

“Clear evidence of cell-phone RF radiation cancer risk”

La démission de Nicolas Hulot : L'écologie, cette fatalité française

L’écologie, cette fatalité française
par Richard Werly, letemps.ch, 28 août 2018

EDITORIAL. En démissionnant avec fracas du gouvernement français, Nicolas Hulot signe un échec supplémentaire de l’écologie politique dans l’Hexagone. En cause? D’une part, l’autisme économique des Verts français. Et, de l’autre, l’extrême difficulté à changer un système verrouillé par de (trop) puissants lobbies

Nicolas Hulot estime avoir échoué. Ce constat, simple et lapidaire, explique l’émotion de l’ancien animateur de télévision lorsqu’il a annoncé, mardi matin, son départ immédiat du gouvernement français. Hulot, le héros d’Ushuaïa, n’avait jusque-là jamais échoué dans ses paris les plus fous. Il avait survolé les déserts, exploré les océans, tenu des foules de téléspectateurs en haleine sur le thème: ne renoncez pas. La Terre est trop belle. Battez-vous avec moi.

Le smartphone déforme nos mains et nos bras

Le smartphone déforme nos mains et nos bras
20min.ch / cht/nxp, 28 août 2018
Tenir le smartphone sur son auriculaire et scroller l'écran
avec son pouce n'est pas sans conséquence.
(Photo: Keystone)

Les téléphones portables sont en train de modifier nos mains et provoquent des tendinites et inflammations dans le bras ou les doigts.

On le sait déjà grâce à une multitude d'études sur le sujet: le smartphone est nocif pour nos yeux et perturbe notre sommeil en raison du temps passé devant la lumière bleue des écrans. On sait également qu'il provoque des tensions sur notre nuque à force de nous pencher sur lui pendant des heures. Ce qu'on sait moins en revanche, c'est qu'il commence à déformer nos mains.

C'est le site slate.fr qui rend attentif à ce risque ce mardi. Plusieurs phénomènes s'observent, explique-t-il. D'abord l'aspect de l'auriculaire, celui sur lequel repose le téléphone dans la main, est en train de se modifier. Certains utilisateurs commencent en effet à y apercevoir de la corne en raison de la pression et du frottement exercé par l'appareil.

28 août 2018

Les Canadiens sont invités à partager leurs expériences relativement aux pratiques de vente des services de télécommunication

Les Canadiens sont invités à partager leurs expériences relativement aux pratiques de vente des services de télécommunication
canada.ca, 16 juillet 2018

De : Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes
Communiqué de presse

Le CRTC lance une enquête afin de déterminer si des pratiques de vente trompeuses ou agressives sont employées par les grands fournisseurs de services de télécommunication

Le 16 juillet 2018, Ottawa­-Gatineau – À compter d’aujourd’hui, les Canadiens sont invités à faire part de leurs expériences personnelles concernant d’éventuelles pratiques de vente au détail trompeuses ou agressives employées par les grands fournisseurs de services de télécommunication. Le CRTC accepte les commentaires jusqu’au 30 août 2018.

Les Canadiens peuvent participer à cette consultation en :
remplissant le formulaire en ligne;

  • écrivant au secrétaire général, CRTC, Ottawa (Ontario) K1A ON2;
  • envoyant une télécopie au 819­994­0218;
  • utilisant le service sécurisé Mon compte CRTC (CléGC) pour soumettre des renseignements confidentiels.

Suisse : Note du Service de l'enfance et de la jeunesse du canton de Genève sur les risques pour la santé des usages du numérique

Pour la rendre plus visible, nous avons copié le texte pdf de la note du juillet 2017 du Service de santé de l'enfance et de la jeunesse "Usages du numérique:  risques pour la santé".  On a mis un commentaire sur leur site pour encourager d'autres initiatives similaires.
Cliquez sur l'image à droit du "Commentaires" sur le lien ici.


REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE
Département de l'instruction publique, de la culture et du sport
Office de l'enfance et de la jeunesse
Service de santé de l'enfance et de la jeunesse

Usages du numérique: risques pour la santé 
juillet 2017

Introduction

Au cours des deux dernières décennies, l'usage des MITIC a connu un essor extrêmement important et l'accès des enfants aux écrans, limité jusqu'alors à la télévision, s'est considérablement développé. Les plus jeunes sont aujourd'hui déjà exposés à ces moyens technologiques et les préoccupations du monde médical et éducatif face aux effets éventuels sur la santé et le développement des enfants font l'objet d'études et de publications de plus en plus fréquents.

L'usage du numérique à des fins éducatives et dans l'enseignement prend de l'ampleur. Il importe de connaitre les effets sur la santé engendrés par les MITIC et de tenir compte du fait que l'usage récréatif de ces dispositifs est également en augmentation. La plupart des problématiques décrites ci-dessous sont d'autant plus importantes que l'usage des écrans est précoce et prolongé. L'introduction du numérique à l'école est également l'occasion de passer des messages préventifs aux enfants et jeunes pour un usage optimal de ces dispositifs.

Le smartphone n'a pas sa place à l'école : L'Edito du Rédacteur en chef, Le Matin

L'avis du Rédacteur en chef d'un journal populaire de Suisse  sur l'înterdiction de téléphones portables à l'école :  "Interdire les téléphones aux élèves dans l'enceinte de l'école peut paraître excessif et difficile à mettre en pratique, mais c'est sûrement par là qu'il faut passer pour remettre les choses à leur place, jusqu'à un âge limite à définir, les smartphones n'ont rien à faire dans le préau et dans les classes."

Le smartphone n'a pas sa place à l'école 
L'Edito de Grégoire Nappey, Rédacteur en chef, Le Matin, 12 décembre 2017
gregoire.nappey@lematin.ch, Twitter @6GNappey

Grégoire Nappey
La scène se passe lors d'une séance d'information pour les parents d'élèves de 7e; les enfants ont 10-11 ans.  Interrogé sur leur encadrement méthodologique (comment leur faire penser à prendre tel cahier ou telle fiche pour faire les devoirs), le maître répond, fataliste: "De toute façon, ils ont oublié quelque chose, ils ont leur groupe Whats/App et s'arrangent entre eux..."

J'étais à cette séance.  Et cette réponse m'a choqué.  Certes, dans la classe en question, seuls trois enfants sur vingt n'ont pas de smartphone, ni de téléphone portable basique.  Proportion qui me paraît tout à fait inadéquate à cet âge, ce que semblent appuyer les spécialistes.  Mais la responsabilisation des élèves à une bonne organisation de leur travail peut-être se limiter à la facilité d'un messagerie?

Genève : Le natel à l'école fait débat en cette rentrée

"Apprendre aux enfants les risques et les avantages engendrés par les technologies serait de salubrité publique." C’est la responsabilité des enseignants d’éduquer les élèves sur les moyens de réduire l'exposition aux rayonnements provenant de la technologie sans fil. Cet article traite davantage des aspects sociaux de l'utilisation des smartphones.

«C’est vraiment sûr, on part sans natel?»
par Aurélie Toninato, ABO+, tdg.ch, mis à jour le 28 août 2018

L'usage du natel par les élèves fait débat, notamment à
Genève, où le DIP réfléchit à la possibilité de bannir les
portables des écoles. 
Image: Getty Images
Éducation Des élèves sont partis en voyage d’études sans leur portable. Ils racontent l’expérience, entre crainte pour leur identité numérique et l’absence de photos donc de souvenirs.

En ce jour de rentrée scolaire, 76 000 élèves reprennent le chemin de l’école. Et presque autant de téléphones portables, dans le sac ou la poche d’une majorité d’entre eux. Alors que l’usage du natel par les élèves fait débat (la cheffe de l’Instruction publique, Anne Emery-Torracinta, veut ouvrir la réflexion sur la possibilité de bannir les portables dans les écoles), retour sur une expérience inédite organisée au Cycle d’orientation des Grandes-Communes, à Onex.

Hypersensibilité chimique multiple (MCS) : Le calvaire de Marc Sachot

Santé :
MCS : LE CALVAIRE DE MARC SACHOT

par Arnault Varanne, 7apoitiers.fr, 28 août 2018

Atteint du syndrome d’hypersensibilité chimique multiple (MCS), Marc Sachot souffre en silence depuis plusieurs années. Sa vie quotidienne s’est transformée en « enfer ». Le Poitevin a créé un collectif national pour défendre les intérêts de tous ceux et celles qui sont atteints des mêmes maux.

Il lui aura fallu trois ans pour « comprendre ce qui lui arrivait ». Trois longues années de souffrance, d’intolérances diverses et variées, de maux de tête, de diarrhées à répétition… Et même deux œdèmes de Quincke et un choc anaphylactique. Marc Sachot a « frôlé la mort », mais il est aujourd’hui résolu à se battre pour vivre. Ou survivre, sachant que son quotidien s’apparente à une course d’obstacles permanente. Les gestes les plus banals lui sont désormais inaccessibles.

S’habiller dans d’autres matières que le coton bio, faire le ménage avec des produits classiques, les courses, se balader dans la rue ou en pleine campagne, respirer des effluves de parfum… Tout ceci entraîne des réactions de son corps plus ou moins violentes. « J’adorais voyager, je ne peux plus. Faire la fête avec les copains, c’est aussi compliqué… » L’ex-ingénieur de production souffre du syndrome d’hypersensibilité chimique multiple dit MCS pour Multiple chemical sensitivity.

« La France est en retard »

25 août 2018

Smartphone, le temps du silence

Smartphone, le temps du silence
par Laure Lugon, letemps.ch, 24 août 2018

EDITORIAL. Le débat sur la place du téléphone portable à l’école obligatoire prend de l’ampleur en Suisse romande. Dans le milieu scolaire il est nécessaire de privilégier la transmission du savoir, les échanges, et laisser de côté les écrans

Permettez une anecdote. Dans une école secondaire valaisanne, des parents ont interpellé un enseignant sur l’opportunité d’avoir une calculette en classe alors que le smartphone de l’élève sait aussi compter. La réponse tient tout entière dans l’adverbe «aussi». Le téléphone portable, agora des temps modernes, devrait être rebaptisé, tant sa qualité de téléphone devient mineure. Il est une place de village peuplée d’amis et d’ennemis; un théâtre d’exhibitions; une scène où s’agitent des youtubeurs plus ou moins inspirés; l’écho des nouvelles du monde et des mensonges entrelacés; une salle de jeu où aucune arme n’est prohibée; une salle d’attente où la solitude ne dit pas son nom; un puits rempli des savoirs humains; un film séquentiel de nos vies.

24 août 2018

Suisse : En Argovie, une ligne à haute tension sera construite sous terre

En Argovie, une ligne à haute tension sera construite sous terre
ats / rfj.ch, 23 août 2018

Photo:  Keystone/ Gaetan Bally
Swissgrid, la société nationale pour l'exploitation du réseau, construit pour la première fois en Suisse un câblage souterrain pour le réseau à très haute tension. Un câble long de 1,3 kilomètre et pouvant transporter 380 kilovolts sera posé sous terre en Argovie.

Les travaux ont commencé jeudi dans le Fricktal par une cérémonie d'inauguration. Ils devraient prendre fin en 2020.

Le câblage souterrain fait partie du réseau à haute tension entre Beznau (AG) et Mettlen (LU). C'est un goulot d'étranglement dans le système de transmission sur le territoire helvétique.

23 août 2018

Suisse : Réduire son électrosmog : Conférence à Colombier (NE) - 13 septembre 2018

Réduire son électrosmog est le thème de la conférence du 13 septembre à Colombier (NE) que j’ai le plaisir de vous annoncer. Ici en ligne.

Cette conférence scientifique tout public animée par Marie Gontier et moi-même [Pierre Dubochet] vous donnera des éléments concrets pour limiter les risques dans un monde de plus en plus connecté.

La pollution par les rayonnements des réseaux de téléphonie mobile suisses s’est multipliée par mille en dix ans. Elle s’ajoute à celle d’autres dispositifs sans fil et à une diversité de rayonnements présents dans nos foyers, jusque dans nos chambres à coucher.

Lorsqu’elle altère la capacité cognitive des enfants, l’exposition chronique réduit leurs résultats scolaires. Ce qui peut radicalement modifier leur vie future.

Enfant, puis femme, le sexe féminin connaît un risque spécifique : à n’importe quel instant, une onde peut altérer un ovocyte qui sera fécondé un jour.

La question aujourd’hui n’est pas de savoir si les ondes électromagnétiques sont nocives ou non, puisque les effets des radiofréquences faibles —du type de ceux de nos appareils sans fil actuels— sont «prouvés hors de tout doute»*. La vraie question est de savoir comment réduire notre exposition afin de préserver notre santé.

* Gigiyena i sanitarija numéro 8, Moscou, 1972. Cette année, 170 effets étaient recensés.

Voiler le soleil pour refroidir la planète: une mauvaise idée pour les récoltes

Voiler le soleil pour refroidir la planète: une mauvaise idée pour les récoltes
par Florence Rosier, letemps.ch, 9 août 2018

La diffusion de myriades de particules soufrées dans la haute atmosphère, dans l’espoir de contrecarrer le réchauffement climatique, ne serait pas favorable à l’agriculture. C’est ce que révèle l’analyse de deux éruptions volcaniques massives

Est-ce un rêve d’ingénieur, un remède audacieux contribuant à sauver la planète du péril climatique? Ou un délire d’apprenti sorcier? L’injection, dans la haute atmosphère, d’aérosols – de fines particules en suspension dans l’air – pourrait contrecarrer l’effet des gaz à effet de serre. Ces particules agiraient «un peu comme une ombrelle qui vous protège du soleil», expliquent les scientifiques, en réfléchissant le rayonnement solaire, et en «ralentissant ainsi le réchauffement global».

Genève : Atelier/formation "Apprendre à se protéger des ondes", Samedi 25 août 2018

La sixième édition de l'atelier/formation "Apprendre à se protéger des ondes" aura lieu à Genève Samedi 25 août , de 9h30 à 17h30, à l'Impact Hub Geneva, rue Fendt 1, à 50m de la gare Cornavin. Cet atelier emporte l'adhésion de ses participants grâce à la qualité du contenu et de son animation.

Nouveautés : vous expérimenterez la pratique très régénérante de l'ancrage à la terre , en fin de matinée au parc des Cropettes, après les apports théoriques.Cette pratique permet d'évacuer efficacement l'electrosmog grâce au lien à la Terre.

Nous évoquerons aussi les travaux de l'épidémiologiste Sam Milham concernant l'électricité "sale" (ou "Dirty electricity"), qui pollue nos logements à travers le réseau électrique 230V/50Hz. Les solutions existent, heureusement, et nous les mettons en oeuvre !

22 août 2018

Le livre du Pr Martin Pall sur la 5G est disponible en ligne

Le livre de Martin Pall sur la 5G est disponible en ligne (en anglais)
emfacts.com, 20 août 2018


De Martin Pall PhD, professeur émérite de biochimie et de sciences médicales de base, Washington State University.

Veuillez consulter mon document de 90 pages, un document de sept chapitres sur les effets des CEM, la façon dont ils sont produits dans le corps et la corruption de la science internationale : "5G : Un grand risque pour l'UE, les États-Unis et la santé internationale ! Preuves convaincantes pour huit types distincts de grands dommages causés par l'exposition aux champs électromagnétiques (CEM) et le mécanisme qui les cause ".

Martin Pall

Voici le lien vers le texte intégral :


Extrait:  

Effets pathophysiologiques causés par des expositions non thermiques à la fréquence des micro-ondes.

21 août 2018

Suisse : Rentrée scolaire vaudoise: oui à l'éducation numérique et non au téléphone portable

Voir aussi les articles publiés par 24heures:  "Amarelle va interdire les natels pendant l'école" et 20min.ch, "Vers une interdiction du portable à l'ècole", 21 août 2018 

Rentrée scolaire vaudoise: oui à l'éducation numérique et non au téléphone portable
ats / letemps.ch, 21 août 2018

L'éducation au numérique sera testée dès la rentrée ce lundi dans dix établissements pilotes vaudois du cycle obligatoire. Une interdiction du téléphone portable y sera également expérimentée

La rentrée des classes dans le canton de Vaud lundi prochain sera placée sous le signe des nouvelles technologies. A commencer par une mesure d'interdiction: en supprimant les téléphones portables durant les cours et lors des récréations, Cesla Amarelle, conseillère d'Etat en charge de la formation dans le canton de Vaud, veut favoriser la concentration, la réflexion et les interactions dans les préaux, a-t-elle résumé mardi devant la presse à Lausanne. Ces outils pourront cependant être autorisés à des fins pédagogiques.

Les adolescents ont remplacé la lecture par les réseaux sociaux

Les adolescents ont remplacé la lecture par les réseaux sociaux
par Sophie Bécherelfranceinter.fr, 20 août 2018

L'association américaine de psychologie a examiné le comportement d'un million d'enfants et adolescents sur 40 ans. Une durée et un panel assez exceptionnels. Conclusion de cette étude : la multiplication des écrans nuit bien à la lecture sur papier et même à la lecture tout court.

Les jeunes concernés par ce suivi au long cours ont entre 14 et 18 ans et sont scolarisés de la huitième à la douzième dans le système américain, ce qui fait en gros de la troisième à la terminale en France.

Selon cette étude (Psychologie de la culture des médias populaires Tendances de l’utilisation des médias par les adolescents américains, 1976-2016), en dix ans, entre 2006 et 2016, les jeunes de 18 ans ont consacré deux fois plus de temps à Internet. Ils sont en ligne 6 heures par jour en moyenne, 2 heures pour les SMS, 2 heures pour internet -les jeux notamment- et 2 heures pour les réseaux sociaux. 

Evolution de l'utilisation d'internet, de la lecture de livres et de magazine et du visionnage de la
télévision / Etude "Psycologie de la culture des médias populaires"

16 août 2018

Genève : WhatsApp banni des écoles dès la rentrée

Les enseignants privés de WhatsApp avec les élèves
par Jérôme Faas, 20min.ch, 16 août 2018

L’Etat se cale sur un règlement européen et interdit aux profs l’usage du service de messagerie. La fin d’une situation floue.

L'application gratuite est bannie de l'école obligatoire
genevoise. (Photo: iStock)
«Il est connu que des enseignants utilisent WhatsApp pour communiquer avec leurs élèves (...). Cette pratique n’est aujourd’hui plus possible.» En mai, le Département de l’instruction publique (DIP) a émis une directive. WhatsApp était jusqu’alors prohibé mais toléré. C’est fini, car le 24 avril, l’application a relevé l’âge minimal d’utilisation de 13 à 16 ans. Elle se conformait ainsi au nouveau règlement général sur la protection des données, entré en vigueur dans l’Union européenne le 25 mai.

Porte-parole du DIP, Pierre-Antoine Preti confirme que WhatsApp est banni de l’enseignement obligatoire, quelle que soit son utilisation. «Le cadre légal renforce cette pratique». Il prône l’usage de plateformes en ligne (Moodle, educanet2) spécialement prévues pour le monde éducatif.

15 août 2018

Genève : Les téléphones portables seront-ils totalement bannis à l'école?

Genève songe à interdire les téléphones portables dans les écoles
par Mathieu Cupelin, rts.ch, 6 août 2018

Genève songe aussi à interdire les téléphones portables dans les écoles La Matinale / 1 min. / le 06 août 2018 

La loi adoptée par la France pour interdire les téléphones mobiles dans les écoles pourrait faire des émules en Suisse. A Genève, la ministre de l'Education annonce le lancement d'une "réflexion" à ce sujet.

La conseillère d'Etat Anne Emery-Torracinta parlait jeudi dernier sur les réseaux sociaux de "décision de bon sens", après l'adoption de la loi française. Elle annonçait dans le même temps le lancement d'une réflexion autour du téléphone portable dans les écoles du canton.

Le Département de l'instruction publique genevois envisage d'encadrer plus strictement, voire d'interdire l'usage des portables à l'échelon de l'enseignement obligatoire.

Réglementer ou bannir entièrement

14 août 2018

Ecrans : pourquoi la lumière bleue est nocive pour nos yeux

Ecrans : pourquoi la lumière bleue est nocive pour nos yeux
par la rédaction d'Allodocteurs.fr, 13 août 2018

Une équipe américaine a identifié avec précision les dangers générés par la lumière bleue diffusée par les ordinateurs, téléphones et tablettes. Avec un espoir de solution pour éviter la destruction irréversible de la rétine.

À force de passer des heures devant tous les écrans qui nous entourent... nous pourrions devenir incapable de lire, vraiment, pas seulement sans lunettes. Il s'agirait d'une perte irréversible de la vision très handicapante, similaire à celle qui touche les personnes âgées atteintes de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Cette menace vient d'être décryptée avec précision par une équipe de chercheurs américains dans la revue Science Reports : la lumière bleue diffusée par les ordinateurs, téléphones et autres tablettes détruit notre rétine.

Une réaction chimique fatale

13 août 2018

Surveillance de masse: les tyrans du passé en rêvaient, la Chine l’a fait

Surveillance de masse: les tyrans du passé en rêvaient, la Chine l’a fait
par Daniel Benaim et Hollie Russon Gilman — Traduit par Jean-Clément Nauslate.fr, 11 août 2018

Le moment est venu pour les démocraties libérales de s'attaquer au pouvoir d'invasion de la vie privée de l'autoritarisme algorithmique.

Reconnaissance faciale. / Sheila Scarborough via
Flickr License by
Les technologies de surveillance sont plus populaires que jamais aux yeux du gouvernement chinois, qui les utilise pour contrôler ses citoyens à diverses échelles. Pékin scanne le visage des passants, ce qui lui permet d’arrêter les criminels dans les gares, dans les stations-service et dans les stades –et de diffuser publiquement les noms des piétons indisciplinés. Un système de «crédit social» a été mis en place par le gouvernement: le score des citoyens chinois baisse lorsque ces derniers fréquentent des dissidents, ce qui peut leur faire perdre droits et privilèges.

L'Electrohypersensibilité

L’ELECTRO-HYPERSENSIBILITE 
Jacques LINTERMANS D.Sc.* Vinciane VERLY Dr.Med. **

NUNZIO PROFETA, Electrosensibles belges, 12 août 2018

Remarque préliminaire : Le présent document ne constitue pas une revue exhaustive de l’ensemble des aspects d’un problème pathophysiologique spécialement complexe. Il se réfère aux données publiées en sélectionnant celles qui semblent les plus appropriées à une tentative succincte d’information objective.

I. Introduction L’EHS

- Electro Hyper sensibilité ou Hypersensibilité électromagnétique – est un syndrome handicapant lié à une intolérance environnementale aux ondes électromagnétiques. Sa prévalence dans les pays industrialisés est en croissance rapide.

L'Electro Hyper Sensibilité (EHS) peut se manifester soit suite à une exposition accidentelle massive, soit suite à une exposition chronique plus modérée à des champs électromagnétiques.

Les personnes EHS sont fortement gênées par les micro-ondes (hyperfréquences) pulsées en extrêmement basses fréquences de type téléphonie mobile (téléphones portables, antennes relais, wifi, téléphones domestiques sans fil DECT, Bluetooth, smartphones...).

L'EHS est un déséquilibre physiologique reconnu et décrit par l'OMS. En Suède il a reçu une reconnaissance officielle, non comme une maladie mais comme une « altération fonctionnelle », au Canada il est considéré comme une « sensibilité environnementale ».

Suisse : En Valais, l’autoroute électrique fait craindre des leucémies infantiles

En Valais, l’autoroute électrique fait craindre des leucémies infantiles
par Grégoire Baur, letemps.ch, 12 août 2018

Les parents de la commune valaisanne redoutent que la future ligne à très haute tension Chamoson-Chippis impacte la santé de leur progéniture. Mais leurs craintes sont-elles fondées? Eléments de réponse

«Nous ne voulons pas prendre le risque de voir nos enfants tomber gravement malades.» Sébastien Bucher et sa femme Séverine sont inquiets, au point de se demander s’ils ne feraient pas mieux de vendre leur maison et de déménager. L’objet de leurs craintes: la future ligne à très haute tension (THT) Chamoson-Chippis, dont le tracé passe à proximité de l’école de leur village de Grône. Ils redoutent que cette autoroute électrique ait une incidence sur la santé de leurs filles.

Soutenus par d’autres parents de la commune, ils ont créé le Regroupement pour les écoles sans pylônes électriques (RESPE). «Nous voulons garantir à nos enfants un environnement exempt de risques potentiels pour leur santé», insiste Sébastien Bucher qui préside l’association. Aux côtés d’autres opposants à l’autoroute électrique, ils se sont battus pour l’enfouissement de la ligne THT. Sans succès. Désormais, ils militent pour une modification du tracé de la future ligne aérienne, afin de l’éloigner au maximum de l’école.

«Peut-être cancérogènes pour l’homme»

12 août 2018

Condamnation de Monsanto : "Cela va aider les milliers de victimes potentielles en France"

Condamnation de Monsanto : "Cela va aider les milliers de victimes potentielles en France"
par franceinfo, Radio France,  11 août 2018

Paul François, un agriculteur français qui a gagné deux procès contre Monsanto, retient que le tribunal californien a jugé le géant des pesticides coupable d'avoir failli à son devoir d'alerte et de vigilance vis-à-vis de la dangerosité de ses produits.

Monsanto a été condamné par le tribunal de San Francisco à verser près de 290 millions de dollars à un jardinier américain atteint d’un cancer après avoir utilisé du Roundup pendant des années

Paul François, agriculteur français, a entamé une procédure judiciaire en 2007 pour un autre produit de Monsanto, le Lasso, auquel il a été intoxiqué. Il a gagné ses deux premiers procès contre le groupe, qui a fait appel. Aujourd'hui les procédures sont toujours en cours.

franceinfo : Vous vous retrouvez dans le combat de ce jardinier, Dewayne Johnson ?

11 août 2018

Procès du glyphosate. Monsanto condamné à verser 289 millions de dollars à un jardinier californien

Procès du glyphosate. Monsanto condamné à verser 289 millions de dollars à un jardinier californien
Ouest-France avec Reuters, 11 août 2018

Après sa victoire contre Monsanto, Dewayne Johnson
remercie son avocat. 
JOSH EDELSON / AFP
Un jury californien a considéré, vendredi 10 août, que le désherbant Roundup à base de glyphosate, était à l’origine du cancer de Dewayne Johnson, un jardinier californien dont la vie ne tient qu’à un fil. Monsanto, qui a immédiatement annoncé son intention de faire appel, est condamné à lui verser 253 millions d’euros. Ce dossier est le premier d’une longue liste de plaintes visant le géant agrochimique.

La plainte déposée par Dewayne Johnson est la première examinée par la justice américaine. Un jury californien a condamné Monsanto à verser 289 millions de dollars (253 millions d’euros) à ce jardinier qui accuse le Roundup, son herbicide à base de glyphosate, d’être la cause de son cancer incurable.

Ce père de trois garçons a été diagnostiqué en 2014 d’un lymphome non hodgkinien, un cancer incurable du système lymphatique. Les médecins lui donnent moins de deux ans à vivre.

10 août 2018

Suisse : Doris Leuthard: «Notre économie a besoin des technologies rendues possibles par la 5G»

Doris Leuthard: «Notre économie a besoin des technologies rendues possibles par la 5G»
par Julie Zaugg, letemps.ch, 10 août 2018

La conseillère fédérale effectue une visite express de deux jours à Shenzhen et à Hongkong. Elle s’est penchée sur les dernières innovations dans l’Empire du Milieu

La conseillère fédérale Doris Leuthard est arrivée jeudi en Chine et y reste deux jours. Elle s’est rendue chez les titans de la tech Tencent et Huawei, a visité un quartier intelligent et découvert des innovations liées au développement de réseaux de téléphonie mobile basés sur la 5G. Elle en est ressortie encore plus convaincue de l’importance de déployer rapidement cette technologie sur sol helvétique. Nous l’avons rencontrée à Hongkong.

Le Temps: Vous avez rendu visite à plusieurs groupes technologiques chinois à Shenzhen. Quel était votre objectif?

Dewayne Johnson, l’homme qui a mis Monsanto sur le banc des accusés

Dewayne Johnson, l’homme qui a mis Monsanto sur le banc des accusés
Le Monde, 8 août 2018

Dewayne Johnson le 9 juillet alors que son avocat détaille
son état de santé devant la cour, à San Francisco
(Californie). 
Pool New / Reuters
Cet homme de 46 ans attaque en justice le géant agrochimique, l’accusant d’avoir caché la dangerosité de son désherbant au glyphosate.

« Je me battrai jusqu’à mon dernier souffle » : malgré son cancer en phase terminale, Dewayne « Lee » Johnson, un Américain de 46 ans qui attaque en justice la firme Monsanto et son célèbre herbicide, Roundup, garde le sourire. Et l’espoir de faire rendre des comptes à la multinationale, dans le procès qui l’oppose au géant agrochimique.

Après un mois de débat, les douze jurés ont commencé, mercredi 8 août, leurs délibérations. Ils devront répondre à trois questions : le Roundup, le Ranger Pro et leur principe actif, le glyphosate, sont-ils cancérigènes ? Monsanto a-t-il essayé de cacher ces risques aux consommateurs et aux agences de régulation internationales ? Combien doit-il débourser pour ces dommages au plaignant et à ses proches ?

Diagnostiqué en 2014 d’un cancer incurable

France : Reconditionnement : le nouveau marché des téléphones portables

Commentaire de l'Association Phonegate Alerte : 
Près de 2 000 000 de téléphones portables ont été reconditionnés rien que l'année dernière en France. Ce sont certains des 250 modèles de téléphones dont nous demandons le retrait aux pouvoirs publics et aux industriels. Dommage que France2, pourtant informé, ne dise pas un mot sur les risques santé pour les utilisateurs attirés par des prix bas. 

Reconditionnement : le nouveau marché des téléphones portables
francetvinfo.fr, 8 août 2018

Reportage de France 2 : 
https://www.francetvinfo.fr/internet/telephonie/reconditionnement-le-nouveau-marche-des-telephones-portables_2887737.html

Les téléphones reconditionnés sont en plein essor. Il s'agit d'appareils d'occasion remis à neuf par des professionnels avant d'être revendus. Un marché à succès.

Les smartphones d'occasion gagnent du terrain dans le cœur des consommateurs, mais aussi en rayons. Aujourd'hui, même les grandes enseignes se lancent dans le marché des téléphones reconditionnés. Des téléphones réparés et revendus moins chers que le neuf qui séduisent de plus en plus de consommateurs. L'année dernière, deux millions de portables reconditionnés ont été vendus.

9 août 2018

Preuve scientifique des dommages causés par le rayonnement des téléphones portables : Deux ans de recherche

Preuve scientifique des dommages causés par le rayonnement des téléphones portables : Deux ans de recherche
saferemr.com, 8 août 2018

Une bibliographie annotée qui contient 92 articles publiés dans des revues scientifiques au cours des deux dernières années et qui rapportent des preuves d'effets nocifs de l'exposition aux rayonnements des téléphones portables peut être téléchargée à partir du site :






Statistical summary of papers included in the annotated bibliography.

5 août 2018

«Fortnite»: voici venu le temps des coachs pour enfants

«Fortnite»: voici venu le temps des coachs pour enfants
par Florian Delfoi, letemps.ch, 2 août 2018

Le célèbre jeu vidéo est devenu un terrain de jeu pour des millions d’enfants. Au cours des parties, il y a des rires et des chants. Mais également de la déception. Pour éviter la défaite, des parents paient des cours à leur progéniture. Une démarche qui surprend

Des personnages hauts en couleur sont parachutés sur une île déserte. Ce territoire limité devient subitement le théâtre de joyeux affrontements. L’objectif pour les joueurs de Fortnite: être le dernier survivant. Simple et ludique, le concept d’Epic Games a séduit des millions de personnes. Le jeu vidéo est devenu en quelque sorte une île aux enfants. Pour nombre d’entre eux, cet espace virtuel est devenu un terrain de jeu idéal. Ils se lancent des défis et tentent de vaincre leurs camarades. Comme pour les cartes Pokémon ou les indémodables billes, les jeunes joueurs rêvent de devenir les meilleurs. Une forme de pression s’installe alors au sein du groupe. Certains parents décident donc de soutenir leur progéniture en leur offrant des cours, raconte le Wall Street Journal dans un article qui suscite la curiosité des internautes.

1 août 2018

Les médias canadiens passent à côté du Phonegate

(RE-POSTED 1er aôut 2018) : Les médias canadiens devraient faire un reportage sur : Le gouvernement du Canada vient d’interdire la distribution du téléphone mobile Alcatel U 50 pour dépassement de ses seuils d’émissions d’ondes (DAS). Un article publié sur le site d'Android Headlines "Radiation Concerns Prompt Canada To Halt Alcatel U50 Sales" a même mentionné la nouvelle étude suisse montrant qu'il pourrait y avoir une corrélation entre l'exposition au rayonnement des téléphones portables et la réduction des capacités cognitives chez les adolescents. On n'a pas remarqué la publication d'un seul article sur cette étude dans les principaux médias canadiens, des nouvelles qui ont été rapportées à l'échelle mondiale.

L'article du journaliste et écrivain Canadien, Sean Arthur Joyce vient d'être traduit en français. Merci à jay pour sa traduction et sa publication sur son blog. Comptant sur vous et surtout nos ami(e)s au Canada pour partager ce remarquable article. A noter que les médias suisses et allemands aussi passent à côté du Phonegate.

Les médias canadiens passent à côté du Phonegate
jay / electrosensible.info, 24 janvier 2018


Vous avez sûrement entendu parler du scandale du Dieselgate, où le constructeur Volkswagen a été pris la main dans le sac en train de falsifier durant des décennies les niveaux d’émission en carbone de ses véhicules. Pendant que ça faisait les gros titres à travers le monde, un scandale similaire nommé Phonegate n’a été repris que par les médias européens. L’instigateur de cette campagne afin d’alerter sur cette affaire est le médecin français Marc Arazi.

Premier retrait d’un cellulaire hors norme au Canada

Premier retrait d’un cellulaire hors norme au Canada
par André Fauteux, l'éditeur et le rédacteur en chef, maisonsaine.ca, 31 juillet 2018

L'Alcatel U50 fera l'objet d'une mise à jour logicelle,
mais 250 autres modèles ne respectent pas les limites
visant à prévenir l'échauffement des tissus, selon les
tests du gouvernement français.
Le Canada vient d’interdire temporairement la vente du téléphone cellulaire Alcatel U50, offert par Bell, Telus et Freedom Mobile, pour dépassement de ses seuils d’émissions de micro-ondes. Mais cet appareil respectait les « marges de sécurité », selon ce qu’a affirmé au site Internet MobileSyrup un porte-parole du ministère Innovation, sciences et développement économique (ISDE) qui n’a toutefois pas ordonné le rappel des appareils déjà vendus. « Alcatel a confirmé à MobileSyrup que l’entreprise travaille présentement sur une mise à jour logicielle pour corriger le problème, et s’attend à ce qu’elle soit bientôt disponible », explique le site canadien sur les technologies mobiles.

Le 29 juin dernier, l’association française Alerte Phonegate réclamait le rappel de 250 modèles de cellulaires testés par l’Agence nationale française des fréquences (ANFR) parce qu’ils dépassaient les limites européennes d’exposition aux radiations de radiofréquences (RF) dans la bande des micro-ondes, limites visant à éviter l’échauffement des tissus des utilisateurs. Le Dr Marc Arazi, fondateur d’Alerte PhoneGate, avait réussi à mettre la main sur le rapport de l’ANFR après avoir poursuivi la gouvernement français.

Phonegate : International : premier retrait d’un téléphone portable au Canada

[Dernière minute] International : premier retrait d’un téléphone portable au Canada
phonegatealert.org, 31 juillet 2018

Le gouvernement du Canada vient d’interdire la distribution du téléphone mobile Alcatel U 50 pour dépassement de ses seuils d’émissions d’ondes (DAS/SAR) réglementaires. C’est ce qu’à confirmé au site Internet MobileSyrup, un porte-parole de l’agence gouvernementale Innovation, sciences et développement économique (ISED) qui contrôle la mise sur le marché canadien des appareils radioélectriques.

Après le retrait en France de près de 100 000 téléphones mobiles Hapi 30 (MOBIWIRE) en avril 2018 commercialisé par l’opérateur Orange et du NEFFOS X1 TP902 importé par la société TP-Link fin mai 2018, c’est le premier rappel au respect de la réglementation au niveau international, auprès de trois opérateurs de téléphonies canadiens, Bell, Telus et Freedom Mobile.