Mieux Prévenir

Comprendre le rapport entre la santé et l'environnement pour mieux protéger nos enfants et les générations futures.

14 juin 2018

Orbe : Comité des opposants au projet d'antennes à Orbe, Magnenette 29 : 22 juin 2018 : Audience publique de la CDAP


COMITE DES OPPOSANTS AU PROJET D'ANTENNES A ORBE, MAGNENETTE 29




22 JUIN 2018 A 14:30 : AUDIENCE PUBLIQUE DE LA CDAP A ORBE

2004 : "En France, une enquête a été conduite à Saint-Cyr -L'Ecole (...) parce qu'en 6 ans, 4 enfants sont décédés d’un cancer du tronc cérébral, une affection très rare. Et pas moins de quatorze maladies graves ont été dénombrées aux alentours : tumeur de l'hypophyse, du cerveau, cancer des os, de la thyroïde, de la lymphe, dépression… Tous les enfants victimes de cancer étaient scolarisés dans un établissement sur le toit duquel un opérateur de téléphonie mobile avait érigé deux antennes relais."(1)

2006 : 3ème édition augmentée du livre "Votre GSM, votre santé - On vous ment!"(2) rédigé par R. Gautier, docteur en pharmacie - biologiste, P. Le Ruz, docteur en physiologie, D. Oberhausen, professeur de physique et R. Santini, docteur ès sciences, experts sans conflit d’intérêts, dont voici quelques extraits :

 − "Les micro-ondes ont des effets cataractogènes (opacification du cristallin) chez l’homme et l’animal." (n°48, p. 30)
 − "Dès 2 V/m […], des pathologies lourdes sont notées." (p. 51)
− "Depuis 2002, le consensus semble total sur l’acceptation des effets des champs électromagnétiques pulsés de la téléphonie mobile sur l'activité électrique cérébrale mesurée par EEG." (p.72)

France : La loi Elan a discrètement supprimé la protection face aux antennes-relais

La loi Elan a discrètement supprimé la protection face aux antennes-relais
par Laurence Abeillereporterre.net, 15 juin 2018

Laurence Abeille
L’article 62 de la loi Élan, adoptée mardi, met fin à des dispositifs de la loi Abeille qui permettaient un contrôle de l’implantation des antennes relais. L’autrice de cette tribune, à l’origine de la loi de 2015, explique comment la « Macronie » a sacrifié l’intérêt général aux intérêts particuliers.

Laurence Abeille a été députée écologiste du Val-de-Marne lors de la mandature 2012-2017. Elle est à l’origine de la proposition de loi « relative à la sobriété, à la transparence, à l’information et à la concertation en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques » adoptée en janvier 2015 et qui porte son nom.

L’Assemblée nationale a adopté la loi Élan [Évolution du logement et aménagement numérique] ce mardi 12 juin 2018. Avez-vous remarqué qu’à l’article 62 de cette loi, consacrée essentiellement au logement, quelques lignes concernaient les installations d’antennes relais de téléphonie mobile ? Ces quelques lignes signent la fin du dispositif prévu dans la loi dont je suis l’auteur, en supprimant le délai de deux mois qui permettait l’information et la concertation autour des implantations d’antennes. [1]

France : Linky: après le reportage d'Envoyé spécial, Enedis et l'Etat doivent sortir du déni...

Linky: après le reportage d'Envoyé spécial, Enedis et l'Etat doivent sortir du déni..
par Stéphane Lhomme, Conseiller municipal de Saint-Macaire (33), 14 juin 2018

- Près de 700 communes et des centaines de milliers d'habitants refusent les compteurs communicants, chiffres en augmentation continue ;

- Enedis et ses sous-traitants doivent cesser d'intimider les habitants et d'installer les Linky par la force ou la ruse ;

- Comme la Belgique ou l'Allemagne, la France doit renoncer à la généralisation des compteurs communicants ;

Le reportage d'Envoyé spécial diffusé le 14 juin sur France2 est venu confirmer ce que nous dénonçons depuis deux ans et demi : le distributeur Enedis (filiale d'EDF) et ses sous-traitants utilisent des méthodes inqualifiables pour imposer les compteurs Linky, par les mensonges, l'intimidation voire la force, à d'innombrables habitants qui n'en veulent pas.

Tous les jours, les sociétés privées mandatées par Enedis prétendent que "si vous refusez le compteur Linky, nous allons vous couper l'électricité", ou "nous allons appeler la police", ou "vous devrez payer le compteur" ou encore "vous allez payer des pénalités", etc. Tout ceci est inventé - il n'existe légalement aucune mesure de rétorsion - mais c'est hélas souvent efficace auprès des gens mal informés ou vulnérables, en particulier les personnes âgées.

13 juin 2018

France : Plus de 300 personnes à une réunion pour tout savoir sur les compteurs Linky

Une réunion pour tout savoir sur les compteurs Linky
ladepeche.fr, 12 juin 2018

Plus de 300 personnes étaient venus à la conférence. / Photo DDM
La réunion proposée par le collectif «Non au Linky» du Muretain, les associations «Terre nette» et «Alternalys» avec la collaboration de la municipalité, concernant le déploiement du nouveau compteur électrique a rencontré un franc succès. Trois cents personnes se sont réunies samedi dernier afin de s'informer et comprendre l'opposition grandissante face à ce compteur dit «intelligent» destiné à remplacer les compteurs actuels.

12 juin 2018

Suisse : L’antenne du galetas qui rend malades deux familles

"Depuis l’installation d’un dispositif dans le toit du bâtiment, des locataires se battent en vain contre une nuisance sonore tenace... Au fond, ces bruits n’existeraient pas pour une oreille humaine ordinaire et la science ne peut rien pour ceux qui l’entendent. En l’état, il n’y a pas de preuve d’une réelle nocivité."

L’antenne du galetas qui rend malades deux familles
par Lise Bourgeois, ABO+, 24heures.ch, 12 juin 2018


Pully : Depuis l’installation d’un dispositif dans le toit du bâtiment, des locataires se battent en vain contre une nuisance sonore tenace.

(Photo): Gavriel Pinson (à gauche), avec Jacqueline et Jean-Claude Mégroz devant l'antenne Sunrise qui est, selon eux, à l'origine d'une insidieuse nuisance sonore.Image: ODILE MEYLAN

Jean-Claude Mégroz et Gavriel Pinson sont deux citoyens de Pully qui ne demandent pas mieux que de couler des jours tranquilles. Des nuits, surtout. Or ces dernières sont perturbées depuis près d’une décennie par des nuisances sonores au-dessus de leur tête, dues, selon eux, à la présence d’une antenne de télécommunication Sunrise, installée dans le galetas.

Le scandale du Phonegate à l’épreuve du secret des affaires

Tribune « Le scandale du Phonegate à l’épreuve du secret des affaires » publiée par Médiapart
phonegatealert.org, 12 juin 2018

C’est aujourd’hui, 12 juin 2018, que se met en place à l’échelon européen, la clause de confidentialité, incluse dans la Directive 2014/53/UE, pour tous les équipements radioélectriques à risques pour la santé humaine (téléphones portables, tablettes, ordinateurs et jouets pour enfants connectés,…). Et ce au même moment où la directive européenne sur le secret des affaires est en cours d’adoption à l’Assemblée nationale et au Sénat malgré une mobilisation citoyenne exceptionnelle.

Pour marquer cette date d’une pierre noire, le Dr Marc Arazi, Président d’Alerte Phonegate et Maître Jérôme Karsenti, avocat au barreau de Paris ont co-signé cette tribune publiée, le 11 juin 2018, sur le blog des invités de Médiapart.

Lire la tribune et merci de la relayer le plus largement autour de vous

Le scandale du Phonegate à l'épreuve du secret des affaires
PAR LES INVITÉS DE MEDIAPART
BLOG : LE BLOG DE LES INVITÉS DE MEDIAPART
11 juin 2018

Marc Arazi et Jérôme Karsenti dénoncent l’entrée en vigueur de la clause de confidentialité de la directive européenne qui permet «aux industriels du marché d'équipements radioélectriques de bénéficier d'une totale confidentialité pour les produits possiblement à risques pour la santé humaine qu'ils mettront sur le marché européen».

Le 12 juin 2018 restera une triste date pour tous les citoyens qui s’élèvent contre la mainmise du monde des affaires sur les atteintes à la santé publique et à l’environnement dénoncés, depuis plusieurs semaines, par de nombreux représentants des médias et les lanceurs d’alerte.

Antagonistes biochimiques des champs électromagnétiques : pour un traitement de l'électrosensibilité par voie pharmacologique cellulaire

ANTAGONISTES BIOCHIMIQUES DES CHAMPS ELECTROMAGNETIQUES : POUR UN TRAITEMENT DE L'ELECTROSENSIBILITE PAR LA VOIE PHARMACOLOGIQUE CELLULAIRE
par  Jacques Lintermans, Pharmaceutical Consultant, linkedin.com, 11 juin 2018

Les mécanismes par lesquels les champs électromagnétiques (CEM) peuvent influencer les structures composant l'organisme humain - et particulièrement le cerveau - dépendent du niveau de fréquences des ondes auxquelles l'organisme est exposé. Au niveau cellulaire, selon leur niveau d'énergie quantique,les photons qui composent ces ondes produisent des effets spécifiques.

Les CEM de hautes fréquences correspondent aux valeurs d'émission des ondes de l'ordre de 900 MHz et plus. C'est, entre autres, le domaine de la téléphonie mobile et du WiFi. Une explication a été trouvée à leurs effets avec la propriété qu'ont les CEM d'activer les canaux calciques de la membrane cellulaire. Ceux-ci, en effet, sont électriquement chargés. Il s'en suit alors une entrée massive de calcium dans la cellule et une cascade de réactions où, en plus d'une action cytotoxique directe de cet ion, se forment des radicaux libres et un stress oxydatif altérant les mitochondries (1)

11 juin 2018

Suisse : Combien d'électricité consomment les appareils mis en veille?

COMBIEN D'ÉLECTRICITÉ CONSOMMENT LES APPAREILS MIS EN VEILLE?
energyscope.ch

Globalement, nos appareils électriques et électroniques consomment annuellement près de 2 TWh, soit 3 % de la consommation totale d'électricité en Suisse, et cette part est appelée à augmenter... Suivant l'appareil considéré, le mode veille représente entre 5 et 80 % de sa consommation d'électricité.

La multitude d’ordinateurs, de télévisions, d’imprimantes, de photocopieuses, de téléphones et autres machines à café qui prolifèrent dans notre vie quotidienne consomme en permanence de l’électricité. Paradoxalement, étant donné leurs relativement courtes périodes de service actif, c’est quand on ne les utilise pas qu’ils consomment le plus! Leur consommation d’électricité en mode veille, ou « stand-by », peut représenter jusqu’à 80 % de leur bilan énergétique total [→ voir figure ci-dessous]. Une majorité d’appareils consomme même lorsqu’ils sont complètement éteints. Soit parce qu’ils sont équipés d’un transformateur situé sur le câble d’alimentation avant l’interrupteur « on/off ». Soit parce que certaines fonctions se poursuivent, en puisant dans les batteries.

10 juin 2018

Les écoliers français seront privés de téléphone portable, même à la récré

En citant le Dr Marc Arazi, Président de Phonegate Alert, "Il est tout à fait regrettable que [la loi sur l'interdiction des téléphones portables à l'école] ne soit pas fait état des risques pour la santé des enfants. Risques pourtant soulevées par l'ANSES dans son rapport de juillet 2016 et assortis d'une recommandation de dissuader les enfants de moins de 14 ans de l'utilisation de l'ensemble des dispositifs de communication mobile."

Les écoliers français seront privés de téléphone portable, même à la récré
par Alain Rebetez, Paris, ABO+, tdg.ch, 7 juin 2018

France : C’est une première: la France interdit l’usage du portable dans tout le périmètre scolaire. Un modèle?

Le problème dépasse largement les frontières françaises.
Image: Keystone
Une loi peut-elle régler à elle seule, par la magie du verbe, un problème que tout le monde s’accorde à reconnaître? C’est la question presque philosophique qui a divisé l’Assemblée nationale, jeudi, à propos de l’interdiction des téléphones portables dans les écoles. C’était une promesse du candidat Macron avant son élection, la majorité a donc tenu la parole présidentielle.

Que prévoit cette nouvelle loi? Elle interdira aux élèves, à partir de la prochaine rentrée scolaire, l’usage de leur téléphone portable ou d’une tablette ainsi que de tout objet connecté, comme une montre. L’interdiction concerne l’entier de la scolarité obligatoire, de la maternelle à l’école secondaire (donc des élèves jusqu’à 15 ans), et elle s’appliquera non seulement aux périodes de cours, mais aussi à toute la durée de la prise en charge scolaire, y compris les pauses.

L'arc-en-ciel invisible - Une histoire de l'électricité et de la Vie par Arthur Firstenberg - Résumé en français - 2

Un grand merci à l'ARA (Association Romande Alerte aux ondes électromagnétiques) et à Sosthène Berger pour le résumé du livre par Arthur Firstenberg, "The Inivisible Rainbow".  Deuxième "post" sur les abeilles, oiseaux, arbres et humains et sur l'intolérance aux ondes électromagnétiques.

Voir le texte intégral ici :
Résumé informatif par Sosthène Berger, Dipl-Ing - Télécharger le résumé en format pdf

L'arc-en-ciel invisible - Une histoire de l'électricité et de la Vie
www.alerte.ch, juin 2018

Abeilles, oiseaux, arbres et humains

Alfonso Balmori Marinez, biologiste espagnol, a corrélé la densité de population de moineaux aux valeurs d’irradiations en radiofréquences de leurs endroits de vie. Dans les lieux le plus irradiés, au-dessus de 3 V/m, les moineaux ne peuvent plus vivre, alors qu'ils sont encore 42 sujets par hectare si le niveau est de 0.1 V/m. Il a également observé une nette modification du comportement des cigognes qui se battent au sein du couple plutôt que de construire le nid ou couver les œufs, si elle sont à proximité (200 m) d'une antenne-relais.

Le Royaume-Uni a classifié le moineau domestique comme espèce en voie de disparition après que sa population ait décliné de 75% entre 1994 et 2002, période qui coïncidence avec le déploiement de la téléphonie mobile.

L'arc-en-ciel invisible - Une histoire de l'électricité et de la Vie par Arthur Firstenberg - Résumé en français - 1

Un grand merci à l'ARA (Association Romande Alerte aux ondes électromagnétiques) et à Sosthène Berger pour le résumé du livre par Arthur Firstenberg, "The Inivisible Rainbow". Nous avons créé plusieurs "posts" des extraits de ce résumé en commençant avec les effets sur la santé : coeur, diabète et cancer. 

Voir le texte intégral ici :
Résumé informatif par Sosthène Berger, Dipl-Ing - Télécharger le résumé en format pdf

L'arc-en-ciel invisible - Une histoire de l'électricité et de la Vie
www.alerte.ch, juin 2018

Concernant l'auteur

Arthur Firstenberg est un scientifique et journaliste à l'avant-garde de la démolition du tabou concernant l'innocuité des champs électromagnétique sur le Vivant. Il est diplômé en mathématique de l'Université de Cornell et a fréquenté l'Université de Californie, Irvine School of Medicine, de 1978 à 1982, études qu'il a dû interrompre à cause de séquelles subséquentes à une dose excessive de rayons-X. Depuis, il s'est consacré à la recherche, à la consultation, comme auteur et comme orateur dans le domaine des effets environnementaux des radiations électromagnétiques.

Concernant l'ouvrage

Ce livre remarquablement documenté et bien référencé est une pierre angulaire dans le sens qu'il retrace le déploiement de l'électricité dans notre civilisation, sous le jour de son interaction avec le matériel Vivant, depuis les tout débuts de sa découverte dans les années 1750, jusqu'à nos jours comprenant même des projections dans le futur. À noter que le titre se réfère à l'ensemble du spectre électromagnétique comprenant les couleurs de l'arc-en-ciel, mais également toutes les fréquences invisibles, comme le sont les radiofréquence ou les champs générés autour des fils conducteurs.

Extraits du résumé

9 juin 2018

« Rappels en série de téléphones portables dangereux » par Le Lanceur

« Rappels en série de téléphones portables dangereux » par Le Lanceur
phonegatealert.org, 9 juin 2018

Le site « Le Lanceur » a publié, le 8 juin 2018, un nouvel article consacré au scandale industriel et sanitaire du Phonegate. C’est en 18 mois, le septième article, qu’il consacre à cet enjeu de santé publique. En décembre 2016, Il avait été le premier média à relayé l’alerte lancée par le Dr Marc Arazi.

Un grand merci à l’équipe de rédaction et au journaliste Antoine silliéres pour leur travail d’investigation. C’est d’ailleurs le seul média pour l’instant à avoir fait le lien avec notre action suite au retrait et mises à jour de 4 nouveaux téléphones portables.

Force aussi de constater que l’audiovisuel public est totalement absent depuis des mois de cette affaire. Pourquoi ? En tout cas, certainement pas pour n’avoir pas reçu nos communiqués régulièrement et tenter de les contacter pour que les rédactions (France2, France3, FranceInfo, France5, RadioFrance,…) informent les dizaines de millions d’utilisateurs concernés par le danger pour leur santé.

7 juin 2018

Si vous possédez l’un de ces smartphones, sachez qu’ils émettent trop d’ondes électromagnétiques !

Digitec Suisse vend l'Honor 8 (constructeur Huawei), un des smartphones épinglés par l'ANFR pour émettre trop d'ondes électromagnétiques - contre la réglementation de l'Union européenne (qui régit la Suisse). Une mise à jour de ce smartphone va réduire la puissance de l'appareil. Mais les vendeurs en Suisse n'en est probablement pas au courant.

Si vous possédez l’un de ces smartphones, sachez qu’ils émettent trop d’ondes électromagnétiques !
par Louisonsciencepost.fr, 5 juin 2018

Quatre grandes marques de smartphones ont été interpellées par l’Agence nationale des fréquences radio (ANFR) cette semaine. En effet, leurs smartphones émettaient trop d’ondes électromagnétiques. Les constructeurs ont alors réagi et proposent des solutions.

Le mardi 29 mai 2018, l’ANFR a publié un article dénonçant les constructeurs :

  • TP-Link pour le smartphone Neffos X qui émet 2,52 W/kg
  • TCL pour le smartphone Echo Star Plus qui émet 2,01 W/kg
  • Alcatel pour le smartphone PIXO 4 (6 pouces) qui émet 2,4 W/kg
  • Huawei pour le smartphone Honor 8 qui émet 2,11 W/kg

6 juin 2018

Quatre smartphones épinglés pour infraction de la réglementation sur les ondes

"Les exigences renforcées de l’Union européenne en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques s’inscrivent dans le cadre d’un principe de précaution louable, du fait de l’incertitude qui règne sur les conséquences réelles sur la santé que peuvent poser les smartphones lorsqu’ils sont en fonctionnement."

Quatre smartphones épinglés pour infraction de la réglementation sur les ondes
Julien Laussonnumerama.com, 5 juin 2018 
Le Honor 8

Honor 8, Echo Star Plus, Alcatel Pixi 4-6″ : ces smartphones enfreignaient la réglementation sur les ondes, indique l'Agence nationale des fréquences. Un quatrième appareil, vendu par Neffos, est même en cours de rappel.

Vous êtes propriétaire d’un smartphone Alcatel Pixi 4-6″, Echo Star Plus ou Honor 8 ? Sachez qu’il a été constaté que ces trois téléphones portables, fabriqués par TCL, Modelabs Mobiles et Huawei, ont dépassé la limite du débit d’absorption spécifique, un indice indiquant la part d’énergie transportée par les ondes électromagnétiques qui est absorbée par le corps humain.

Le Scandale Phonegate avec Dr. Marc Arazi : Entrevue exclusive par le journaliste canadien Nicolas Pineault


Entrevue Exclusive: Le Scandale Phonegate avec Dr. Marc Arazi (6 juin 2018 - 33 mn) - 




https://www.youtube.com/watch?v=bD-vw38sSMY

Dr. Arazi est un docteur français qui est devenu un activiste majeur pour des technologies plus sûres. Après des mois de recours légaux, il a découvert que les tests l'Agence nationale des fréquences (ANFR) en France démontrent que 90% des téléphones mobiles dépassent les limites de radiation elles-mêmes déjà bien obsolètes. 

5 juin 2018

Suisse : L'association NoOPS, No Obscolescence programmée en Suisse, dépose une nouvelle plainte contre Apple

Communiqué du 5 avril 2018 - L'association NoOPS, No Obscolescence programmée en Suisse, dépose une nouvelle plainte contre Apple
Genève, le 5 avril 2018, noops.ch

A la suite de l’action pénale initiée en décembre dernier par Thomas Putallaz, l’association NoOPS prend le relais en déposant également plainte auprès du procureur général Olivier Jornot.

Les Iphones ne répondent plus

Un iPhone 6s acheté 8 mois plus tôt qui ne tient même pas une demi-journée. Apple qui admet avoir modifié à l’insu de ses clients les performances de ses appareils. C’en était trop pour Thomas Putallaz, qui préside la nouvelle association luttant contre l’obsolescence programmée, NoOPS. « Notre but est de dénoncer tout acte d’obsolescence programmée. Nous avons commencé par Apple, car c’est le cas le plus flagrant et qui touche un nombre très important de consommateurs », explique Thomas Putallaz. Le marché suisse est le plus lucratif au monde pour APPLE, avec 54% des helvètes qui possèdent un smartphone de cette marque.

Délit d'obsolescence programmée, la Suisse en retard

Suisse : Les CFF planchent sur un Internet rapide

Les CFF planchent sur un Internet rapide
par Pascal SchmuckZurich, 24heures.ch, 5 juin 2018

Les CFF comptent rattraper le retard pris dans le domaine
de l'accès à internet dans les trains. 
Image : Keystone
Suisse : Les CFF préparent un Internet rapide qui permettra de visionner une vidéo sans à-coups. Il faudra toutefois un forfait illimité pour en profiter.

Les CFF ont déjà déclaré qu'ils ne prévoyaient pas de wi-fi dans leurs trains. Néanmoins, l'ex-régie fédérale planche sur une solution d'Internet rapide. Les premières informations devraient être dévoilées au second semestre 2018.

«L'objectif à long terme est d'offrir aux voyageurs une vitesse de navigation de 20 megabit par seconde dans des conditions normales», selon des documents des CFF que s'est procuré le quotidien Nordwestschweiz.

3 juin 2018

Les compagnies de téléphonie mobile mettent en garde les actionnaires contre les risques possibles de cancer

Les compagnies de téléphonie mobile mettent en garde les actionnaires contre les risques possibles de cancer  – mais ne le disent pas aux clients
par Grace Macaskill, mirror.co.uk, 2 juin 2018 (traduction)

Les compagnies dont Nokia, Blackberry, Vodafone et EE ont dit aux investisseurs qu’ils pourraient faire face à une action en justice des utilisateurs si la recherche trouve un lien entre leurs téléphones et le cancer.

(Sunday Mirror)
Les grandes entreprises mettent en garde les actionnaires contre les risques possibles pour la santé des téléphones mais cachent les informations de leurs clients

Pourtant, ils n'avertissent pas les utilisateurs de tout risque potentiel dans leurs publicités et leurs emballages.

Dans son rapport annuel de 2017, British Telecom, propriétaire d'EE, dit sans détour aux investisseurs : "Nous ne pouvons pas donner l'assurance absolue qu'à l'avenir, la recherche n'établira pas de liens entre les émissions de radiofréquences et les risques pour la santé."

2 juin 2018

Suisse : Quelle fréquence pour la 5G ?

Un grand merci au journaliste et au groupe de consommateurs en Suisse Romande "Bon à savoir", (400'000 lecteurs) qui publie aussi le magazine "Ma Santé", pour cet excellent article.

Quelle fréquence pour la 5G ?
par Laurent Hêche, bonasavoir.ch, 23 mai 2018

COMMUNICATION La forêt d’antennes nécessaires pour le déploiement de la 5G inquiète les médecins suisses. Le Conseil des Etats les a entendus, mais pas les opérateurs ni Doris Leuthard.

Le haut débit n’est pas un vain mot. Avec la 3G, qui s’est pointée en même temps que le XXIe siècle, il a pris un rythme soutenu. Mais la 4G, qui a suivi dix ans plus tard, nous a carrément plongé dans l’immédiat, à la maison comme dans la rue via nos smartphones: envoi d’images, vidéos et selfies dans le monde entier, streaming audio ou musical quasi sans interruption, conversation un peu partout via Facebook ou WhatsApp, accès à des services comme Uber ou Airbnb, etc. A un point tel qu’elle a tué notre patience et nous fait lorgner avec envie sur la génération suivante, la 5G, annoncée pour 2020 et censée être 100 fois plus rapide encore, ce qui permettra la connexion de milliards d’appareils (agricoles, électroménager, capteurs industriels...) mais aussi d’ouvrir une voie sécuritaire aux voitures autonomes, à la télémédecine, à la gestion de l’énergie en temps réel, etc.

1 juin 2018

« Le Monde » épinglé pour désinformation sur le Phonegate


« Le Monde » épinglé pour désinformation sur le Phonegate
phonegatealert.org, 1er juin 2018

Le site Internet du journal Le Monde a publié hier, 31 mai 2018, un article intitulé « Ondes magnétiques : quatre smartphones épinglés ». Cet article écrit par le journaliste Nicolas Six pose à tout le moins la question de l’indépendance rédactionnelle quand il s’agit de sujets ayant trait à l’industrie de la téléphonie mobile.

Pour mémoire, le titre avait été racheté en 2010 par les hommes d’affaires Xavier Niel (Groupe de télécommunications Iliad/Free), Matthieu Pigasse (Patron de la banque Lazard) et Pierre Bergé. Depuis la mort de Pierre Bergé en 2017, MM. Niel et Pigasse possèdent 72,5 % du capital du groupe Le Monde.

31 mai 2018

« Ondes électromagnétiques: quatre constructeurs de smartphones épinglés » 01.net

« Ondes électromagnétiques: quatre constructeurs de smartphones épinglés » 01.net
par phonegatealert.org, 31 mai 2018

Dans un article publié hier sur le site de référence 01.net, la journaliste Camille Suard revient sur les annonces de l’ANFR concernant le retrait et le rappel du smartphone Neffos X1 du constructeur chinois TP-Link ainsi que la mise à jour de l’Alcatel PIXI 4-6 (2,4 W/kg puis 1,58 W/kg après la mise à jour), le TCL Echo Star Plus ( 2,01 W/kg puis 1,41 W/kg) et le Honor 8 ( 2,11 W/kg puis 1,45 W/kg) pour dépassement des seuils réglementaires d’exposition au niveau du corps.

Concernant l’atteinte à l’image des constructeurs, nous sommes tout à fait d’accord avec la journaliste : « Le Honor 8 ( 2,11 W/kg puis 1,45 W/kg)… est un smartphone très populaire, qui a permis notamment à la filiale de Huawei de se forger une bonne réputation sur son rapport qualité/prix. Même si le problème peut être corrigé dir le Honor 8 ( 2,11 W/kg puis 1,45 W/kg). Ce dernier est un smartphone très populaire, qui a permis notamment à la filiale de Huawei de se forger une bonne réputation sur son rapport qualité/prix. Même si le problème peut être corrigé directement par l’utilisateur en installant la dernière mise à jour du téléphone, de telles révélations ne sont jamais une bonne nouvelle pour l’image de la marque. »

30 mai 2018

DAS : trois téléphones mis à jour sur injonction de l’ANFR dont un Huawei, un autre modèle retiré de la vente

"Si cette mesure de rappel des téléphones constitue une sanction pouvant être considérée comme particulièrement dure, elle est la conséquence de deux facteurs. Tout d’abord, lorsque la non-conformité aux exigences européennes concernant le DAS est prouvée, les constructeurs ne communiquent que très parcimonieusement à ce sujet. Seuls les propriétaires les mieux informés de ces modèles pouvaient échanger gratuitement leur téléphone portable. De plus, les nouvelles mesures protègent la santé des clients. Établir des sanctions à l’encontre des constructeurs fautifs permet ainsi de garantir la santé publique."

DAS : trois téléphones mis à jour sur injonction de l’ANFR dont un Huawei, un autre modèle retiré de la vente

par Clément M., monpetitforfait.com, 30 mai 2018

L’Agence Nationale des FRéquences, ou ANFR, avait préalablement mis en demeure trois téléphones, non-conformes aux exigences européennes concernant le DAS localisé “tronc”. Huawei, TCL et Modelabs Mobile ont procédé à la mise à jour des appareils concernés. L’ANFR atteste donc de la conformité nouvelle aux impératifs des trois téléphones incriminés. L’occasion de revenir sur l’une des missions les moins connues de l’ANFR dans le paysage de la téléphonie, ainsi que sur la notion de DAS.

L’ANFR déclare conformes trois téléphones qui émettaient trop d’ondes par le passé

TP-Link rappelle un smartphone pour rayonnement trop fort

TP-Link rappelle un smartphone pour rayonnement trop fort
europe1.fr, 30 mai 2018

Le Neffos X1 présentait des émissions d'ondes supérieures au plafond autorisé. Le fabricant chinois a décidé du rappel de l'appareil.

Le fabricant chinois de smartphones TP-Link, qui commercialise ses appareils en France sous la marque Neffos, a rappelé l'un de ses modèles pour cause d'émissions d'ondes supérieures aux normes, a appris mardi l'AFP auprès de l'ANFR, l'Agence nationale des fréquences.

L'ANFR réalise environ "80 tests de téléphone" par an, pour vérifier qu'ils respectent les normes d'émission durcies ces dernières années, selon son directeur général, Gilles Brégand.

Dans le cas du smartphone Neffos X1, elle a constaté que l'appareil présentait des émissions d'ondes de 2,52 watts par kilo "sur la face arrière du téléphone", alors que le plafond est de 2 W/kg, a-t-il expliqué. L'ANFR a demandé au constructeur de prendre des mesures correctrices, et celui-ci a décidé de rappeler l'appareil pour l'échanger.

Dépassement du DAS tronc : Mise à jour de trois téléphones

DÉPASSEMENT DU DAS TRONC: MISE À JOUR DE TROIS TÉLÉPHONES
anfr.org, 29 mai 2018

L’Agence nationale des fréquences (ANFR) prend acte de la mise à jour par les sociétés TCL, Modelabs Mobiles et Huawei de trois téléphones portables, afin de respecter les valeurs limites de DAS localisé « tronc », à la suite de mesures de contrôles ayant révélé un dépassement de la limite réglementaire autorisée.

Dans le cadre de ses missions de surveillance du marché des équipements radioélectriques et du contrôle de l’exposition du public aux ondes électromagnétiques, l’ANFR a contrôlé les téléphones Alcatel PIXI 4-6’’, Echo Star Plus et Huawei Honor 8.

Des mesures ont été réalisées auprès d’un laboratoire accrédité afin de vérifier la conformité de ces téléphones aux nouvelles exigences européennes concernant le DAS localisé « tronc ». Ces exigences, plus restrictives, s’appliquent progressivement en France depuis le 25 avril 2016. En effet, tous les appareils dont le dossier de mise sur le marché est postérieur à cette date sont désormais évalués à une distance maximale de 5 mm, au lieu de 25 mm au maximum auparavant. Les mesures de l’ANFR ont révélé des valeurs dépassant la limite réglementaire de 2 W/kg.

NEFFOS X1 TP902 : Retrait de commercialisation du téléphone

NEFFOS X1 TP902: RETRAIT DE COMMERCIALISATION DU TÉLÉPHONE
anfr.org, 29 mai 2018

Retrait de la commercialisation et rappel du téléphone NEFFOS X1 TP902 pour dépassement de la limite réglementaire du DAS « tronc »

L’Agence nationale des fréquences (ANFR) prend acte de la décision de la société TP-Link France de retirer le téléphone portable NEFFOS X1 TP902 de la commercialisation et de rappeler les appareils déjà vendus, à la suite de mesures de contrôles de DAS « tronc » ayant révélé un dépassement de la limite réglementaire autorisée.

Dans le cadre de ses missions de surveillance du marché des équipements radioélectriques et du contrôle de l’exposition du public aux ondes électromagnétiques, l’ANFR a contrôlé le téléphone NEFFOS X1 TP902 importé par la société TP-Link France.

Des mesures ont été réalisées auprès d’un laboratoire accrédité afin de vérifier la conformité de cet appareil aux nouvelles exigences européennes concernant le DAS localisé « tronc ». Ces exigences, plus restrictives, s’appliquent progressivement en France depuis le 25 avril 2016. En effet, tous les appareils dont le dossier de mise sur le marché est postérieur à cette date sont désormais évalués à une distance maximale de 5 mm, au lieu de 25 mm au maximum auparavant. Les mesures ont révélé un dépassement de 0,52 W/kg par rapport à la limite réglementaire de 2 W/kg (Watt par kilogramme) soit une valeur de 2,52 W/kg sur la face arrière du téléphone.

Phonegate : Nouveau retrait et mises à jour pour quatre téléphones portables

[Première réaction] Nouveau retrait et mises à jour pour quatre téléphones portables
par PHONEGATEALERT.ORG, 29 mai 2018

Après l’annonce par l’Agence nationale des fréquences (ANFR), le jeudi 5 avril 2018, informant que l’opérateur de téléphonie mobile Orange effectuait le retrait par voie d’échange de 90 000 téléphones portables du modèle « Hapi 30 » fabriqués par Mobiwire, c’est au tour de quatre nouveaux smartphones de devoir se mettre en conformité pour dépassement de seuil du Débit d’absorption spécifique (DAS) au niveau du tronc.

Dans un premier communiqué publié sur le site de l’ANFR le mardi 29 mai 2018, l’agence annonce le retrait du marché du téléphone NEFFOS X1 TP902 importé par la société TP-Link France et indique : » Les mesures ont révélé un dépassement de 0,52 W/kg par rapport à la limite réglementaire de 2 W/kg (Watt par kilogramme) soit une valeur de 2,52 W/kg sur la face arrière du téléphone. »

Dans un second communiqué paru le même jour, l’ANFR informe avoir demandé la mise à jour de trois téléphones de marques Alcatel PIXI 4-6’’, Echo Star Plus et Huawei Honor 8.

29 mai 2018

Dix moyens pour se protéger des ondes du cellulaire

Dix moyens pour se protéger des ondes du cellulaire
par André Fauteuxmaisonsaine.ca, 23 mai 2018

Avant de mourir du cancer du cerveau, le psychiatre David
Servan-Schreiber avait lancé un appel à l'usage prudent du
cellulaire avec une collègue, l'épidémiologiste Annie Sasco
guerir.org
En juin 2008, à Paris, le psychiatre et spécialiste de la lutte contre le cancer David Servan-Schreiber et l’épidémiologiste Annie Sasco ont coécrit L’appel des 20 médecins et scientifiques, pour inciter les gens à utiliser leurs téléphones cellulaires avec prudence. En 2011, le Dr Servan-Schreiber est décédé d’un glioblastome, le plus mortel des cancers du cerveau. « Un lien existe en épidémiologie des populations entre certaines tumeurs du cerveau et portables; cela est bien établi. En apporter la preuve pour une personne donnée est une autre question », nous expliquait récemment par courriel Dre Sasco.

En mars dernier, cette ancienne chef de la prévention puis du contrôle du cancer à l’Organisation mondiale de la santé, écrivait notamment ceci, à un comité de révision externe d’une étude du National Toxicology Program américain, au sujet de l’appel de 2008 :

L’électrosensibilité, une bénédiction déguisée pour l’humanité?



L’électrosensibilité, une bénédiction déguisée pour l’humanité?
par André Fauteuxmaisonsaine.ca, 23 mai 2018

(Photo): Olga Sheean est une Canadienne qui a été opérée au cerveau pour retirer un neurinome de l’acoustique. Cette tumeur du nerf trijumeau dans l’oreille est liée à l’usage du téléphone cellulaire dans de nombreuses études épidémiologiques. Olga soupçonne qu’elle fut nourrie par une puissante antenne WiMax érigée sur une propriété qu’elle a louée pendant un an.Introduction du captivant livre EMF Off!, par Olga Sheean

Lire aussi cette entrevue de Lloyd Burrell avec Olga

Il y a un phénomène inquiétant qui balaie la planète. Sous la frénésie entourant les technologies sans fil qui ont transformé le rythme et la nature de nos vies, se cache un monde sombre de dysfonctionnement. En surface, une épidémie est en train de se produire, avec des millions de personnes touchées par le rayonnement électromagnétique proliférant rapidement dans notre environnement (y compris le rayonnement micro-ondes du WiFi, des antennes cellulaires, des téléphones cellulaires et sans fil).

« Dix pour cent de la population subit déjà les effets néfastes du rayonnement de la téléphonie mobile de quatrième génération et du Wi-Fi, mais les médecins et les scientifiques ne parviennent pas à le reconnaître en raison de la pure diversité des maladies qu’il cause. »
– Professeur Trevor Marshall, directeur, Autoimmunity Research Foundation, Californie

26 mai 2018

Des « preuves claires » que le cellulaire cause le cancer

Des « preuves claires » que le cellulaire cause le cancer
par André Fauteux, maisonsaine.ca, 22 mai 2018

Du jamais vu qui embarrasse l’administration Trump : un comité de révision par des pairs vient de modifier pas moins de sept conclusions tirées par le National Toxicology Program (NTP) américain concernant les résultats de son étude sur des rongeurs exposés aux champs électromagnétiques (CEM) de radiofréquences (RF)/micro-ondes émises par un téléphone cellulaire.

L’étude du NTP fut l’une des plus ambitieuses jamais réalisée à ce jour sur les risques de tumeurs chez des animaux exposés à des RF, ondes classées « peut-être cancérogènes » en 2011 car les gens qui parlent le plus au cellulaire à long terme doublent leur risque de cancer du cerveau (gliome). Commandée en 1999 par la US Food and Drug Administration (FDA), elle a coûté 25 millions de dollars et portait sur 1 568 rats et 1 512 souris. Pendant deux ans, la moitié fut exposée aux ondes neuf heures par jour, par cycles intermittents de dix minutes, tandis que l’autre (le groupe « contrôle ») n’était pas exposée. Les rongeurs exposés étaient soumis à différents débits d’absorption spécifiques (DAS) d’énergie, soit de 1,5, 3 ou 6 watts par kilo. Les signaux étaient de fréquences (900 mégahertz chez les rats et 1 900 mégahertz chez les souris) et de modulations (pulsations) typiques des deuxièmes et troisièmes générations (2G et 3G) de téléphonie cellulaire, utilisées depuis plus de 20 ans. En 2018, l’on commence à déployer la 5G requise par l’Internet des objets et qui pénètre plus profondément dans les tissus vivants.

Des révisions inusitées corroborées par les études antérieures

24 mai 2018

Pour les autres espèces, les humains sont cancérogènes avance une étude

Pour les autres espèces, les humains sont cancérogènes avance une étude
par Anne-Sophie Tassartsciencesetavenir.fr, 23 mai 2018

Tortue marine souffrant de plusieurs tumeurs sur la face.© Eric Gay/AP/SI 
Une équipe internationale de chercheurs est persuadée que l'espèce humaine augmente, par différents processus, le nombre de cancers chez les autres espèces animales. Ils réclament plus d'études sur ce sujet.

"L'espèce humaine peut être définie comme une espèce oncogène modulant l'environnement de manière à causer des cancers chez les autres populations animales", assure une équipe internationale de chercheurs dans une étude parue le 21 mai 2018 dans la prestigieuse revue Nature Ecology & Evolution. Selon eux, il est fort probable que les activités humaines peuvent augmenter le nombre de cancers dans les populations animales "à travers de nombreux processus". Et dans leur étude, les scientifiques affirment également que l'impact des cancers dans les populations d'animaux sauvages est largement sous-estimé.

Pollution, lumière, nourrissage et diversité génétique

23 mai 2018

Union européenne / Suisse : Une loi va redonner au citoyen le contrôle de sa vie numérique

Une loi va redonner au citoyen le contrôle de sa vie numérique
par Lise Bailat, Berne, tdg.ch, 22 mai 2018

Données : Le nouveau règlement européen sur la protection des données entre en vigueur le 25 mai. Il concerne très directement les Suisses.

Il peut s’agir de votre nom, de votre numéro de téléphone, de votre poids ou encore du programme de vos dernières vacances au bord de la mer. En tant que consommateur, vous confiez des données personnelles à de nombreuses entreprises, qui peuvent les exploiter à diverses fins. Sans aucune maîtrise de votre part? Cela va changer.

L’Union européenne (UE), dans un souci de mettre de l’ordre sur le marché numérique, a adopté un nouveau règlement sur la protection des données, le RGPD. Objectif prioritaire: protéger les gens, en particulier les enfants. Il entrera en vigueur le 25 mai et aura des conséquences sur le plan mondial.

18 mai 2018

A la Fondation EDF, l'effrayante réalité des ondes magnétiques : Paris jusqu'au 6 octobre 2018

"Les ondes électromagnétiques sont partout.......vous ne les voyez pas......mais elles sont dévastatrices pour notre santé !!"

A la Fondation EDF, l'effrayante réalité des ondes magnétiques
par Thierry Voisintelerama.fr, 17 mai 2018

L'exposition 1, 2, 3 Data questionne notre rapport aux 
ondes à travers une série d'installations numériques.
Laurent Lecat
L'exposition “1, 2, 3, data” explore le monde numérique, et notamment l’impact des ondes électromagnétiques sur notre santé, pour créer des animations visuelles et des installations tantôt spectaculaires, hypnotiques ou carrément effrayantes.

Nous vivons dans une époque marquée par une surabondance de données, générées, traitées et échangées chaque jour pour la vie professionnelle, l'éducation, l'information et les loisirs. Selon les experts qui étudient cette inflation du big data, il ne sera d'ailleurs bientôt plus possible de quantifier cette masse des données (ou data). Semence d'une nouvelle croissance économique des entreprises, ces données sont aussi devenues une ressource artistique pour les data designers. Ces explorateurs du monde numérique s'enfoncent dans les abysses des bases de données pour créer des animations visuelles et des installations spectaculaires, poétiques et inattendues, telles que l'on peut en découvrir dans l'exposition « 1, 2, 3, data » à la Fondation Groupe EDF (Paris 7e).

17 mai 2018

France : PROPOSITION DE LOI relative à l’interdiction de l’usage du téléphone portable dans les écoles et les collèges

"La proposition de loi française concernant l'interdiction du téléphone portable à l'école et au collège vient de paraître. C'est à n'en pas douter une bonne décision. Toutefois il est tout à fait regrettable qu'il ne soit pas fait état des risques pour la santé des enfants. Risques pourtant soulevées par l'ANSES (Agence de sécurité sanitaire et environnementale) dans son rapport de juillet 2016 et assortis d'une recommandation de dissuader les enfant de moins de 14 ans de l'utilisation de l'ensemble des dispositifs de communication mobile. Cette frilosité n'est pas acceptable et nous allons faire des propositions en ce sens au Député Richard Ferrand pour amender la futur loi."
- Message du Dr Marc Arazi, Président, Association Phonegate Alert.

PROPOSITION DE LOI de Monsieur Richard Ferrand relative à l’interdiction de l’usage du téléphone portable dans les écoles et les collèges 
assemblée-nationale.fr, 14 mai 2018

EXPOSÉ DES MOTIFS MESDAMES, MESSIEURS, 

Au cours de sa campagne, le Président de la République s’est engagé à interdire l’usage du téléphone portable dans les écoles primaires et au collège.

 L’usage des téléphones mobiles se développe de façon très importante chez les jeunes. Le baromètre du numérique établi par l’autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) indique que 93 % des 12-17 ans dispose d’un téléphone mobile en 2016 (72 % en 2005). 

D’après une enquête réalisée en juin 2017 par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) et l’association Génération numérique, 63 % des 11-14 ans sont inscrits sur au moins un réseau social, et ils sont plus de 4 sur 10 à mentir sur leur âge. 

Le cancer du sein à 21 ans, ce n'est pas normal - article de 2015

Le cancer du sein à 21 ans, ce n'est pas normal
par André Fauteux, Éditeur et rédacteur en chef du magazine La Maison du 21e siècle - courriel, Huffington Post Québec,
20 avril 2015

Sept cas de cancer du sein inhabituels ont été découverts aux États-Unis chez des jeunes femmes qui ont porté leur téléphone cellulaire allumé dans leur soutien-gorge pendant des années, ignorant qu'elles s'exposaient directement au rayonnement de micro-ondes. «Ce n'est pas une bonne idée, dit l'ancienne conseillère de Bill Clinton en matière de sécurité des produits chimiques, l'épidémiologiste Devra Davis. En fait, les téléphones sont livrés avec des avertissements spécifiques des fabricants contre ce genre de pratique.»

Mises en garde des fabricants

En effet, Apple recommande de tenir l'iPhone à au moins 10 mm du corps à tout moment et d'utiliser un casque d'écoute ou un haut-parleur durant un appel. Cette mise en garde est disponible dans l'iPhone sous la rubrique «Settings» puis en sélectionnant «General> About> Legal> RF exposure». Le BlackBerry et autres téléphones intelligents comportent des avertissements similaires, comme « Ne gardez pas le téléphone dans la poche » et « Gardez le téléphone à 2,54 cm de distance de l'abdomen des femmes enceintes ou des adolescents. » « Contrairement à la plupart des autres contenus de l'iPhone, le texte de cette mise en garde ne peut être agrandi ni copié », déplore Devra Davis.

15 mai 2018

Neurinome acoustique et téléphone portable : Témoignage


MIS A JOUR 15 mai 2018 : Voir l'article sur le père en Angleterre qui porte plainte contre Nokia, prétendant que son téléphone mobile a causé une neurinome acoustique.

(Mis on-line sur ce blog le 29 mars 2013)

Les études menées sur les tumeurs cérébrales et l'usage durant 10 ans ou plus d'un téléphone mobile donne une tendance cohérente, celle d'un risque accru de gliome (une variété de tumeur cérébrale dérivée des cellules gliales) et de neurinome acoustique (tumeur bénigne du nerf auditif).

Voir ce témoignage de Margot, qui a eu une tumeur au cerveau (neurinome acoustique) à cause de l'utilisation de son téléphone portable (12 mn - Santépublique Editions - 2011). 

En 2009, le Magazine de la santé a présenté un vidéo sur ce type de tumeur:

Le neurinome de l'acoustique - 10 mn. - 2009
(Cliquez ici:   http://www.youtube.com/watch?v=GzozvEe5-I8)




Lire aussi l’extrait du Rapport BioInitiative 2007 sur les tumeurs cérébrales et neurinomes acoustiques:

Royaume-Uni : Père poursuit Nokia, prétendant que l'utilisation de son téléphone portable a causé sa tumeur cérébrale

Père poursuit Nokia en prétendant que l'utilisation de son téléphone portable a causé sa tumeur cérébrale
par Grace Macaskill, mirror.co.uk, 12 mai 2018
(traduction DeepL - extraits de l'article)

Neil Whitfield, 60 ans, dit qu'il a développé une tumeur neurinome acoustique en raison de l'utilisation intensive du téléphone pour son travail à la fin des années 1990.

Neil Whitfield, 60, et sa famille croient que sa tumeur était
causée par son téléphone Nokia
(Image : Peter Powerll/
Sumday Mirror)
Un vendeur qui a souffert d'une tumeur au cerveau poursuit Nokia pour une compensation "significative" qui pourrait atteindre 1 million de livres sterling - dans un cas qui pourrait coûter une fortune aux entreprises de téléphonie mobile.

Le père de six enfants, Neil Whitfield, 60 ans, affirme que la forte utilisation du téléphone mobile à la fin des années 1990 a provoqué une croissance mortelle.

Il a été laissé sourd d'une oreille après une intervention chirurgicale en 2001 pour enlever une croissance de la taille d'une balle de golf. Il souffre également de problèmes d'équilibre.

Neil a dit : "Je n'ai aucun doute que ma tumeur a été causée par les téléphones portables.

Phonegate : Comment se préserver des ondes de nos portables?

Phonegate : Comment se préserver des ondes de nos portables?
par Laetitia, jemangebientoutvabien.com, 4 mai 2018

« Quand on connaîtra le nombre de victimes, nous serons effarés ! » C’est un des plus gros scandales sanitaires que nous allons connaitre, le Phonegate, le scandale lié aux téléphones portables. Marc Arazi est médecin et lanceur d’alerte, il s’intéresse à la question depuis plus de 15 ans.

La problématiques de ces bijoux de technologie nichés dans nos mains, nos poches ou nos sacs à main ce sont les ondes. Les portables émettent et reçoivent des ondes en continu. Ces émissions d’ondes ont été testées par les constructeurs, des normes ont été établies mais on sait désormais que ces normes étaient biaisées : les tests étaient réalisés à 25 mm de la peau…

L’agence nationale des fréquences en France a donc pratiqué ses propres tests et commence depuis quelques jours à rappeler des téléphones qui émettent trop d’ondes.

France : Nouveaux arrêtés sur le DAS : le Ministère de la santé en eaux troubles

Nouveaux arrêtés sur le DAS : le Ministère de la santé en eaux troubles
phonegatealert.org, 15 mai 2018

Notre association « Alerte Phonegate » a fait parvenir, le 13 mai 2018, ses positions et commentaires sur la consultation organisée par le Ministère des solidarités et de la santé à propos des projets d’arrêtés concernant l’information des consommateurs d’équipements terminaux radioélectriques et l’affichage des Débits d’absorption spécifiques (DAS).

En plein scandale sanitaire et industriel du Phonegate, l’ensemble de ces projets initiaux du ministère nous semblent au minimum décevant et, plus grave, visant principalement à protéger les industriels du secteur plutôt que les utilisateurs de téléphones portables, de tablettes et autres objets connectés.

Nous en appelons à la responsabilité de l’État, et à celle de Madame la Ministre Agnès Buzyn pour que nos différentes propositions soient intégrées à ces projets afin de prendre réellement en compte les enjeux de santé publique et tout particulièrement pour les enfants dans cette affaire.

N’hésitez-pas à nous faire part de vos remarques et propositions concernant ces arrêtés et nos recommandations [sur le site de Phonegate Alert.]

https://www.phonegatealert.org/2018/05/15/nouveaux-arretes-sur-le-das-le-ministere-de-la-sante-en-eaux-troubles/

13 mai 2018

Suisse : Pourquoi les CFF renoncent au wi-fi dans les trains

Pourquoi les CFF renoncent au wi-fi dans les trains
par Florent Quiquerez, ABO+, 24heures.ch, 12 mai 2018

Selon les CFF, les coûts d'installation du wi-fi dans les trains
seraient beaucoup plus importants que dans les bus de
CarPostal. 
Image: Yvain Genevay/LMD
Transport : Pour les connexions Internet, l’ex-régie fédérale préfère miser sur le réseau de téléphonie mobile. La stratégie laisse sceptique la Fédération romande des consommateurs.

La page d’un site qui refuse de charger, une connexion qui saute. Que ce soit pour le plaisir ou le travail, utiliser Internet dans le train peut prendre parfois des allures de parcours du combattant. Pas besoin de crapahuter sur des lignes régionales pour s’en rendre compte. Même de Zurich à Genève, il faut ramer pour surfer. Malgré cette situation, les CFF renoncent «délibérément» à installer le wi-fi.

Pourquoi? Parce que c’est trop cher. «Les enquêtes réalisées auprès de la clientèle révèlent que le wi-fi ne serait utilisé que s’il est gratuit», explique l’ex-régie fédérale. Comme le système wi-fi se connecte à Internet via une liaison 4G/3G, les opérateurs établiraient des factures élevées que les CFF refusent de prendre en charge ou de répercuter sur le prix des billets. Le montant se chiffrerait en centaines de millions. N’y a-t-il pas moyen de s’entendre avec les opérateurs de téléphonie mobile? Christian Neuhaus, porte-parole de Swisscom, botte en touche: «Le wi-fi n’est pas d’actualité. Le consortium InTrain, qui regroupe les trois opérateurs – Salt, Sunrise et Swisscom – ainsi les CFF, s’emploie à équiper les trains de répétiteurs afin d’acheminer le signal dans les wagons.»

12 mai 2018

USA/télécoms : T-Mobile et Sprint fusionnent pour préparer la 5G

USA/télécoms : T-Mobile et Sprint fusionnent pour préparer la 5G
AFP / lepoint.fr, 29 avril 2018

Les groupes de télécom T-Mobile et Sprint ont annoncé dimanche avoir conclu un accord de fusion aux Etats-Unis pour créer un nouveau groupe capable de développer un réseau de téléphonie mobile 5G, vital pour les nouvelles applications de l'internet.

Cette annonce met fin à de longs mois, voire années, de tentatives avortées pour rapprocher les deux groupes, les 3e et 4e opérateurs de télécommunication aux Etats-Unis. Ils compteront environ 127 millions d'abonnés à leur différents services aux Etats-Unis, dont quelque 100 millions dans la seule téléphonie mobile, et rivaliseront avec les géants du secteur que sont Verizon et AT&T.

Extension des télécommunications sans fil 5G : Répercussions sur la santé publique et l'environnement

Extension des télécommunications sans fil 5G : Répercussions sur la santé publique et l'environnement 
(DeepL translation)

Russell CL. 5G wireless telecommunications expansion: Public health and environmental implications. Environmental Research. Available online 11 April 2018. In press. https://doi.org/10.1016/j.envres.2018.01.016.

Résumé

La popularité, l'utilisation généralisée et la dépendance croissante à l'égard des technologies sans fil ont donné lieu à une révolution industrielle des télécommunications, le public étant de plus en plus exposé à des fréquences plus larges et plus élevées du spectre électromagnétique pour transmettre des données par le biais d'une variété d'appareils et d'infrastructures. A l'horizon, une nouvelle génération de longueurs d'ondes 5G haute fréquence encore plus courtes est proposée pour alimenter l'Internet des objets (IoT). L'IoT nous promet des modes de vie pratiques et faciles avec un réseau de télécommunications massivement interconnecté 5G, cependant, l'expansion de la large bande avec des radiofréquences à plus courte longueur d'onde souligne la préoccupation des questions de santé et de sécurité qui restent inconnues. La controverse se poursuit en ce qui concerne les dommages causés par les technologies sans fil 2G, 3G et 4G actuelles. Les technologies 5G sont beaucoup moins étudiées pour leurs effets sur l'homme ou l'environnement.

On soutient que l'ajout de ce rayonnement à haute fréquence 5G à un mélange déjà complexe de fréquences plus basses contribuera à un résultat négatif pour la santé publique, tant du point de vue de la santé physique que mentale.

Électrosensibilité : les prémices d’une action de groupe au Canada

Électrosensibilité : les prémices d’une action de groupe au Canada
jayelectrosensible.info, 11 mai 2018

Pour l’instant, les questions concernant l’électrosensibilité et les conséquences des expositions aux champs électromagnétiques provenant des technologies humaines sont dans une zone grise. Du point de vue de la science, nous avons eu droit dernièrement au rapport de l’ANSES qui reconnaît les symptômes des malades mais pas la causalité avec les ondes électromagnétiques. Du point de vue de la recherche, certaines études scientifiques comme celle du NTP rendent plausibles une action cancérogène de certaines de ces technologies sans fil mais qui ne fait toujours pas consensus au sein de la communauté scientifique.

Hyperconnectivité: un problème?

"La jeune génération, née avec ces nouvelles technologies, est la plus concernée. Obésité, troubles visuels, troubles du sommeil, problèmes musculo-squelettiques dus à des stations prolongées devant l’écran découlent de cette consommation abusive. Les demandes d’aide sont croissantes."

Hyperconnectivité: un problème?
par  MARIE-FRANÇOISE MACCHI, lecourrier.ch, 6 mai 2018

5% à 6% des usagers d'Internet présenteraient des
symptômes liés à un usage excessif.  PXHERE/CCO
Etre connecté en tout temps à l’information et aux autres est devenu banal. Mais cette tendance, qui envahit le monde du travail comme la sphère privée, peut se muer en addiction. Cette dernière ressemble à la dépendance aux produits, mais son traitement ne peut être l’abstinence. Une problématique qui a été au cœur du dernier congrès d’Addiction Suisse.

Addiction Suisse a organisé l’automne dernier à Lausanne un congrès intitulé «Hyperconnectivité et travail: quel est le problème?» Avant d’aborder plus brièvement les incidences sur les travailleurs, les intervenants se sont intéressés à l’usage excessif d’internet. Est-ce un produit addictogène au même titre que la nicotine ou l’héroïne? La psychiatre Sophia Achab, responsable du programme spécialisé dans les addictions sans drogues aux Hôpitaux universitaires de Genève, a apporté son éclairage.

10 mai 2018

Comment les Suisses peuvent-ils utiliser tant de plastique et en recycler si peu?

Voici les plastiques qui ont atterri dans la poubelle de
l'auteur de cet article en un mois.  Moins de la moitié est
recyclable. 
(swissinfo.ch)
Comment les Suisses peuvent-ils utiliser tant de plastique et en recycler si peu?
Par Susan Misicka, swissinfo.ch, 2 mai 2018

Les Suisses consomment trois fois plus de plastiques que les autres pays européens, mais en recyclent 30% de moins. Les différentes interdictions touchant ce matériau dans l’Union européenne et en Chine pourraient changer la donne.

Les Suisses manifestent un appétit considérable pour les matières plastiques. Chaque année, leur pays génère près de 100 kilos de déchets plastiques par habitant. C’est plus de trois fois la moyenne européenne.

Les emballages jetables représentent plus de 75% du million de tonnes de plastique consommé chaque année en Suisse. La Suisse a cessé de stocker ses déchets dans des décharges en l’an 2000. Par conséquent, ce qui n’est pas recyclé est incinéré pour produire de l’énergie. Les Suisses se demandent maintenant s’il est plus sensé de recycler ces emballages ou de les brûler.

Suisse : Explications relatives aux capteurs fitness en lien avec les assurances

"Que des tiers puissent avoir accès à des informations relatives à notre état physique (indice de graisse corporelle, rythme du sommeil, fréquence respiratoire ou cardiaque, par ex.) et en tirer des conclusions relatives à notre santé ou à d'éventuelles maladies peut se révéler délicat. L'utilisation de ce type de données personnelles sensibles à des fins contraires à l'intérêt des personnes concernées peut entraîner des inconvénients majeurs."


Explications relatives aux capteurs fitness en lien avec les assurances
Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT), Confédération uisse

De plus en plus de personnes enregistrent, sous forme numérique, leurs activités sportives au moyen d’applications fitness présentes sur leur téléphone portable ou d’objets connectés que l’on porte sur soi (autrement dit, les «wearables»). S’amuser à mesurer ses propres paramètres corporels peut être motivant et s’avérer bénéfique pour la santé. Quand les gens s’enregistrent en permanence, ils finissent toutefois par produire une quantité impressionnante d’informations personnelles. Le risque d’une perte de contrôle – et donc d’une atteinte à la protection des données – est bien réel.

Suisse : Protection des données: tous connectés à votre santé

Protection des données: tous connectés à votre santé
Robin Eymann et Joy Demeulemeester, 
Fédération romande des consommateurs - frc.ch, 27 avril 2018

Les informations personnelles, nouveau terrain de bataille

Shutterstock
VOIR LE DOSSIER

La santé est une affaire qui rapporte gros. Applications et montres connectées pompent vos données, et pas que pour votre bien. Le 27 avril, le Préposé fédéral à la protection des données a recommandé à Helsana de cesser le traitement de données.

Il y a sept ans, la majorité bourgeoise du Parlement enterrait le projet de Loi fédérale sur la prévention et la promotion de la santé par crainte qu’elle ne génère une «industrie de la prévention » au sein de l’Etat et parce que la santé est une affaire personnelle relevant de l’unique responsabilité des citoyens. Aujourd’hui, la responsabilité individuelle a toujours autant la cote et on la brandit volontiers dès qu’il est question de coûts. Pour faire baisser les primes, il n’y aurait qu’à manger moins et bouger plus. Cette vision simpliste, qui laisse sur le carreau les plus fragiles, est exploitée par quantité d’acteurs prêts à tout pour vous aider à vivre sainement et… pour pomper vos données.

9 mai 2018

Les médias canadiens passent à côté du Phonegate

(RE-POSTED 9 mai 2018) : "Nous allons donc à marche forcée vers une crise sanitaire massive et aucune de nos autorités de santé, ni les professionnels ne sont informés de la situation. Un neurochirurgien interviewé par Wendy Meslay avait admis qu’il n’y avait pas vraiment de suivi solide des statistiques des tumeurs cérébrales. Les agences sur le cancer, que ça soit au Canada ou aux États-Unis, s’appuient régulièrement sur les télécoms pour informer le public sur les recommandations de sécurité. Heureusement, il existe à travers le monde des scientifiques et des médecins comme le docteur Arazi qui lance des signaux d’alarme, qui font des recherches impartiales ou qui ratisse des milliers d’études scientifiques disponibles afin de rapporter des données pertinentes."

L'article du journaliste et écrivain Canadien, Sean Arthur Joyce vient d'être traduit en français. Merci à jay pour sa traduction et sa publication sur son blog. Comptant sur vous et surtout nos ami(e)s au Canada pour partager ce remarquable article. A noter que les médias suisses et allemands aussi passent à côté du Phonegate.

Les médias canadiens passent à côté du Phonegate
jay / electrosensible.info, 24 janvier 2018


Vous avez sûrement entendu parler du scandale du Dieselgate, où le constructeur Volkswagen a été pris la main dans le sac en train de falsifier durant des décennies les niveaux d’émission en carbone de ses véhicules. Pendant que ça faisait les gros titres à travers le monde, un scandale similaire nommé Phonegate n’a été repris que par les médias européens. L’instigateur de cette campagne afin d’alerter sur cette affaire est le médecin français Marc Arazi.

7 mai 2018

National Toxicology Program: Peer & Public Review of Cell Phone Radiation Study Reports

Exceptionnellement, en anglais. 

Tous les utilisateurs d'un cellulaire et du Wi-Fi doivent lire les commentaires d'experts indépendants (au bas de l'article) sur la récente étude américaine démontrant clairement que les radiofréquences nourrissent ou causent le cancer. Lire en particulier ceux des Drs Marc Arazi, Cindy Russell, Annie Sasco et Magda Havas.

Magda Havas, PhD, Trent University

Cindy Russell, MD, Physicians for Safe Technology

Annie J. Sasco, MD, DrPH, SM, MPH, retired Director of Research,INSERM (French NIH); former Unit Chief, IARC-WHO

Association Alerte Phonegate (Dr. Marc Arazi)

National Toxicology Program: Peer & public review of cell phone radiation study reports
saferemr.com, 3 May 2018


More Information:
National Toxicology Program (NTP) Finds Cell Phone Radiation Causes Cancer